La performance : Westbrook, Beal et les Wizards calment Stephen Curry

L’incendie est enfin maîtrisé. Et ce sont les pompiers Bradley Beal et Russell Westbrook qui ont finalement éteint Stephen Curry. Après 11 matches de suite à 30 points ou plus, dont certaines performances absolument phénoménales, le meneur des Warriors a été limité à 18 points et 7 sur 25 aux tirs. Son équipe s’est d’ailleurs inclinée contre Washington, 114 à 118. Il faut donner du crédit à Westbrook. L’ancien MVP a défendu avec brio sur la superstar adverse tout en compilant un nouveau triple-double : 14 points, 20 rebonds et 10 passes décisives. Mais malgré la maladresse de Curry, les Warriors comptaient encore 11 points d’avance dans le quatrième quart temps. Les Wizards ont fini par recoller sous l’impulsion e Bradley Beal (29 pts) avant de l’emporter. Mais c’était une sacrée série de Steph Curry.
NBA
Triple doubles, records et fessées : Les stats folles d'une saison pas comme les autres
IL Y A 18 HEURES

Le match : Chris Paul et les Suns viennent à bout des Sixers

Après avoir battu les Bucks à l’extérieur, les Suns ont encore impressionné en prenant le dessus sur les Sixers à Philadelphie hier soir (116-113). Une nouvelle victoire convaincante qui renforce le statut de candidat sérieux de la franchise de l’Arizona, qui dispose du deuxième meilleur bilan en NBA actuellement. Mais Chris Paul (28 pts, 8 pds) et ses coéquipiers ont eu chaud. Très chaud. L’espace d’un instant, ils ont vu cette victoire s’envoler. Parce que CP3 a manqué une occasion de mettre les siens définitivement à l’abri en ratant un lancer-franc dans les ultimes secondes de la partie. Joel Embiid a capté le rebond avant de balancer la balle depuis son camp… et celle-ci a fini sa course sur la planche avant de rouler le long du cercle et de ressortir, manquant donc de peu l’occasion d’arracher une prolongation.
Heureusement pour Phoenix. "Le trajet dans l’avion aurait été terriblement long", avoue Monty Williams en repensant à ce qui aurait pu changer si le pivot camerounais avait rentré ce tir. "Je ne sais pas comment j’aurais réagi", ajoute Mikal Bridges. "C’était dingue." Cette tentative miraculeuse aurait donné encore plus de poids à la performance d’Embiid. Le pivot a fini avec 38 points et 17 rebonds en l’absence de Ben Simmons, Seth Curry et Tobias Harris, ses lieutenants habituels. Le tout en étant contraint de rejoindre le banc au cours du troisième quart temps à la suite d’une blessure au genou. C’est en son absence que Paul a accentué l’écart en plantant deux trois-points de suite. Les Suns ont ensuite géré pour repartir avec ce nouveau succès.

Le joueur : Julius Randle mène New York à une huitième victoire de suite

Les Knicks ne s’arrêtent plus ! Ou plutôt, plus personne ne les arrête et particulièrement leur moteur, Julius Randle. L’intérieur All-Star a encore une fois été excellent cette nuit en claquant 40 points mais aussi 11 rebonds et 6 passes pour guider la franchise new-yorkaise vers une huitième victoire consécutive en battant Atlanta après prolongation (137-127). Randle aurait même pu faire gagner les Knicks un peu plus tôt dans la soirée. Il avait inscrit le layup décisif pour donner 3 points d’avance (122-119) aux siens à 8 secondes de la fin du quatrième quart temps. Mais Bogdan Bogdanovic a arraché la prolongation en égalisant à trois-points.
Les Knicks ont alors accéléré dès le début du temps supplémentaire en marquant les 10 premiers points. Derrick Rose et Immanuel Quickley ont ajouté 20 points chacun en sortie de banc. Du côté des Hawks, Clint Capela postait un double-double assez monstrueux : 25 points et 22 rebonds. En revanche, ils ont perdu Trae Young sur blessure. Avec ce huitième succès de suite, New York prend désormais la place de son adversaire au classement et intègre donc le top-4 à l’Est.

La série : Les Nuggets décrochent un quatrième match de suite

Même sans Jamal Murray, les Nuggets restent redoutables. Ils le prouvent en ce moment en enchaînant les victoires. Déjà quatre de suite pour Denver, toujours porté par l’incroyable Nikola Jokic. Cette nuit, la franchise du Colorado l’a donc emporté contre Portland (106-105) avec 25 points et 9 rebonds du pivot serbe. Les Nuggets sont toujours quatrièmes à l’Ouest.

Les Français : Rudy Gobert domine

En l’absence de Donovan Mitchell, blessé, Rudy Gobert a pris une autre dimension en attaque. Le pivot tricolore a inscrit 19 points (9 sur 12 aux tirs) en plus de ses 18 rebonds. Un double-double qui a propulsé le Jazz vers une nouvelle victoire. Les jeunes joueurs français d’Oklahoma City se sont encore mis en valeur. Theo Maledon, bien que maladroit (3 sur 10 aux tirs), a inscrit 9 points tout en délivrant 7 passes décisives tandis que son coéquipier Jaylen Hoard profitait de ses 13 minutes de jeu pour marquer 8 points et prendre 4 rebonds. En revanche, le Thunder a concédé une douzième défaite de rang. Timothé Luwawu-Cabarrot a terminé avec 6 points en sortant du banc des Nets, battus par les Raptors. Prestation discrète de Nicolas Batum au scoring (2 pts) mais l’ailier des Clippers a ajouté 4 rebonds et 4 passes avec en prime la victoire de son équipe.

Tous les scores

Cavaliers - Bulls : 121-105
Pacers - Thunder : 122-116
Sixers - Suns : 113-116
Wizards - Warriors : 118-114
Raptors - Nets : 114-103
Knicks - Hawks : 137-127
Rockets - Jazz : 89-112
Pistons - Mavericks : 117-127
Heat - Spurs : 107-87
Grizzlies - Clippers : 105-117
Nuggets - Trail Blazers : 106-105
Timberwolves - Kings : 125-128
NBA
Réveil à prévoir : voici le programme des barrages et du 1er tour des play-offs
HIER À 05:30
NBA
Les Lakers n’éviteront pas le play-in et se coltineront un Curry en feu !
HIER À 05:16