Le vent a chamboulé tous les scénarios établis. Dans des conditions proches du dantesque sur le pas de tir d'Ostersund, Marte Olsbu Roeiseland (16/20) a été la plus forte pour s'imposer, ce samedi en Suède, lors de la dernière poursuite de la saison. La Norvégienne a ainsi mis fin à une série de cinq victoires de sa compatriote Tiril Eckhoff, deuxième (16/20, +29"). La Biélorusse Hanna Sola (15/20, +44") a complété le podium grâce, notamment, au deuxième temps de ski du jour. Malgré une magnifique remontée (22e au départ), Julia Simon (15/20, +1'01) a échoué au pied de la boîte (4e).

Roeiseland plus forte que les éléments

Östersund
Et Laegreid a craqué face à Boe : le résumé de l'ultime mass start, remportée par Desthieux
21/03/2021 À 17:58
Il fallait passer entre les rafales pour espérer le meilleur des résultats pour cette ultime poursuite, dans la station suédoise. Partie sixième à 18 secondes de la vainqueure du gros globe Tiril Eckhoff, Marte Olsbu Roeiseland a su profiter des rares fenêtres de tir pour prendre la tête dès le deuxième couché, grâce à un 10/10 que très peu de concurrentes avaient alors réalisé. La Norvégienne a ensuite fait fructifier son avance sur les skis en reléguant sa première poursuivante à près de 50 secondes avant son arrivée sur le premier exercice debout.
La dauphine d'Eckhoff au général s'est alors permise deux tours de pénalité, tout en ressortant en tête avec une avance toujours aussi confortable sur Julia Simon. La Française a été la seule, avec Tiril Eckhoff, à parvenir à s'extirper de ce piège venteux. Toutes les autres biathlètes sont restées bloquées de longues secondes, en position de tir, à attendre que les rafales s'estompent. Seul un dernier tir parfait de la part de Simon ou Eckhoff aurait pu priver Roeiseland d'une troisième victoire cette saison. Mais la dernière balle de la porteuse du dossard jaune s'est dérobée, tandis que la Tricolore est allée tourner deux fois sur l'anneau de pénalité.
Avec ce succès, Marte Olsbu Roeiseland a privé sa compatriote du record de victoires sur une saison, détenu jusqu'à maintenant par Magdalena Forsberg (14). Tiril Eckhoff aura cependant une nouvelle chance d'égaler cette performance à l'occasion de l'ultime course de la saison, dimanche, sur la mass start. Course lors de laquelle Julia Simon tentera de convertir son dossard rouge de la spécialité en petit globe.

Le come-back de Simon n'aura pas suffi

Alors qu'Anaïs Chevalier-Bouchet semblait la plus à même de terminer dans le top 5 de cette poursuite, après une rageante quatrième place sur le sprint, c'est bien la biathlète des Saisies qui a réalisé un impressionnant come-back. Avec le quatrième temps de glisse, elle n'a cependant pas pu passer devant Hanna Sola, troisième meilleur temps de ski ce samedi.
Partie avec le dossard 12, Chloé Chevalier (12/20) s'est finalement classée 29e, trois places devant sa sœur (13/20). Justine Braisaz-Bouchet a pris la 36e place (12/20) malgré le deuxième temps de ski derrière Roeiseland. Lou Jeanmonnot (16/20) a terminé la deuxième poursuite de sa jeune carrière en Coupe du monde en 42e position, tandis qu'Anaïs Bescond (11/20) n'a pu faire mieux que 56e.
Östersund
Ça plane pour Desthieux en 2021 : "C'est mon année"
21/03/2021 À 17:51
Östersund
Boe tient bon et s'offre le gros globe, Desthieux vainqueur du jour
21/03/2021 À 16:51