La Russie s'est montrée la plus forte dimanche pour la dernière course de biathlon féminin avant les Mondiaux. Engagées dans un duel avec l'Allemagne (2e, +11"), les Russes l'ont emporté grâce à un dernier tir rapide de Kaisheva. La France termine troisième à 21 secondes malgré un tour de pénalité. La Norvège (6ème) et la Suède (7ème), sont passées à côté.

Le film du relais

Anterselva
Simon: "Les Mondiaux ? Avec la mass-start, on repart toujours à zéro"
24/01/2021 À 16:06

La pause de deux semaines avant les Mondiaux fera du bien aux athlètes tant nombre d'entre elles ont semblé émoussées ce dimanche. Que ce soit au tir ou sur les skis, il y a eu de multiples défaillances handicapant sévèrement les équipes concernées. Karoline Knotten et Anaïs Bescond ont ainsi tourné dès le premier relais pour la Norvège et la France, alors qu'Elvira Oeberg, deuxième relayeuse suédoise, a tourné trois fois. Seules l'Allemagne et la Russie ont évité ces trous d'air, ce qui leur a permis d'être confortablement en tête à l'orée du dernier relais.

Simon n'a rien pu faire contre Kaisheva et Preuss

Derrière le duo, la France pointait en effet à 28 secondes à l'entame du dernier relais et se battait pour rattraper son retard initial dû au tour de pénalité concédé par Anaïs Bescond, autrement auteure d'une bonne course, sur le tir debout. Cela avait bien commencé avec la très bonne prestation d'Anaïs Boucher-Chevalier. Partie avec 55 secondes de retard, elle a permis à Justine Braisaz-Bouchet de partir à seulement 7"5 de la tête avec un 10/10 au tir. Braisaz-Bouchet était à deux doigts de réaliser un très bon relais, mais une faute sur chacune de ses pioches lui ont fait perdre le train des leaders.

Reste qu'au vu de la forme affichée par Julia Simon hier, les Françaises pouvaient encore rêver de victoire lorsqu'elle s'est élancée pour clore la course. Simon n'a cependant rien pu faire face à un duo de tête trop solide. Avec aucune faute sur le couché et deux pioches très rapides sur le debout, Uliana Kaisheva s'est envolée vers la victoire alors que Franziska Preuss, auteure d'une seule faute mais trop lente sur le pas de tir, assurait la deuxième place. Sortie avec 13 secondes de retard aux abords de la dernière boucle, Simon n'avait plus l'énergie de la veille.

Cela reste une très belle troisième place pour les Tricolores dans des conditions difficiles. Avec seulement 9 pioches, elles ont plutôt bien tiré. Elles remontent à la deuxième place du classement de la spécialité, à 9 petits points de l'Allemagne qui prend les commandes au détriment de la Suède.

Anterselva
Boe au presque parfait, Fillon Maillet dauphin solide : les temps fort de la mass start
24/01/2021 À 15:31
Anterselva
Un grand Johannes Boe s'adjuge la mass start devant Fillon Maillet
24/01/2021 À 14:48