Getty Images

L'incroyable Boe l'emporte devant Jacquelin malgré 3 fautes au tir, Fourcade a sombré

L'incroyable Boe l'emporte devant Jacquelin malgré 3 fautes au tir, Fourcade a sombré

Le 08/03/2020 à 14:32Mis à jour Le 08/03/2020 à 14:56

NOVE MESTO NA MORAVE - Après le sprint et le relais, Johannes Boe a remporté la mass start dans la station tchèque, dimanche. Malgré trois fautes au tir, le Norvégien a fini seul. Emilien Jacquelin deuxième, Martin Fourcade a pris la quatorzième place.

Johannes Boe endosse de nouveau virtuellement le dossard jaune. A l'issue d'une mass start à rebondissements, dimanche, le Norvégien est allé chercher la victoire malgré trois fautes au tir (17/20), quelques secondes devant Emilien Jacquelin (20/20), héroïque malgré des problèmes de skis communs à toute l'équipe de France. Et pour cause, Quentin Fillon Maillet (8e, 19/20) et surtout Martin Fourcade (14e, 17/20) perdent de très gros points dans la lutte au gros globe de cristal. Arnd Peiffer s'est adjugé la 3e place du podium.

Après les explications du responsable de la cellule glisse de l'équipe de France au micro de La chaîne L'Equipe, l'écart entre Johannes Boe et ses deux adversaires dans la course au gros globe est davantage compréhensible. Et la performance héroïque d'Emilien Jacquelin à célébrer d'autant plus. En effet, les Français ont payé un mauvais choix de fartage, c'est-à-dire la préparation des skis pour une bonne glisse sur la neige. Une erreur qui s'est dévoilée dès le début de course.

Comme il a déjà pu le faire auparavant cette saison, Johannes Boe a pris le pari de dynamiter d'entrée la course, mettant Martin Fourcade, Quentin Fillon Maillet et le reste des Tricolores dans le dur. "C'a été un calvaire", a avoué le leader des Bleus après la course qui ne veut cependant "pas jeté la pierre" aux techniciens.

Boe virtuel dossard jaune

Malgré ce désavantage technique, le champion du monde de la poursuite, Emilien Jacquelin, s'en est sorti comme un chef au prix d'un tir absolument parfait (20/20). Mais la victoire finale semblait promise à l'ogre Johannes Boe dès son dernier tir à 5/5. Il en a profité pour reprendre virtuellement la tête du classement général. Virtuellement seulement, car il faudra attendre la fin de la saison, et le décompte des points sans les deux plus mauvais résultats de chaque biathlète, pour savoir qui succèdera au cadet des Boe. Et grâce aux points engrangés ce dimanche sur la mass start, le Norvégien a pris (virtuellement donc) 13 points d'avance sur Martin Fourcade et 57 sur Quentin Fillon Maillet.

"La semaine prochaine, ce sera à moi de réaliser l'exploit", a assuré le Catalan, qui portera encore physiquement le dossard jaune à Kontiolahti (Finlande). Le fartage des Bleus, défaillant pour la première fois de la saison, devra être opérationnel pour éviter "le calvaire" évoqué par tous les biathlètes français après leur course du jour. Simon Desthieux (17/20), Fabien Claude (17/20) et Antonin Guigonnat (20/20) ont terminé respectivement 21e, 25e et 26e.