Jour de gloire pour Marketa Davidova. La Tchèque de 24 ans a créé la sensation ce mardi en devenant championne du monde du 15km à Pokljuka. Seule biathlète à avoir réussi le 20 sur 20 avec la Kazakhe Vishnevskaya (classée hors du top 20), Davidova a devancé deux des favorites du jour, chacune coupable d’une erreur face aux cibles. Hanna Oeberg, championne olympique en titre de la discipline, termine à 28 secondes et prend l’argent. Ingrid Landmark Tandrevold finit 3e, à 1’04”. Pas de médaille ni de top 15 pour les Bleues.

Mondiaux Pokljuka
"Un comportement typiquement français" : Jacquelin très critiqué pour son attitude sur la mass-start
22/02/2021 À 19:13

Ce n’est pas une immense surprise, mais une surprise quand même au vu des résultats de Davidova depuis le début de l’hiver sur ce format de l’individuel. 21e à Kontiolahti, 41e à Antholz, on ne peut pas dire qu’elle s’élançait avec un maximum de confiance ce mardi. Mais la Tchèque de 24 ans n’est pas non plus une inconnue. Si elle ne comptait aucune médaille individuelle en grands championnats (3e du relais mixte des Mondiaux 2020), elle avait déjà remporté une victoire en coupe du monde, il y a deux ans lors du sprint d’Antholz. Cette saison-là, elle s’était aussi classée 3e du petit globe de l’individuel. La preuve qu’elle possédait déjà des dispositions derrière la carabine.

Un sans-faute et Davidova s'offre son jour de gloire : sa victoire en vidéo

Meilleure Française, Bescond termine 18e

Titrée sur chacune des trois premières épreuves des Mondiaux (relais mixte, sprint et poursuite), Tiril Eckhoff est brusquement tombée de son nuage. La Norvégienne (16/20) s’est contentée de la 23e place, à 3’18” de la vainqueure du jour. Marte Olsbu Roeiseland, sa dauphine au classement de la coupe du monde, a également failli (20e, 3 fautes). Heureusement côté norvégien, Tandrevold a sauvé l’honneur en allant chercher la médaille de bronze. Un métal qu’aurait pu aller chercher la jeune Ida Lien (11e), troisième avant de craquer sur le dernier tir (deux fautes, 18/20).

Argentée sur le sprint, bronzée sur la poursuite, Anais Chevalier-Bouchet n’a jamais semblé en mesure de monter une troisième fois de suite sur le podium. Très loin de sa flamboyance du sprint sur les skis (44e temps seulement ce mardi à 2’14” d’Eckhoff), la Française n’a pu faire mieux que 27e malgré un solide 18/20. Anais Bescond est la meilleure Tricolore avec sa 18e place à 2’49”. Partie en fin de start-list, la capitaine de route de l’équipe de France (18/20) jouait le top 5 avant de commettre la faute de trop sur son dernier tir. Les deux biathlètes des Saisies, elles, ont connu un calvaire face aux cibles. Six fautes pour Justine Braisaz-Bouchet (63e). Sept pour Julia Simon, qui a préféré abandonner dans le dernier tour.

Mondiaux Pokljuka
Enfin médaillé, Fillon Maillet quitte les Mondiaux avec des regrets : "Je suis frustré"
21/02/2021 À 17:33
Mondiaux Pokljuka
0 sur 5 sur le 2e tir : Jacquelin, un cauchemar et des larmes
21/02/2021 À 16:56