Getty Images

Comme Murray, Kerber a été balayée d'entrée et est au plus mal avant Roland-Garros

Comme Murray, Kerber balayée d'entrée et au plus mal avant Roland-Garros
Par AFP

Le 17/05/2017 à 19:36

WTA ROME - Angelique Kerber va mal. A l'instar d'Andy Murray chez les hommes, la numéro 1 mondiale a encore été battue, dès son entrée en lice au 2e tour ce mercredi. L'Allemande a même été balayée (6-4, 6-0) en moins d'une heure par Anett Kontaveit, 68e mondiale.

L'Allemande Angelique Kerber, numéro 1 mondiale, a été éliminée mercredi dès son entrée en lice au 2e tour du tournoi WTA de Rome par l'Estonienne Anett Kontaveit, 68e mondiale, qui s'est imposée 6-4, 6-0. Kerber, qui menait 4-2 dans la première manche, a ensuite cédé 10 jeux d'affilée et a finalement été balayée en à peine 55 minutes par la 68e joueuse mondiale.

L'Allemande a commis 22 fautes directes pour seulement sept coups gagnants. Son adversaire, en pleine confiance au deuxième set, a de son côté réussi 32 coups gagnants. Victorieuse de deux tournois du Grand Chelem l'année dernière (Open d'Australie et US Open), Kerber vit une saison difficile, avec une seule finale disputée, et perdue à Monterrey. "Elle a très bien joué et moi je suis déçue par la façon dont j'ai joué. Je ne joue pas mon meilleur tennis en ce moment", a déclaré l'Allemande en conférence de presse.

"Ca n'est pas le meilleur des moments mais je dois chercher des solutions. Je ne bouge pas très bien, je ne me sens pas très bien sur la terre battue. Je vais rentrer à la maison et réfléchir à ce que je peux faire pour être mieux à Paris", a ajouté la numéro 1 mondiale.

"Même si Kerber ne joue pas super, ça reste fantastique"

Mardi, son homologue masculin Andy Murray avait lui aussi été éliminé d'entrée. Kerber a d'ailleurs évoqué la particularité et la difficulté du statut de numéro 1. "C'est une nouvelle situation d'être numéro 1 et on ne peut pas ne pas y penser, même si c'est un privilège. C'est un peu difficile parce qu'il y a plus d'attention. Mais ça fait partie de la vie des meilleurs joueurs", a-t-elle dit.

Kontaveit de son côté se disait "très heureuse" après avoir battu une numéro 1 mondiale pour la première fois de sa carrière. "C'est génial. Même si elle ne joue pas super, ça reste fantastique. J'ai joué quelques matches avec les qualifs, je me sens bien sur ces courts, j'ai plus de confiance en moi", a-t-elle dit.

A 21 ans, l'Estonienne, finaliste de l'US Open junior en 2012, vit la meilleure saison de sa jeune carrière. Elle a obtenu son meilleur classement début mai (65e), a été finaliste à Bienne (dur) et demi-finaliste à Stuttgart, sur terre battue.

0
0