Anaïs Chevalier-Bouchet était la biathlète la plus rapide ce samedi à Pokljuka, mais une faute sur le debout l'a privée de la victoire. Auteure du meilleur temps de ski, la Française signe tout de même une superbe deuxième place à 12 secondes de Tiril Eckhoff qui a réussi un incroyable 10/10 dans des conditions difficiles. La Norvégienne remporte ainsi son cinquième titre mondial individuel et prend la tête du classement général. La Bélarusse Hanna Sola est 3e (+14"4).
Partie avec le dossard 19, Tiril Eckhoff a réalisé la course parfaite pour l'emporter ce samedi. Leader du classement de la spécialité et deuxième du classement général, la Norvégienne était une des favorites. Malgré un très fort vent latéral qui a piégé de nombreuses concurrentes sur le debout, dont la championne du monde en titre Marte Olsbu Roeiseland (2 fautes, 6e, +43"5), la Norvégienne a réussi le 10/10. Dès sa carabine rangée, c'était difficile d'imaginer une biathlète la dépasser compte tenu de sa rapidité sur les skis.
Mondiaux Pokljuka
"Un comportement typiquement français" : Jacquelin très critiqué pour son attitude sur la mass-start
22/02/2021 À 19:13

Chevalier-Bouchet voulait sa revanche : sa médaille d'argent lors du sprint

Chevalier-Bouchet avait l'or au bout de la carabine

Cependant, c'est dans le canon d'Anaïs Chevalier-Bouchet que s'est jouée la victoire de Eckhoff. La Française a connu ce samedi une journée enchantée sur les skis et semblait planer sur la piste slovène, si bien qu'elle abordait le tir debout en avance sur la concurrence. Malheureusement, une faute est venue la priver de la victoire, mais pas du podium. La Française s'est payée le luxe de conserver sa deuxième place devant l'excellente fondeuse Hanna Sola (3e, +14"4), qui avait pourtant réalisé le 10/10.
C'est une belle revanche pour Anaïs Chevalier-Bouchet qui avait déjà réalisé une belle performance sur les skis lors du relais mixte mercredi, avant de craquer et d'enterrer les chances de podium de l'équipe sur le debout. Elle vient aujourd'hui masquer une performance collective difficile. Justine Braisaz-Bouchet 25ème à 1'33) n'a fait qu'une faute mais elle n'a pas eu la même réussite sur les skis, Julia Simon (27ème à 1'47) a touné 4 fois, et Anaïs Bescond (34ème à 1'54) a raté son couché (2 fautes).
Outre le cinquième titre mondial individuel (le 8ème au total) de Eckhoff, ce sprint est lourd en conséquences. La Norvégienne prend déjà la tête du classement général de la Coupe du monde devant Marte Olsbu Roeiseland et Hanna Oeberg (10e, +58"8). Ensuite, les écarts avant la poursuite sont conséquents. Lisa Vittozzi, 5e, est déjà à 37 secondes de la Norvégienne, qui avait montré à Oberhof que faire la course seule ne lui posait pas de problèmes. Rendez-vous dimanche à 15h30 pour la poursuite.
Mondiaux Pokljuka
Enfin médaillé, Fillon Maillet quitte les Mondiaux avec des regrets : "Je suis frustré"
21/02/2021 À 17:33
Mondiaux Pokljuka
0 sur 5 sur le 2e tir : Jacquelin, un cauchemar et des larmes
21/02/2021 À 16:56