Getty Images

Martin Fourcade a manqué la victoire de peu mais il s'est rapproché du gros globe

Fourcade est passé près de la victoire mais il s'est rapproché du gros globe

Le 11/03/2018 à 14:11Mis à jour Le 11/03/2018 à 15:30

KONTIOLAHTI - A peine remis d'une gastro, Martin Fourcade a tout donné pour assurer une belle deuxième place dans la mass start, dimanche en Finlande, où Julian Eberhard a filé vers la victoire après la chute d'Anton Shipulin.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Ça va beaucoup mieux pour Martin Fourcade. Malade en milieu de semaine et forfait pour le sprint, le quintuple champion olympique a retrouvé de bonnes jambes ce dimanche lors de la mass-start de Kontiolahti. Malgré un premier tir couché raté (2 pioches), le Catalan a parfaitement géré sa course pour aller prendre la deuixème place derrière l'Autrichien Julian Eberhard. Un résultat qui lui permet de recreuser l'écart en tête du classement général avec Johannes Boe, décevant 19e.

Il est décidément étonnant. Alors que l'on s'attendait à le voir dans le dur physiquement après la gastro qui l'a privé du sprint jeudi, Martin Fourcade a encore offert un récital sur le plan de la tactique et de la gestion. Pourtant, le Français avait pris le pire départ possible dès le premier tir couché, avec deux tours de pénalité. Ressorti à 43'' de Johannes Boe, on imaginait alors le Norvégien reprendre les commandes du classement général au terme de la mass-start. C'était mal connaitre le Tricolore.

La frustration de Shipulin

Sans s'affoler, petit à petit, le Français a repris des secondes à la tête de course, bien aidé par les fautes aux tirs successives de ses concurrents et notamment d'un Boe catastrophique (5 pioches). Et, à la sortie du premier tir debout, Fourcade était revenu dans la course au podium, en compagnie d'Antonin Guigonnat. Avec cinq biathlètes ensemble, tout s'est joué sur le tir debout final. En tête à cet intsant, Julian Eberhard est parti à la faute et a cru voir la victoire lui échapper en ressortant du stade à 17'' de Martin Fourcade et Anton Shipulin. Mais le Russe est rentré facilement et les deux hommes se sont un peu regardés. Ils n'auraient pas dû.

Arrivé tous trois ensembles au pied du mur final, Shipulin semblait alors clairement le plus fort. Mais, au sommet de la bosse, le Russe a – semble-t-il – été accroché par Eberhard et a chuté. Un incident qui a évidemment mis Shipulin hors course pour le succès mais qui a aussi permis à l'Autrichien de revenir à hauteur de Fourcade, dans le dur. Très vite, le Français a lâché prise et laissé Eberhard s'offrir son premier succès de la saison, son 4e en carrière. Mais, pour Fourcade, le plus important était ailleurs.

Julien Eberhard (Autriche), vainqueur de la mass-start de Kontiolahti devant Martin Fourcade, le 11 mars 2018

Julien Eberhard (Autriche), vainqueur de la mass-start de Kontiolahti devant Martin Fourcade, le 11 mars 2018Getty Images

0
0