Tiril Eckhoff est décidément insatiable. Ce vendredi après-midi, la Norvégienne a remporté le sprint (7,5 km) d'Östersund en Suède. La biathlète, déjà assurée de s'adjuger le classement général de la Coupe du monde et celui de la spécialité, a devancé l'Italienne Dorothea Wierer (10/10, +2''5) et sa compatriote Ingrid Landmark Tandrevold (10/10, + 6''7).
Le film du sprint
Meilleure Française, Anaïs Chevalier-Bouchet termine à la quatrième place, avec une faute au tir et à 15''4 de la gagnante du jour.
Östersund
Et Laegreid a craqué face à Boe : le résumé de l'ultime mass start, remportée par Desthieux
21/03/2021 À 17:58
Jusqu'au 21 mars, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre vos événements préférés en LIVE et sans PUB
Il fallait voir la rage que Tiril Eckhoff avait en franchissant la ligne d'arrivée, pour se rendre compte à quel point la Norvégienne, partie avec le dossard n°55, n'avait pas l'intention de laisser échapper cette course. Après avoir commis une faute lors de son tir debout, la biathlète de 30 ans est ressortie de ce deuxième pas de tir à la deuxième place, à 5''5 de Dorothea Wierer.
Finalement, à la faveur notamment de 500 derniers mètres particulièrement impressionnants, la native de Baerum a signé le meilleur temps de ce dernier sprint de la saison 2020-2021, pour une treizième victoire de cet exercice, la cinquième consécutive et la septième en dix sprints.
https://i.eurosport.com/2021/03/19/3014386.jpg

Chevalier-Bouchet est resté longtemps troisième

En tête pendant un temps, Wierer, deuxième du sprint d'Oberhof et troisième de celui de Nove Mesto, a bien cru accrocher une deuxième victoire cette saison, avec son sans faute au tir, mais c'était donc sans compter sur la Norvégienne. Derrière, la troisième place revient à une autre Norvégienne, en la personne d'Ingrid Landmark Tandrevold, qui avait déjà pris la deuxième place du sprint d'Hochfilzen.
Longtemps sur cette fameuse troisième marche du podium, la Française Anaïs Chevalier-Bouchet, deuxième du sprint de Kontiolahti et surtout médaillée d'argent de la spécialité aux Mondiaux, était en tête jusqu'à l'arrivée au deuxième pas de tir. Finalement, sa faute au tir debout lui a donc été fatale. Malgré un excellent dernier tour, la Tricolore, troisième temps de ski, termine au pied du podium.
En ce qui concerne les autres Françaises, Chloé Chevalier, avec un sans faute au tir, prend la douzième place à 26''7. Julia Simon (8/10) termine 22e (+49''6) et Anaïs Bescond (9/10) 25e (+55''2). Enfin, avec une seule faute, Lou Jeanmonnot termine 56e tandis que Justine Braisaz-Bouchet, encore en difficulté au tir (6/10), prend la 58e place finale, malgré son onzième temps de ski. Ces six Tricolores seront de la partie pour la dernière poursuite de la saison, qui aura lieu ce samedi à 12h15.
Östersund
Ça plane pour Desthieux en 2021 : "C'est mon année"
21/03/2021 À 17:51
Östersund
Boe tient bon et s'offre le gros globe, Desthieux vainqueur du jour
21/03/2021 À 16:51