Getty Images

"Je vais vous défoncer" : Pris à partie par des fans du Jazz, Westbrook a craqué

"Je vais vous défoncer" : Pris à partie par des fans du Jazz, Westbrook a craqué
Par Eurosport

Le 12/03/2019 à 12:00Mis à jour Le 12/03/2019 à 12:59

NBA - Russell Westbrook est dans la tempête. Alors que son équipe s'est imposée face à Utah (89-98) la nuit dernière, le meneur d'OKC a eu une violente altercation avec des fans du Jazz. Via un communiqué, il a ensuite justifié son attitude.

La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Après des premières joutes verbales l'an passé avec les fans du Jazz lors d'un 1er tour de playoffs resté mémorable (et perdu sans gloire par le Thunder), Russell Westbrook a remis ça cette saison. Alors que son équipe d'OKC s'est imposée sur le parquet d'Utah (89-98), le meneur All Star a été filmé en pleine discussion avec un spectateur. Et cette dernière a été assez violente.

"Ils m'ont dit de me mettre à genoux"

"Je le jure. Je vais te défoncer. Toi et ta femme, je vais vous défoncer. Sur tout ce que j'aime, je te le promets", pouvait-on entendre dire le meneur du Thunder. Le MVP 2017, qui a frôlé le triple-double avec 23 points, 11 rebonds et 8 passes décisives, s'est ensuite justifié dans un communiqué. "Le jeune homme et sa femme dans les tribunes m'ont dit de me mettre à genoux, comme nous le faisions avant. C'est pour moi l'expression d'un manque total de respect, je pense qu'il y a un caractère racial (dans ses propos), c'est inapproprié", a-t-il indiqué.

Russell Westbrook

Russell WestbrookGetty Images

"Il y a beaucoup de gens qui viennent assister à des matches pour dire des choses irrespectueuses à mon endroit et à celui de ma famille. Pendant de nombreuses années je n'ai jamais rien dit pour ne pas blesser ou insulter les gens", s'est-il défendu. Reste que la NBA ne plaisante pas avec tout ce qui touche à l'éthique des joueurs et Westbrook pourrait donc écoper d'une lourde amende, voire même d'une suspension.

La version du spectateur

De son côté, le spectateur a également livré sa version des faits à KSL Sports. "Il doit rester professionnel. Ma femme est restée assise tout du long. Lui et moi on était en fait en train de se marrer. Il a même souri à un moment. Tout le monde s'est mis sur lui parce qu'après une action où Joe Ingles a mis le doigt dans l'oeil de Paul George et s'est excusé, il est arrivé en lâchant des gros mots dans tous les sens. Je suppose qu'il m'a remarqué. Je lui ai dit, 'reste à genoux, frérot"", explique-t-il.

"Je ne lui ai pas dit le moindre gros mot (...) Il peut me menacer autant qu'il veut, mais pas ma femme. C'est moi qui lui ait parlé, pas elle. Elle fait 1,50m et 45 kg, sérieux mec...", conclut Shane Keisel.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0