Biathlon
Kontiolahti

Fourcade, un (dernier) coup de rein pour écrire une (nouvelle) page d’histoire

Partager avec
Copier
Partager cet article

Johannes Boe et Martin Fourcade

Crédit: Eurosport

ParFrançois-Xavier Rallet
08/03/2018 à 06:00 | Mis à jour 08/03/2018 à 13:01
@FX_Rallet

COUPE DU MONDE - Rentré de Pyeongchang avec trois nouveaux titres olympiques dans sa valise, Martin Fourcade veut finir le travail en Coupe du monde. En tête de tous les classements, le Français peut refaire le coup des deux derniers hivers : décrocher tous les globes de cristal, petits et grand.

Martin Fourcade a encore du pain sur la planche. Après sa razzia olympique et ses nouveaux trois titres obtenus à Pyeongchang, le Français reprend cette semaine le chemin de la Coupe du monde à Kontiolahti. Puis Oslo et son légendaire stade d'Holmenkollen et enfin les finales en Russie, à Tyumen. Soit sept courses individuelles (trois sprints, deux poursuites et deux mass-starts). Avec dans le coin de la tête quelques idées pour finir de la meilleure des manières un hiver éprouvant mais pour l'instant rondement mené. Il sera ensuite l'heure de se rendre à Prémanon pour les "France" puis de profiter de vacances bien méritées.

Biathlon

Suivez la Coupe du Monde de Biathlon à Kontiolahti en direct et en intégralité sur Eurosport

08/03/2018 À 12:02

En tête du classement général, Fourcade a toujours Johannes Boe dans le rétroviseur. Entre les deux hommes, vainqueurs de 14 des 15 épreuves de l'hiver (8 pour Boe, 6 pour Fourcade) seulement 54 points (834 contre 780). Autrement dit pas grand-chose, sachant qu'une victoire rapporte 60 points et que les deux plus mauvais résultats de chaque athlète seront retirés à l'issue de l'exercice en course. Il n'y a théoriquement donc que 16 points entre les deux cadors. Mais l'avantage est clairement donné au Catalan qui peut devenir, à l'instar de l'Autrichien Marcel Hirscher en ski alpin, le premier biathlète à compiler sept gros globes de cristal, la légende norvégienne Ole Einar Bjoerndalen s'étant arrêtée à six.

Un 3e hiver consécutif parfait ?

Si le Français a terminé 5e du 20km ou encore 8e du sprint en Corée du Sud, il n'a jamais quitté le podium cette saison en Coupe du monde. Autant dire qu'il faudra un Johannes Boe surhumain pour déloger son rival de la première place du général. Autre objectif dans le viseur de Fourcade, se parer de cristal dans toutes les disciplines. Un exploit déjà réalisé lors des deux derniers hivers. Déjà vainqueur du petit globe de l'individuel, qu'il a partagé avec le cadet de la fratrie Boe, le Français va devoir s'arracher pour signer un nouveau grand chelem.

  • Sur le sprint, les deux hommes ne sont séparés que de 18 points.
  • En poursuite, Boe n'est pointé qu'à 14 unités du quintuple champion olympique.
  • Enfin, en mass-start, l'avantage de Fourcade est plus conséquent : 22 points. Autrement dit, pour ces trois classements annexes, rien n'est fait...
PyeongChang

Fourcade, définitivement or normes

26/02/2018 À 10:17
Kontiolahti

Pour Fourcade, ça commence à sentir très bon

12/03/2018 À 08:55
Dans le même sujet
BiathlonKontiolahti
Partager avec
Copier
Partager cet article