Johannes Boe s'est un peu plus couvert de gloire en remportant sa quatrième médaille d'or dans ces Jeux Olympiques 2022, en dominant l'épreuve reine du biathlon, la mass start, vendredi à Zhangjiakou, devant le Suédois Martin Ponsiluoma et le Norvégien Vetle Christiansen.
Engagé dans un duel très attendu avec Quentin Fillon Maillet, auréolé de deux titres olympiques, pour savoir qui deviendrait le plus titré de cette olympiade, le Norvégien a pris le dessus du Français, dans un mauvais jour au tir et finalement quatrième, pour graver son nom en lettres d'or dans l'histoires de JO. Déjà sacré en relais mixte, en relais masculin et en sprint, Johannes Boe a égalé le nombre de titres obtenus par son compatriote Ole Einar Bjoerndalen en 2002.
Trois jours d'essai gratuit et 50% de remise la première année : Abonnez-vous à Eurosport !
Pékin 2022
50% des médailles françaises à Pékin : Pour les Bleus, c'est la biathlon-dépendance
20/02/2022 À 16:27
Dans ce duel ultime, qui referme traditionnellement le programme du biathlon aux JO, Johannes Boe et Quentin Fillon Maillet ont entretenu le suspense en loupant chacun une cible au premier tir couché. Par un vent présent mais pas extrêmement gênant (3 m/s), neuf concurrents ont fait mieux qu'eux - un sans-faute - dont Sebastian Samuelsson, les frères Christian et Scott Gow, Tarjei Boe, Dmytro Pidruchnyi, Philipp Nawrath et Benedikt Doll, ce qui les a obligés à produire un effort supplémentaire lors du deuxième tour pour revenir sur le petit peloton d'échappés, et finalement arriver en tête sur le pas de tir pour le deuxième couché.
Calendrier et résultats I Tableau des médailles I Toutes les vidéos
https://i.eurosport.com/2022/02/18/3321814.jpg

Fillon Maillet, trois fautes pour finir

Johannes parfaitement aligné sur ses cibles, Quentin Fillon Maillet a alors commencé à décrocher un peu en ratant un tir. Voilà comment Boe s'est installé en tête et, son rival tricolore ne le savait pas encore, pour de bon. Leader avec Christian Gow sur ses talons, suivi de Vetle Samuelsson (+3"8), Nawrath (+6"2), et Benedikt Doll et Martin Ponsiluoma à plus de 10 secondes, Boe disposait d'une trentaine de secondes de marge sur QFM, huitième et à la lutte avec Tero Seppälä, sans pouvoir autant crier victoire. Une prudence et une précaution raisonnable puisque Boe a vu revenir Fillon Maillet dans le match au troisième tir, en commettant une faute contre aucune au Jurassien.
Avec 15"9 de retard et Martin Ponsiluoma entre lui et Johannes Boe, Quentin Fillon Maillet avait encore de quoi croire à une sixième médaille historique dans cette olympiade, et le quatrième tir était là pour entretenir ce rêve pas si fou, au bout d'une quinzaine exaltante mais aussi épuisante pour lui. Et c'est peut-être là que tous les efforts jusque-là consentis ont fini par se faire sentir, et affecté autant son rythme sur les skis que sa lucidité carabine en main.
Passé deuxième devant Ponsiluoma mais rejeté à 25 secondes d'un Boe impérial sur les skis, Quentin Fillon Maillet a peut-être payé l'addition au moment crucial, puisqu'on ne l'aurait jamais imaginé manquer trois tentatives, alors que Boe assure son triomphe avec deux cibles restées noires. A l'image de Justine Braisaz-Bouchet dans la mass start féminine, il pouvait filer vers la victoire malgré un total de quatre fautes. Avec une belle marge puisque Ponsiluoma et Christiansen complétaient le top 3, à respectivement 40"3 avec 2 fautes et 1'12"5 avec 3 fautes, laissant Quentin Fillon Maillet bien malheureux dans un abîme de regrets, au pied du podium, à 13"1 d'une médaille.
Malheureusement, les autres Bleus en lice n'ont pas pesé sur la course. Simon Desthieux espérait beaucoup de cette mass-start, sa chance ultime de repartir avec une récompense frappée des cinq anneaux, mais avec cinq fautes il a dû se contenter de la seizième place. Avec le même bilan au tir, Emilien Jacquelin, argenté sur les relais, a échoué cinq rangs derrière lui. Des déceptions qui n'altèrent pas le bilan d'ensemble du biathlon français, tout simplement exceptionnel avec sept médailles dont trois titres.
Pékin 2022
Magistral Quentin Fillon Maillet à Pékin : ses 5 médailles olympiques
20/02/2022 À 14:59
Pékin 2022
5 médailles ? "Ça me paraissait monstrueux et injouable"
19/02/2022 À 14:24