Pour sa première compétition depuis Tokyo, Elaine Thompson-Herah, 29 ans, n'a pas fait de détails : comme au Japon, elle a nettement devancé ses compatriotes Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.73) et Shericka Jackson (10.76). Elle a surtout réussi, avec ses 10"54, rien de moins que la deuxième performance de tous les temps, à seulement 5 centièmes du vieux et sulfureux record du monde établi en juillet 1988 par l'Américaine Florence Griffith-Joyner (10"49).
Après l'avoir dépossédé du record olympique à Tokyo (10.61 contre 10.62 à Séoul en septembre), Thompson-Herah peut viser le record du monde de "Flo-Jo", sur lequel plane la suspicion. "Je pense que le record est à ma portée, car j'ai couru en 10"5 et j'en ai encore beaucoup dans le ventre", a déclaré la Jamaïcaine qui avait déjà réalisé le doublé 100/200 m à Rio en 2016.
Prefontaine Classic
10"54 : La reine Elaine Thompson signe le deuxième chrono de l'histoire sur 100 m !
21/08/2021 À 21:34
Je ne m'emballe pas
"Revenir après un grand championnat et battre mon record personnel, c'est quelque chose d'incroyable (...) C'est quelque chose d'important pour moi, car mon but, c'est de montrer l'exemple aux nouvelles générations", a-t-elle insisté.
"Mais je ne m'emballe pas, il faut que je continue à bosser", a prévenu la quintuple champion olympique. La ligne droite fulgurante de Thompson-Herah a relégué au second plan le retour en compétition de Sha'Carri Richardson, privée des JO après un contrôle positif au cannabis.

10"61 : La ligne droite historique de la fusée Thompson-Herah et le triplé pour la Jamaïque

Athlétisme
Richardson éliminée du 200 m, sa participation aux Mondiaux compromise
IL Y A 14 HEURES
Athlétisme
Collet plus fort que Lavillenie
IL Y A 17 HEURES