L’équipe : Les Clippers reçus 7 sur 7

Et de sept. Les Clippers sont actuellement sur une excellente dynamique et chaque succès leur permet d’engranger un peu plus de confiance et d’automatismes. Dimanche soir, Kawhi Leonard (34 points) et ses coéquipiers ont décroché leur septième victoire consécutive en battant le Thunder (108-100). Le MVP des finales 2019 a aussi capté 9 rebonds et 8 passes pour boucler l’une de ses prestations les plus complètes de la saison.
Les Angelinos ont pris le meilleur départ et comptaient jusqu’à 17 points d’avance dans le premier quart temps. Shai Gilgeous-Alexander (23 pts) et ses camarades se sont remis dans la partie en revenant plusieurs fois à portée de tir de leurs adversaires. Mais les Clippers sont restés au contrôle. Cette équipe dégage une sérénité et une alchimie nouvelle qui contraste avec la saison dernière. Et avec 13 victoires en 17 matches, elle est à égalité avec ses grands rivaux, les Lakers, en tête de la Conférence Ouest.
NBA
Boston envoie Walker à Oklahoma City et récupère Horford
IL Y A 14 MINUTES

Le joueur : Gordon Hayward, un carton et un panier pour la gagne

Quel renouveau. Gêné par des pépins physiques au cours des trois dernières années, moins tranchant, moins incisif et en perpétuel recherche de rythme et de confiance, Gordon Hayward ne ressemblait plus du tout au joueur All-Star qui menait le Jazz en playoffs quelques années auparavant. Ce qui n’a pas empêché les Hornets de miser 120 millions de dollars sur lui. Et ils ont bien fait ! Depuis, il ne cesse de leur donner raison en enchaînant les performances de haut rang depuis le coup d’envoi de la saison.
Dimanche soir, le nouveau patron de l’équipe de Charlotte s’est encore montré à la hauteur de son nouveau rôle en menant les siens à la victoire contre le Magic (107-104). Non seulement il a inscrit 39 points mais en plus il a marqué le panier pour la gagne à sept dixièmes du buzzer alors que les deux formations étaient à égalité. Cette action, un drive agressif vers le cercle, est symbolique du retour en forme d’Hayward. Il est sûr de lui. Impactant. Et les Hornets, avec un bilan de 7 victoires et 9 défaites, essayent au moins de faire bonne figure.

La performance : Jaylen Brown relance les Celtics

Après deux victoires sensationnelles contre les Nets et leur trio flambant neuf, les Cavaliers sont retombés sur terre. Après trois défaites de suite, les Celtics se sont remis sur les bons rails. Boston a donc battu Cleveland (141-103) sous l’impulsion de Jaylen Brown, auteur de 33 points en… 19 minutes. Un record NBA. "On avait besoin de gagner. On voulait s’assurer de jouer avec beaucoup d’intensité dès le coup d’envoi et c’est ce que l’on a fait", expliquait le jeune ailier. En effet, les joueurs de Brad Stevens ont pris les Cavs à la gorge d’entrée. 38-21 après douze minutes. Aucun suspense.
Ils ont déroulé tout au long de la partie, avec même un 15-0 pour gonfler le score dans le troisième quart temps (96-59). Kemba Walker a ajouté 21 points et Carsen Edwards 18 pour accompagner les 33 points de Jaylen Brown. Jayson Tatum manque lui toujours à l’appel.

Le match : Les Blazers victorieux grâce à un grand Damian Lillard

Privés de Jusuf Nurkic, CJ McCollum et Zach Collins, trois titulaires, les Blazers sont obligés de se reposer de plus en plus sur Damian Lillard. La superstar a tenu son rang ce dimanche. Le meneur a planté 39 points, sans craquer sur la ligne des lancers-francs dans les dernières secondes, pour permettre aux siens de l'emporter 116 à 113 contre les Knicks. Il a aussi distribué 8 passes décisives. Ce carton était nécessaire pour résister aux assauts des joueurs new-yorkais en deuxième période. En effet, Portland a vite pris le large pour mener 20 points à la pause (70-50) avant de laisser Julius Randle (25 pts) et ses coéquipiers revenir dans la partie. Le rookie des Knicks Immanuel Quickley a fait forte impression en marquant 31 points.
C'est sur ses trois lancers que l'équipe de Manhattan est revenu à quatre longueurs à une minute et trente secondes de la sirène finale. Les Blazers ont alors été constamment envoyés sur la ligne par la suite. Mais Carmelo Anthony, Robert Covington puis Lillard ont su rester calme mamgré l'enjeu. Avec donc la victoire au bout.

Le retour : Les Wizards ont enfin rejoué

Décimés par le COVID-19, les Wizards ont été écartés des parquets pendant deux semaines. Deux semaines d’attente, de doute et de matches reportés. Pour enfin un grand retour sur les terrains hier soir. Mais l’équipe manquait de rythme, bien évidemment, et ça s’est senti. Les Spurs en ont profité pour l’emporter sans forcer (121-101) malgré 31 points de Bradley Beal. Russell Westbrook s’est contenté de 9 petits points.

Tous les scores

Pacers - Raptors : 102-107
Clippers - Thunder : 108-100
Celtics - Cavaliers : 141-103
Magic - Hornets : 104-107
Spurs - Wizards : 121-101
Bucks - Hawks : 129-115
Trail Blazers - Knicks : 116-113
NBA
Middleton et Antetokounmpo combinent 68 points, les Bucks arrachent un Match 7
IL Y A 14 HEURES
NBA
"Je vous l'avais dit" : Après la blessure de Kawhi Leonard, LeBron James pousse un coup de gueule
HIER À 07:03