L'ASVEL a réussi ses débuts en Euroligue, dont il est désormais membre permanent, en s'imposant (88-76) aux dépens du club lituanien de Zalgiris Kaunas pour la 1ère journée, vendredi dans sa salle de l'Astroballe. Cette rencontre, la première officielle des champions de France qui partaient dans l'inconnu après une préparation difficile, a aussi marqué le retour du public villeurbannais après un an d'absence en raison de la crise sanitaire, avec une assistance de 4.215 spectateurs.
Portés par Elie Okobo (100% aux tirs, 23 pts), Chris Jones (14), Youssoupha Fall (12) ou encore Charles Kahudi (11), les Villeubannais, privés de plusieurs joueurs majeurs comme les Américains David Lighty, Raymar Morgan ou encore James Gist, venu en pigiste médical remplacer Morgan, ont mené quasiment toute la partie. Ils ont obtenu notamment une avance de treize points en première mi-temps (38-25, 17e) alors que le score à la pause n'était plus que de 44-36.
EuroLeague
Les clubs russes suspendus de l'Euroleague et de l'Eurocoupe la saison prochaine
16/06/2022 À 13:17
Dans le troisième quart-temps, Kaunas, dont c'était déjà le quatrième match officiel, sous l'impulsion, notamment, de Janis Strelnieks (21 pts) a comblé son handicap parvenant à égaliser à la 25e minute (50-50). Mais trois tirs à trois points de Jones (2) puis Diot ont permis à Villeurbanne de reprendre une bonne avance (59-50, 27e) portée jusqu'à +20 à sept minutes de la fin (76-56) après avoir marqué dix points de suite.

Débuts timides pour Wenbanyama

Dans l'ensemble, les champion de France ont eu une bonne efficacité avec 60% au tirs à deux points (24/40), 47,8% à trois points (11/23) et 70% aux lancers francs (7/10). De son côté, le jeune pivot, Victor Wenbanyama (17 ans), meilleur espoir du championnat de France la saison dernière et présenté comme le plus gros potentiel du basket français, a effectué des débuts difficiles et timides en Euroligue. Il n'a joué que 3 minutes 23 secondes, sur les deux premiers quart-temps, au cours desquelles il n'a eu aucune influence.
EuroLeague
L'exploit n'était pas loin : La Roca Team échoue aux portes du Final Four
04/05/2022 À 20:28
EuroLeague
Monaco, quarante minutes pour l'histoire
03/05/2022 À 22:10