Getty Images

HOCHFILZEN - Sans Fourcade, les Bleus passent au travers du relais, victoire de la Suède

Sans Fourcade, les Bleus passent au travers

Le 16/12/2018 à 15:09Mis à jour Le 16/12/2018 à 15:42

HOCHFILZEN - Sans Martin Fourcade, qui avait décidé de rester au repos, l'équipe de France a vécu un relais cauchmardesque, marqué par énormément de pioches et une décevante 9e place. La victoire est revenue à la Suède, impériale de bout en bout.

Les Tricolores pouvaient difficilement imaginer vivre une course aussi difficile. Sans Martin Fourcade, qui a passé son tour, l'équipe de France masculine composée d'Antonin Guigonnat, Emilien Jacquelin, Quentin Fillon Maillet et Simon Desthieux est passée complètement à côté de son relais ce dimanche, sur la piste d'Hochfilzen, en Autriche. Les Bleus finissent finalement à une décevante 9e place (+ 1'47''), loin de la Suède, brillante lauréate. La Norvège et l'Allemagne complètent le podium.

Vidéo - Les Bleus à la rue, la Suède à la fête

01:36

Les Bleus n'auront donc pas su imiter le relais féminin, monté sur le podium un peu plus tôt dans la journée. Pourtant, les Tricolores avaient adopté la même tactique pour débuter : manquer le plus de tirs possibles. Et, à ce jeu-là, ils ont été très forts. Trop forts. Coupables de 12 pioches, au point de tourner deux fois sur l'anneau de pénalité, les Français ont très vite été repoussés loin de la course au podium. "On n’a pas fait le boulot… , expliquait Emilien Jacquelin au micro de la chaîne L’Equipe. Quand on n’arrive pas à faire les choses comme on les fait normalement, ça ne marche pas.".

Il faut dire que les autres nations n'auront jamais laissé les Bleus espérer un retour. Très solide au tir (5 pioches) malgré deux fautes au dernier debout, la Suède, championne olympique en titre de la discipline, n'a jamais été inquiétée, à l'image d'un Sebastian Samuelsson surpuissant lors de la dernière boucle pour résister au retour de la Norvège (7) et de l'Allemagne (6 pioches mais un tour de penalité). Pour les Français, il faudra attendre le 13 janvier pour espérer une revanche à Oberhöf

0
0