Tout va bien pour les Warriors. Ils sont devant (71-77), à quatre minutes de la fin du troisième quart-temps, sur le parquet des Pelicans en ce mardi soir. Ils les ont battus la veille et leur chef de file, Stephen Curry, est en verve. Il a déjà inscrit 35 points, à 12/20 au tir, 8/14 de loin. C’est le Curry insolent de réussite que l’on connaît. Il s’apprête d’ailleurs à envoyer une nouvelle flèche du parking. Puis, rien ne va plus.
La lumière de la salle s’éteint, au moment où le double MVP décoche. Son tir raté est annulé et il préfère en sourire. La panne d’électricité vite réglée, le jeu peut reprendre. Mais Golden State n’y est plus. La preuve, Curry se fait contrer par Steven Adams dès l’action suivante. Son taux d'efficacité devient famélique (1/11, 0/6 à 3-pt) et les joueurs de la Nouvelle-Orléans s’imposent 108-103. Bien aidés, donc, par leur Smoothie King Center.
"Je n'avais jamais vu cela", raconte Stephen Curry à l’issue de cette rencontre, qui relance les Pels dans la course au play-in tournament (voir classements). "Ils ont essayé de me faire dire que j’avais tiré avant que les lumières ne s'éteignent", développe-t-il dans des propos rapportés par ESPN, au sujet des arbitres. A quel point cette "situation étrange" a eu un impact sur sa fin de match loupée ? "C’est difficile à dire", répond le meneur des Warriors. Steve Kerr, son coach, pense que "cela n’a pas joué un rôle." Reste le constat du tableau d'affichage.
NBA
Rebelote : Giannis et les Bucks une tête au-dessus des Nets
05/05/2021 À 05:21

Comment la Dream Team a éclaboussé Barcelone de son talent

NBA
LeBron ne l'aime pas : qu'est-ce que le "play-in tournament" ?
04/05/2021 À 08:06
NBA
Fournier ressent toujours les symtômes du Covid : "J'ai du mal à me concentrer"
03/05/2021 À 05:39