Le match : Les Nets font encore belle impression en dominant les Clippers

Qu’elle semble déjà loin cette période où le doute s’installait à Brooklyn avec un Kyrie Irving absent sans que personne ne sache réellement pourquoi. Les Nets commençaient leur saison timidement avant de sacrifier quatre joueurs, quatre tours de draft et quatre droits de swap (toujours à la draft) pour faire venir James Harden. Hier, c’est bien l’arrière et son compère qui ont fait plier les Clippers (112-108) pour mener les Nets vers les sommets.
Harden a marqué 37 points tout en prenant 11 rebonds et en distribuant 7 passes décisives. Irving pointait lui à 28 unités et 8 caviars. Ensemble, et en l’absence de Kevin Durant, ils continuent de porter le navire qui ressemble de plus en plus à l’armada promise sur le papier. Les Nets enchaînent les victoires. Six de suite après ce succès. Même les Clippers au complet n’ont rien pu faire. Kawhi Leonard a cumulé 29 points et 13 rebonds. Paul George en a marqué 34. En vain. C’est DeAndre Jordan qui a débloqué la situation dans les dernières secondes en renvoyant dans le panier un tir à trois-points manqué par Irving.
NBA
Fournier déjà fantastique avec les Knicks, Gobert déjà dans le bon tempo avec le Jazz
21/10/2021 À 05:33
Sur l’action suivante, Harden a provoqué un passage en force de Leonard – le monde à l’envers – avant de finir la partie sur la ligne. Brooklyn confirme encore une fois sa capacité à battre les meilleures équipes de la ligue. C’est d’ailleurs la seule formation de l’Est à afficher un bilan positif contre celles de l’Ouest. Et elle se rapproche de la tête de sa Conférence puisqu’elle possède désormais le même nombre de victoires que les Sixers.

La performance : Les Pelicans remontent 24 points pour battre les Celtics

Ce weekend, Danny Ainge avouait que les Celtics n’avaient pas l’effectif pour se mêler pour de bon à la lutte pour le titre. Et dimanche soir, les joueurs de Boston donnaient raison à leur dirigeant en concédant la défaite contre New Orleans (115-120) après avoir pourtant mené de 24 points. Ils étaient au contrôle jusque dans le troisième quart temps avant de subir le réveil explosif des Pelicans. 79-55 suite à un lancer franc inscrit par Tristan Thompson. Puis le trou noir.
Déchaîné, Zion Williamson a marqué 24 de ses 28 points en deuxième mi-temps. Brandon Ingram en a lui planté 33. Les Pelicans étaient même repassés devant dans les toutes dernières secondes. Mais Jayson Tatum (32 points) a arraché la prolongation. Les Celtics n’ont pas su profiter de cette occasion supplémentaire de boucler l’affaire. Ingram a mis un panier primé à 33 secondes du terme pour plier la rencontre pour de bon. Et au classement, c’est la dégringolade pour Boston. Les joueurs de Brad Stevens ont perdu 6 de leurs 10 derniers matches et ils occupent désormais la sixième place à l’Est. Bien loin du rang réservé aux prétendants au trophée.

Le joueur : Trae Young supersonique

Il vaut mieux être en forme au moment d’affronter Trae Young. Si Atlanta n’est certainement pas l’équipe la plus terrifiante de la ligue, son meneur All-Star reste l’un des joueurs les plus prolifiques et les plus insaisissables du championnat. Et avec un quatrième match disputé en six jours, les défenseurs de Denver, pas réputés pour leur efficacité, ont pris l’eau. Young a compilé 35 points et 15 passes pour une victoire des Hawks (123-115).
Les Nuggets ont décroché après le retour des vestiaires, cédant jusqu’à 22 longueurs à leurs adversaires avant de réduire le score. En plus de Young, ils sont tombés sur un très bon Clint Capela (22 pts, 10 rbds), déterminé à museler Nikola Jokic (15 pts). Cette victoire fera du bien aux Hawks, en-dedans depuis plusieurs semaines.

Le duo : Giannis et Middleton relancent les Bucks

Enfin un peu d'air pour les Bucks. La franchise de Milwaukee a connu un coup d'arrêt plus vu depuis 2017 en perdant cinq matches de suite récemment. Mais Giannis Antetokounmpo et ses partenaires ont relancé la machine en décrochant un deuxième succès consécutif cette nuit. Le double MVP a posté 28 points et 18 rebonds mais il était bien épaulé par les 32 points de Khris Middleton. Ce duo de All-Stars continue de faire la différence.

Le stat : 10

Comme le nombre de défaites consécutives des Cavaliers. Cleveland, qui avait bien débuté la saison, vient donc d’enchaîner 10 revers à la suite, avec plusieurs cartons encaissés dans le lot. La franchise de l’Ohio n’a plus gagné depuis le 1er février dernier. Elle a perdu 12 de ses 13 dernières sorties. Résultat, elle est passée d’un bilan équilibré de 9-9 à un bilan de 10-21. Et elle occupe l’avant-dernière place à l’Est.

Les Français : Fournier et Maledon brillent

Evan Fournier est en grande forme ! L’arrière du Magic multiplie les matches au-delà des 25 points. Encore 29 dimanche soir, avec aussi 7 rebonds et 7 passes, pour une victoire d’Orlando contre Detroit (105-96). Son compatriote Sekou Doumbouya était en revanche plus discret avec 3 points et 5 rebonds pour le joueur des Pistons.
Theo Maledon s’est trouvé une place au sein du cinq majeur du Thunder et il ne la quitte plus. Le Français, drafté au second tour en novembre dernier, s’affirme comme l’un des meilleurs rookies de sa promotion. Il a marqué 14 points dimanche soir, avec à la clé une large victoire contre les Cavaliers (117-101).

Tous les scores

Pelicans - Celtics : 120-112
Cavaliers - Thunder : 101-117
Magic - Pistons : 105-96
Raptors - Sixers : 110-103
Knicks - Timberwolves : 103-99
Hawks - Nuggets : 123-115
Clippers - Nets : 108-112
Bucks - Kings : 128-115
NBA
Les Bucks en fanfare, ça commence mal pour les Lakers
20/10/2021 À 05:13
NBA
Lakers et LeBron au sommet, Mavericks en embuscade : notre classement des franchises à l'Ouest
19/10/2021 À 09:01