Les Norvégiennes ont bien pris exemple sur leurs compatriotes masculins. Sur le sprint d'Hochfilzen, ce vendredi, Tiril Eckhoff (9/10) a glané la victoire devant ses deux coéquipières, Ingrid Tandrevold (10/10, +7") et Marte Olsbu Roeiseland (9/10, +24"), pour signer un triplé scandinave, le lendemain d'un quadruplé de leurs homologues hommes.
Grâce à une glisse bien supérieure aux autres nations, la Norvège a créé d'importants écarts en vue de la poursuite de samedi. Côté Tricolores, aucune Française n'a réalisé mieux qu'un 8/10 sur le pas de tir. Anaïs Chevalier-Bouchet a pris la 12e place (8/10, +53") et Justine Braisaz-Bouchet, la 14e position.
Hochfilzen
Boe orphelin de Fourcade, montée en puissance bleue, le crack Laegreid : le bilan à la trêve
21/12/2020 À 07:35

La Norvège toujours plus rapide sur les skis

Le staff norvégien a encore fait des merveilles. Jeudi déjà, lors du sprint hommes, les techniciens scandinaves avaient trouvé le "fartage" (produit présent sous les skis) parfait pour permettre à leurs biathlètes de réaliser un quadruplé avec les meilleurs temps de ski de tout le plateau. Sur la course féminine, l'écart est moins impressionnant mais bien réel.

Impériales au tir, Eckhoff et les Norvégiennes ont écoeuré la concurrence sur le sprint

Malgré un 9/10, Tiril Eckhoff s'est emparé de la victoire et du meilleur temps de glisse, devant sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland. Seule Marketa Davidova est parvenue à être plus rapide qu'Ingrid Tandrevold, 4e chrono en glisse derrière ses deux coéquipières norvégiennes et la Tchèque.
Pour son deuxième succès en individuel cette saison, Tiril Eckhoff a donc conclu son sprint avec une avance de 20 secondes sur les skis par rapport à sa plus proche poursuivante. Au classement final, Franziska Preuss (9/10, +25") a échoué au pied du podium pour une petite seconde devant les soeurs Oeberg, Elvira prenant la 5e place (+27") et Hanna la 6e (+29").
A moins de 30 secondes du trio de tête rouge et bleu, ce groupe de trois prétendantes à la victoire sur la poursuite pourrait bien surprendre les Norvégiennes, si tant est que ces dernières n'accroissent pas encore leur avance sur les skis d'ici samedi.
Hochfilzen
Olsbu impériale, les Bleues pas à la fête : les meilleurs moments de la mass start
20/12/2020 À 14:15
Hochfilzen
Roiseland achève bien 2020, Simon 7e
20/12/2020 À 14:06