Lamont Marcell Jacobs avait un plan pour sa saison 2022 légèrement tronquée : être prêt pour Munich. Après son retrait avant la demi-finale des Championnats du monde à Eugene à cause d'une blessure à la cuisse droite, la deuxième en l'espace de quelques semaines, l'Italien savait qu'il serait probablement dans une forme plus optimale pour les Europe un mois plus tard.
Il a confirmé cela mardi soir, en devenant champion d'Europe du 100 m devant le public du stade olympique de Munich. C'est une première dans sa carrière, lui qui s'était révélé aux yeux du monde entier lors de la finale des JO de Tokyo 2020. Un an après ses deux médailles d'or sur le 100m et le relais 4x100m, revoilà Jacobs tout en haut.
Championnats d'Europe
Deux médailles pour finir : le relais 4x100 m et Schrub bouclent les Europe en beauté
21/08/2022 À 17:58

Fall, pas si loin du podium

Supersonique lors du dernier 50 mètres, Jacobs a rattrapé sur le fil son plus gros adversaire, le tenant du titre Zharnel Hughes, pour signer un excellent 9"95 sur la ligne, lui qui avait couru au mieux en 10"00, lors des demies. En argent, Hughes a également fini sous les 10", avec un 9"99. Jeremiah Azu a complété le podium en 10"13 et apporté une deuxième médaille à la Grande-Bretagne.
Pour sa première grande finale en Championnat international, Mouhamadou Fall a lui a pris une très belle 5e place avec un temps en 10"17. Parti comme une fusée, le jeune athlète français a coincé sur la seconde partie de la course. Légèrement déçu après l'arrivée, lui qui visait un podium sur ces Championnats d'Europe, le Français a vite repris son sourire. A 30 ans, il n'est pas passé loin de sa première médaille dans un grand championnat. Cela motive pour revenir plus fort.

Marcell Jacobs / Munich 2022

Crédit: Getty Images

Championnats d'Europe
La soirée parfaite de Duplantis
20/08/2022 À 20:50
Championnats d'Europe
Lamote en argent sur le 800 m, le relais 4x400 m en bronze, Lavillenie passe à côté
20/08/2022 À 18:27