L'avenir d'Alexis Ajinca à Charlotte est bien incertain. Cet été, l'intérieur a raté une occasion de marquer des points. Lors de son passage au stage de préparation de l'équipe de France à Vichy, Larry Brown, l'entraîneur des Charlotte Bobcats, avait été séduit par les qualités athlétiques et défensives de Florent Piétrus. Malheureusement pour Ajinca, ce n'est pas la seule leçon qu'il a tirée de son séjour dans l'Hexagone. L'ancien champion NCAA sur le banc de l'université de Kansas et NBA avec Detroit a aussi été traumatisé par l'état d'esprit démontré par Alexis Ajinca, qui n'avait pas été conservé ensuite par Vincent Collet pour l'Euro.

Mardi, Larry Brown n'a pas été dans la demi-mesure pour exprimer ses sentiments au sujet du comportement de son jeune protégé lors du stage avec les Bleus. "J'étais parti en France pour boire du vin, bien manger et prendre du plaisir. Mais après l'avoir vu, je n'avais plus le goût à rien", lâche-t-il dans le Charlotte Observer avant d'ajouter : "Il n'a montré aucun intérêt pour cette équipe et pour jouer dur. C'était comme s'il pensait qu'il n'avait aucune chance de s'imposer et ne comprenait pas pourquoi il était là. A mon sens, c'était une formidable opportunité à saisir pour lui." Ajinca n'a pas su le faire. Résultat : si la saison NBA n'a pas encore commencé, le Français part déjà avec des longueurs de retard.

NBA
Beaubois dans le vif du sujet
28/09/2009 À 04:45

La D-League se profile déjà...

Du haut de ses 2m14, l'ancien joueur de Hyères-Toulon avait pourtant peut-être une petite carte à jouer cette saison dans un secteur intérieur moins fourni aux Bobcats avec le départ de Sean May. Il va maintenant devoir s'activer lors du camp d'entraînement de Charlotte pour reconquérir son entraîneur qui l'avait déjà égratigné en juin dernier dans la presse américaine. "Je ne crois pas qu'il sera encore prêt physiquement la saison prochaine. Il possède beaucoup d'atouts mais cela ne pourra pas suffire", avait lâché Brown.

S'il ne se démène pas lors des prochaines semaines, Ajinca, très peu utilisé en NBA pour son année de rookie (2.3 pts, 1 rbd en 5.9 minutes lors de ses 31 matches), sait ce qui lui pend au nez. Il pourrait bien faire un nouveau tour en D-League où il avait joué 11 matches la saison passée avec les Sioux Falls (11.9 pts, 6.8 rbds). Brown a d'ailleurs été très clair : "Il sait ce que nous attendons de lui. Et il a le talent pour. Il doit nous laisser le guider. Sinon, s'il était à Sioux Falls la saison passée, cette année à la place, il ira à Portland." Brown parle de Portland dans l'état du Maine. Et non dans l'Oregon. Le siège des Maine Red Claws, la nouvelle équipe affiliée à Charlotte en NBDL. Le sprint commence pour Ajinca...

NBA
Pierce annonce la couleur
25/09/2009 À 16:20
NBA
Yao Ming, saison blanche
24/09/2009 À 13:30