Getty Images

Boe revient et gagne, devant Fourcade et Claude

Boe revient et gagne, devant Fourcade et Claude

Le 23/01/2020 à 15:36Mis à jour Le 23/01/2020 à 18:15

POKLJUKA - Johannes Boe a signé son retour à la compétition avec une victoire dans l'individuel 20 km, vendredi dans la station slovène. Impeccable au tir, solide sur les skis, le Norvégien qui a lâché les commandes de la Coupe du monde pendant son congé paternité, a devancé les Français Martin Fourcade, victime d'une chute, et Fabien Claude, touché par la disparition de son père.

Carton plein pour le retour du Prince Johannes. Après un congé paternité d'un mois, le cadet des frères Boe a signé une première victoire de l'année 2020 impériale (20/20) en s'imposant, jeudi, lors de l'individuel de Pokljuka, juste devant Martin Fourcade. Pourtant parfait face aux cibles (20/20) dans la station slovène, le Catalan a échoué à 11 secondes de son rival norvégien. Aux côtés des deux légendes, Fabien Claude (20/20), pour la première fois de sa carrière sur la boîte, a complété un podium franco-norvégien.

Il fallait être parfait sur le pas de tir en Slovénie pour prétendre gravir les marches du podium. Parfait, Johannes Boe l'a été. Après une impasse de plus d'un mois sur quatre courses individuelles, l'ogre norvégien est revenu aux affaires de la plus belle des manières. Son 20/20 au tir a confirmé que le dossard jaune de Martin Fourcade était loin d'être à l'abri, à quelques semaines des Championnats du monde à Antholz (12-23 février).

Vidéo - Boe en démonstration, les Bleus portés par l'émotion : le résumé de l'individuel

03:14

Fillon Maillet le plus rapide sur les skis

Mais la course la plus exceptionnelle a été signée Fabien Claude. Le Français de 25 ans, sans nouvelles de son père porté disparu suite à un accident moto-neige, mardi au Québec, a décidé de lui dédier son premier podium en carrière. Claude, qui avait connu sa première cérémonie des fleurs à Ruhpolding (5e au sprint), a été parfait derrière sa carabine (20/20) et a montré qu'il fallait compter sur un nom de plus en équipe de France désormais.

Du côté du vainqueur du jour, Certains doutes subsistaient quant à l'état de forme de Johannes Boe après sa pause parentale, mais ses temps de ski (2e) ont prouvé que le petit Gustav, né le 13 janvier 2020, a redonné des ailes à son jeune père. Seul Quentin Fillon Maillet est parvenu à skier plus vite que le dernier vainqueur du gros globe.

A l'arrivée, trois Français ont intégré le top 10 (Fillon Maillet 7e à 18/20), et Antonin Guigonnat a signé une 11e place pleine de promesses après un début de saison calamiteux.

Les hommes se retrouveront dimanche sur la mass start,mais avant cela, des relais mixtes seront disputés dès samedi. L'individuel femmes se tiendra, elle, vendredi.