A voir sa joie après la course, Rénelle Lamote est une athlète heureuse. En difficulté lors des Mondiaux d'Eugene à la mi-juillet, la Française a pris sa revanche à Berlin en prenant une très belle médaille d'argent sur le 800 mètres.
Dans un stade olympique de Berlin détrempé, après les grosses intempéries survenues en fin d'après-midi, la Tricolore a fini 2e de la course derrière l'intouchable Kelly Hodgkinson, vice-championne olympique et du monde en titre. Si elle n'a pas amélioré sa meilleure marque de la saison effectuée vendredi lors des demies, son 1'59"49 lui a permis d'ajouter une troisième médaille d'argent en championnats d'Europe en plein air.
Championnats d'Europe
Deux médailles pour finir : le relais 4x100 m et Schrub bouclent les Europe en beauté
21/08/2022 À 17:58

Une belle revanche après Eugene

Après Amsterdam 2016, Berlin 2018, il y aura Munich 2022. Pour Lamote, c'est une médaille très importante dans sa carrière après ses échecs récents et la peur de ne pas retrouver son niveau d'avant pandémie. Il y a un mois à Eugene, la native de Coulommiers n'en menait pas large après avoir complètement raté sa demi-finale sur l'épreuve. Battue, mais pas abattue, elle avait donné rendez-vous à Berlin pour quelque chose de mieux. Elle a joint les actes à la parole.
Lamote l'a reconnu elle-même : elle manquait encore de confiance pour aller chercher mieux. Aux avant-postes pendant toute la course, l'athlète a légèrement rétrogradé avant le dernier virage, laissant les Britanniques Kelly Hodgkinson et Jemma Reekie passer. Avec pas mal de jus, Lamote a ensuite produit son dernier effort pour reprendre Reekie, trop juste, et résister aux retours de la Polonaise Anna Wielgosz et la Suissesse Lore Hoffmann. Au bout de cet effort, il y avait cette médaille d'argent.

Rénelle Lamote et Keely Hodgkinson lors du 800 m aux Championnats d'Europe à Munich

Crédit: Getty Images

Le relais 4x400m en bronze

Les Bleus étaient déchaînés. Auteur d'une course exceptionnelle, le quatuor Gilles Biron - Loïc Privot - Téo Andant - Thomas Jordier a terminé 3e de la finale du relais 4x400 m et pris une très belle médaille de bronze à Munich. La Grande-Bretagne s'est imposée (2'59''35) devant la Belgique (2'59''49).
Rattrapé sur le fil par Dylan Borlée, Thomas Jordier aurait même pu apporter l'argent à l'équipe de France, mais il lui a manqué un peu de jus lors des derniers mètres pour ramener un métal plus précieux. Un peu frustrant, mais restera le temps : 2'59"64. Les Français ont fini l'épreuve sous la barre des 3 minutes et ils n'étaient pas loin du record de France datant de 2003 (2'58"96).
"On est contents, cela faisait longtemps que ce relais méritait une médaille. On prend date pour les Mondiaux et Paris 2024", s'est réjoui Téo Andant au micro de France Télévisions. "Je pêche un peu lors de la dernière ligne droite. j'avais une pointe à la jambe droite à la sortie du virage. Le plus important, c'était de ramener une médaille, mais on visait l'or", a expliqué Jourdier à FTV.

Lavillenie se manque en finale, Collet 5e

Pas de médaille pour les Français à la perche. Renaud Lavillenie (7e) et Thibaut Collet (7e) n'ont pas réussi à arracher le podium lors de la finale du concours du saut à la perche. Les deux hommes ont buté sur la marque à 5,85m. Armand Duplantis a décroché son deuxième titre de champion d'Europe avec une barre à 6,06m après une soirée parfaite.
En quête d'une cinquième médaille aux Europe en plein air, Lavillenie a échoué dans sa quête, lui qui restait sur un très bon 5,87m à Eugene. Sa montée en régime en a pris un coup au stade olympique de Munich.
"Je suis frustré parce que j'avais les moyens de faire bien mieux que ça. J'avais de plutôt bonnes sensations. Je fais une bonne entrée en matière, mais mon premier essai à 5,85m me met un peu dedans... Je suis bien physiquement mais un peu bloqué. Et je n'arrive pas à trouver le relâchement pour me débloquer... ", a déclaré Lavillenie à France Télévisions.
"C'est frustrant car j'étais là pour le podium. Je savais que 5,85m c'était suffisant pour le podium. J'ai joué, j'ai tenté des trucs... J'étais dans une dynamique pour me mettre à bloc et aller chercher la perf'. Je n'ai pas réussi à faire ce que j'ai réussi à faire auparavant..."
Championnats d'Europe
La soirée parfaite de Duplantis
20/08/2022 À 20:50
Championnats d'Europe
Martin conserve l'or du 20 km marche, Campion 6e
20/08/2022 À 09:53