Eurosport

Réconciliation avec Shaq, pas de cadeau pour MJ… Bryant et le All Star Game, une histoire d'amour

Réconciliation avec Shaq, pas de cadeau pour MJ… Bryant et le All Star Game, une histoire d'amour

Le 16/02/2020 à 23:33Mis à jour Le 16/02/2020 à 23:34

ALL STAR GAME – La 69e édition du match des étoiles rendra hommage à Kobe Bryant ce dimanche. L'ex-star des Lakers a bien souvent marqué le All Star Game de son empreinte. Du concours de dunk 1997 à la démonstration à Los Angeles en 2011, en passant par la dernière de Jordan gâchée, retour sur ces moments de légende.

1997 : Le plus jeune vainqueur du concours de dunk

"Showboat", c'est le nom de la biographie de Kobe Bryant excellement rédigée par Roland Lazenby. Difficile à traduire en français, "showboat" est utilisée pour qualifier un joueur qui en fait trop pour se mettre en avant. Elle colle à la peau de Kobe Bryant en début de carrière (et même après). Alors, quand la possibilité de participer au concours de dunk pour sa première saison, en 1997, se présente, le jeune Laker (18 ans et quelques mois) n'hésite pas. L'occasion est trop belle de (déjà) marcher dans les pas de Michael Jordan.

Disons-le tout de suite, le concours de dunk de 1997 a déçu. La NBA ne l'a d'ailleurs pas reconduit pour le All-Star Game 1998. Bryant, Carr, Finley, Allen, Sura et Ham ne brillent ni par leur originalité ni par leur technique. Une heure après avoir planté 31 points lors du "Rookie Game", Kobe soulève le trophée en grande partie grâce à un rider d'une vitesse et d'une puissance folles en finale. Bryant a eu ce qu'il venait chercher : de l'exposition médiatique.

2002 : MVP hué chez lui à Philadelphie

Philadelphie, la ville de l'amour fraternel. La ville où Kobe Bryant est né, où il a longtemps vécu et où il a fait ses classes, à la Lower Merion High School (son lycée). Le All-Star Game à Philadelphie, c'est forcément quelque chose de particulier pour Kobe, qui a dominé les Sixers lors des Finales NBA six mois plus tôt, sous le maillot des Lakers. Comme depuis le début de sa carrière, Bryant est sifflé au First Union Center. Ce All-Star Game ne va pas déroger à la règle.

Kobe Bryant à Philadelphie au All Star Game 2002

Kobe Bryant à Philadelphie au All Star Game 2002Getty Images

2003 : La dernière de Jordan gâchée

L'un des plus beaux All Star Game du XXIe siècle. Pour la dernière de Jordan, les fans ne l'élisent pas dans le cinq majeur. Qu'à cela ne tienne, Vince Carter laisse sa place à Sa Majesté. A la mi-temps, le numéro 23 des Wizards s'empare du micro et lâche ces quelques mots : "Je laisse le basket entre de bonnes mains. […] Je peux rentrer chez moi avec le sentiment d’être en paix avec le basket."

Michael Jordan et Kobe Bryant lors du All-Star Game 2003

Michael Jordan et Kobe Bryant lors du All-Star Game 2003AFP

Sur le terrain, le match est âpre et le quatrième quart-temps engagé, comme tous les ans à cette époque. Après le 1/2 de Kobe aux lancers, les deux équipes sont à égalité à 120 partout. MJ rate alors le tir de la gagne et le match part en prolongation. A 136 partout, Jordan réussit cette fois le fadeaway pour donner deux points d'avance à l'Est à quatre secondes de la fin. Le happy end idéal ? Pas pour Kobe qui va chercher la faute et deux nouveaux lancers-francs qu'il va mettre, cette fois. Dans la deuxième prolongation, l'Ouest s'envole et l'emporte (155-145). Jordan aurait pu partir sur un nouveau coup d'éclat, mais Kobe en a décidé autrement. Il n'y a pas de cadeau sur le terrain avec Bryant.

2009 : Shaq et Kobe unis à nouveau

Shaquille O'Neal-Kobe Bryant, c'est l'histoire de l'un des duos les plus dominants de l'histoire de la NBA. L'histoire aussi d'un monstre physique nonchalant et d'un acharné de travail. Difficile de faire plus différents que Shaq et Kobe. Orageuse, la relation entre le pivot et l'arrière va tenir pendant sept ans et permettre aux Lakers de réaliser un triplé de 2000 à 2002. Mais il était écrit que ces deux hommes ne pourraient rester ensemble plus longtemps. En 2004, O'Neal part faire le bonheur du Miami Heat.

Shaquille O'Neal et Kobe Bryant au All Star Game 2009

Shaquille O'Neal et Kobe Bryant au All Star Game 2009Getty Images

Cinq ans plus tard, le "Big Diesel" est revenu à l'Ouest (à Phoenix). Au All Star Game, il fait de nouveau équipe avec Bryant. L'ouest l'emporte, le premier pose 17 points en 11 minutes, le second 27 points. O'Neal et Bryant sont nommés co-MVP. Shaquille O'Neal dira plus tard que c'est à ce moment-là que la haine entre les deux hommes a disparu. Immédiatement après la rencontre, Bryant avait d'ailleurs offert son trophée au fils de son ancien partenaire, Shareef. "J'étais surpris qu'il se souvienne de son nom", avouera O'Neal.

2011 : Prophète dans sa salle

Qui d'autre que Kobe Bryant pouvait illuminer un All Star Game disputé au Staples Center de Los Angeles ? Auréolé de deux titres NBA obtenu "seul" (comprenez sans Shaquille O'Neal pour mener l'équipe), Bryant n'a pas étanché sa soif de victoire, mais il est un peu plus en paix. La nouvelle génération des James, Wade, Anthony, Durant, Rose pousse, mais Bryant a à cœur de montrer qu'il est encore le patron.

Avec ses 37 points et 14 rebonds, Bryant est le meilleur marqueur de la rencontre remportée par la conférence Ouest. Il éclipse les 34 unités de Kevin Durant, mais aussi le triple-double de LeBron James. Personne n'a pris plus de tirs que lui, comme un symbole. Ce soir-là, il décroche son quatrième titre de MVP du All Star Game et égale le record de Bob Pettit, qui datait des années 50-60.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313