Le joueur : Kyrie Irving mène les Nets à la victoire dans le derby

Le retour de James Harden sur les parquets n’aura duré que quatre minutes. Quatre petites minutes avant que le candidat au MVP ressente à nouveau des douleurs aux ischios, au point de rejoindre les vestiaires. Alors son coéquipier Kyrie Irving a pris le relais. Et les Nets ont battu les Knicks (114-112) sous l’impulsion de leur meneur All-Star, auteur de 40 points. Avec également 7 passes décisives au compteur et 15 sur 28 aux tirs. Une performance digne d’un patron et un carton évidemment nécessaire en l’absence de Kevin Durant et, donc, de Harden.
NBA
53 points et le record de Chamberlain : le match historique de Curry en vidéo
IL Y A 11 HEURES
Les Knicks avaient pris les devants suite à la blessure du barbu. Ils ont compté jusqu’à 14 points d’avance. Mais ils n’ont pas su tenir cet écart et ils ont souffert devant Irving. La star a ramené Brooklyn devant, même si New York est revenu à 112 partout sur le tard. Jeff Green, lieutenant efficace avec 21 points inscrits, a alors marqué les deux lancers pour la gagne. Julius Randle (19 pts, 15 rbds, 12 pds) a raté le panier pour l’égalisation dans la foulée.

Le match : Luka Doncic et les Mavericks font mordre la poussière au Jazz

La meilleure équipe de la ligue – du moins au bilan – est tombée cette nuit. Renversée par un excellent Luka Doncic. Avec ses 31 points, 9 rebonds et 8 passes, le Slovène a mené les siens à un joli succès contre le Jazz (111-103). Mais c’était avant tout un travail collectif avec également 23 points de Dorian Finney-Smith, 20 de Jalen Brunson, 17 de Josh Richardson et 16 de Tim Hardaway Jr. Des coéquipiers qui ont bien soutenu leur leader. Les Texans ont aussi fait la différence en défense en limitant Utah, l’une des attaques les plus prolifiques du championnat, à 103 points. Donovan Mitchell a notamment fini à 6 sur 23 aux tirs. Alors que les Mavericks étaient eux particulièrement adroits à trois-points (23 sur 49). Ils décrochent là leur cinquième victoire de suite tout en stoppant la série de neuf succès consécutifs du Jazz.

Le comeback : Gary Trent Jr achève la remontée fantastique des Raptors au buzzer

Gary Trent Jr n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour séduire ses nouveaux coéquipiers et sa nouvelle franchise suite à son transfert de Portland à Toronto le soir de la deadline. Le jeune homme enchaîne les belles performances, au point de s’affirmer comme l’un des meilleurs éléments de l’équipe canadienne. Cette nuit, il a encore fait vibrer les siens en concluant de la plus belle des manières le comeback héroïque des siens. Les Raptors ont compté jusqu’à 19 points de retard sur les Wizards en deuxième mi-temps mais ils se sont tout de même imposés sur un trois-points au buzzer de Trent (103-101).
Pour son sixième match avec Toronto, l’arrière a osé prendre ses responsabilités et ça a payé. Il a fini avec 16 points tandis que Pascal Siakam en ajoutait 22 pour décrocher une deuxième victoire de suite, ce qui n’était plus arrivé aux Raptors depuis le 21 février. Les Wizards peuvent s’en vouloir. Ils menaient 74 à 55 au milieu du troisième quart temps avant de manquer 13 paniers primés de suite et de gaspiller leur avance malgré les 23 points, 14 rebonds et 11 passes décisives de Russell Westbrook.

La performance : Darius Garland prend feu

Nouveau record en carrière pour Darius Garland. Actuellement dans sa deuxième saison, le meneur des Cavaliers passe un cap cette année. Une progression illustrée par sa pointe à 37 unités cette nuit. Dans son sillage, Cleveland a battu San Antonio (125-101) sans trop de difficultés et met ainsi fin à une série de cinq défaites de suite. Garland tourne à presque 17 points et 6 passes après ce carton.

La série : 6 de suite pour Booker et les Suns

Plus personne n’arrête Phoenix et il va falloir prendre cette équipe des Suns au sérieux. Ils ont encore gagné lundi soir. Un succès 133 à 130 contre les Rockets décroché notamment grâce aux 36 points de Devin Booker. A ses côtés, Deandre Ayton a planté 27 points tandis que Chris Paul compilait 19 points et 11 passes décisives. Ce trio fait des merveilles dans l’Arizona depuis le début de la saison. Dans la lignée des belles performances au sein de la bulle Disney, où les Suns avaient fini invaincus sans se qualifier pour les playoffs, mais avec le leadership de CP3 en plus. Deuxièmes à l’Est, ils sont partis pour aller loin.

Les Français : Theo Maledon et Killian Hayes brillent en duel

Tous les deux draftés fin 2020, Theo Maledon et Killian Hayes connaissent des fortunes diverses pour leur première saison dans la ligue. Le premier est titulaire et dispose d’un temps de jeu conséquent au Thunder tandis que le second a manqué plusieurs mois en raison d’une blessure à la hanche. Opposés lundi soir, ils se sont tous les deux mis en valeur. Maledon a compilé 14 points et 6 rebonds alors que Hayes postait 9 points et 7 passes, tout en repartant avec la victoire. Rudy Gobert a lui calé son double-double habituel : 14 points et 15 rebonds malgré la défaite du Jazz contre les Mavericks.

Tous les scores

Raptors - Wizards : 103-101
Nets - Knicks : 114-112
Mavericks - Jazz : 111-103
Timberwolves - Kings : 116-106
Thunder - Pistons : 108-132
Spurs - Cavaliers : 101-125
Rockets - Suns : 130-133

Gonzaga battu par Baylor : pas de sacre pour Ayayi mais de bien belles promesses

NBA
Curry, un festival pour entrer toujours plus dans l'histoire
IL Y A 13 HEURES
NBA
Minnesota-Brooklyn reporté après la mort d'un homme afro-américain lors d'un contrôle de police
IL Y A UN JOUR