Biathlon
Oberhof

Fourcade : "Je préfère cette course à ma victoire en ouverture"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Martin Fourcade, lors du sprint d'Oberhof - 11/01/2019

Crédits Getty Images

ParSimon Farvacque
12/01/2019 à 16:53 | Mis à jour 12/01/2019 à 17:57

OBERHOF - Paradoxalement, Martin Fourcade a vécu "une belle journée" ce samedi. Quatrième de la poursuite, il était dans le coup pour la gagne, face à Johannes Boe, avant le dernier tir. Le Norvégien a encore pris le dessus, pour s'imposer, et le Français n'a même pas pu se consoler avec un podium... mais il a retrouvé des sensations qui n'avaient plus été siennes depuis la saison passée.

Johannes Boe et Martin Fourcade, côte à côte sur la piste puis sur le pas de tir, avec la gagne en jeu. C’est l’image de la poursuite de samedi, à Oberhof. Une image que l’on s’attendait à voir plus souvent cette saison, et qui a accouché d’un énième succès du Norvégien. Le septième, contre deux seulement pour le Français, qui a même laissé échapper le podium (4e), après deux fautes au dernier tir.

Martin Fourcade avait donc de quoi être déçu, à l’issue de la course. Mais il s’est montré très positif, au micro de la chaîne L’Equipe : "Le quatrième tour (durant lequel il était en tête avec Johannes Boe, ndlr) a été l’un des moments les plus agréables cette saison. Voir tout ce monde aussi content que moi de me voir me battre avec Johannes à mon meilleur niveau… c’était un plaisir."

Oberhof

Boe était trop fort dans le dernier tour, Fourcade échoue au pied du podium

12/01/2019 À 15:29
C’est sans doute l’une des premières courses de la saison où je me suis fait plaisir sur les skis

Fourcade, dont le discours est très axé sur la motivation en ce début d’exercice 2018-2019 compliqué, a insisté sur un aspect satisfaisant de sa poursuite : "C’est sans doute l’une des premières courses de la saison où je me suis fait plaisir sur les skis. Cela n’a pas payé, mais j’ai envie de garder ces sensations-là." Des sensations qui n’ont pas été trompeuses, puisqu’il a signé le deuxième meilleur temps de ski, à seulement 12 secondes du leader de la Coupe du monde.

Revenu au contact, Fourcade a craqué face à Boe

00:01:37

Un dernier tir en mode "attaque"

Défaillant dans le "money time", le quintuple champion olympique a également fait son autocritique, revenant notamment sur ses deux fautes lors de l’ultime passage face aux cibles, contre une seule pour Boe (17/20 au total pour les deux hommes). "Sur le dernier tir, je suis un peu trop à l’attaque, offensif, a-t-il estimé. On avait une balle de marge sur les deux de derrière (Arnd Peiffer, 2e, et Lukas Hoffer, 3e, ndlr), je n’ai pas su saisir cette opportunité de monter sur le podium…"

Une prise de risque, plus qu'une erreur, aux yeux d'un Fourcade satisfait de constater que son ambition ne s'est pas évaporée : "J’ai fait une course portée sur l’avant depuis le début. J’ai voulu continuer dans cette démarche (...) j’avais envie de jouer la victoire."

  • Le classement de la Coupe du monde

"C’est une belle journée pour moi, malgré cette quatrième place frustrante (…) Je préfère cette course à ma victoire en ouverture" a conclu Martin Fourcade, en référence à son succès sur l’individuel de Pokljuka, arraché malgré un temps de ski (très) moyen. Le constat mathématique est moins reluisant. Toujours troisième du classement général, il compte 200 points de retard sur Johannes Boe et voit ses chances de décrocher un huitième sacre consécutif s’amenuiser.

Martin Fourcade, 4e de la poursuite d'Oberhof - 12/01/2019

Crédits Getty Images

Oberhof

Un duel au sommet et Boe a maté Fourcade

12/01/2019 À 14:42
Oberhof

Récital russe, sans-faute de Fourcade : les temps forts du relais masculin

13/01/2019 À 15:56
Dans le même sujet
BiathlonOberhof
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Biathlon

Aymonier "largue les amarres"... et raccroche la carabine

21/03/2020 À 19:57

Vidéos récentes

Biathlon

Fourcade : "Ils n'ont plus besoin de moi pour aller chercher le titre olympique"

00:03:40

Les plus lus

Sports mécaniques

Pas de GP mais Leclerc a joué l'acteur au volant d'une Ferrari dans les rues de Monaco

24/05/2020 À 19:42
Voir plus