Getty Images

Même sans Fourcade, le relais mixte français est intouchable

Même sans Fourcade, le relais mixte français est intouchable

Le 25/01/2020 à 16:20Mis à jour Le 25/01/2020 à 18:41

POKLJUKA - Exceptionnelle équipe de France ! Le relais mixte tricolore a remporté sa course ce samedi après le succès du relais simple mixte en début d'après-midi. Quentin Fillon Maillet, Simon Desthieux, Justine Braisaz et Julia Simon ont largement devancé la Norvège et l'Allemagne pour la première victoire tricolore dans la discipline cette saison.

Même sans leur tête d'affiche, les Français sont encore au-dessus du lot collectivement. Martin Fourcade préservé pour la mass start de dimanche, les Tricolores ont écrasé le relais mixte de Pokljuka, samedi, après s'être imposés sur le relais mixte simple quelques heures plus tôt. Parfaitement lancés par Quentin Fillon Mailllet et Simon Desthieux, les Bleus ont transmis le témoin à leurs coéquipières au contact de la Norvège des frères Boe. Justine Braisaz a ensuite fait imploser Solemdal sur les skis pour envoyer Julia Simon vers une 3e victoire bleu-blanc-rouge cette saison en relais. Loin derrière, la Norvège a pris la 2e place (+40") devant l'Allemagne (+1'01), privée de son leader Arnd Peiffer.

Les Bleus ne touchent plus terre. Après la victoire d'Emilien Jacquelin et Anais Bescond sur le relais mixte simple, un peu plus tôt dans la journée, leurs coéquipiers ont parfaitement réédité la performance sur l'épreuve à quatre. Sur le papier, quelques têtes d'affiche avaient décidé de faire l'impasse sur les courses collectives, à commencer par Martin Fourcade, mais aussi les Italiennes Wierer et Vittozzi (pourtant victorieuses du premier relais mixte de la saison), ou encore Arnd Peiffer chez les Allemands.

Les frères Boe en tête à mi-course

Néanmoins, les frères Boe étaient eux bien présents pour mettre du suspense dans le début de course. Le bras de fer engagé par Quentin Fillon Maillet face à Tarjei Boe s'est poursuivi entre Simon Desthieux et le cadet Johannes. Ce dernier, revenu de son congé paternité, et donc en forme physiquement, a logiquement passé son relais en tête, mais avec une avance toute relative de 16 secondes sur la France.

Vidéo - Moyens au tir mais supersoniques sur la piste : les Bleus ont skié sur la concurrence

03:09

Et c'est la pauvre Synnoeve Solemdal qui a donc subi la foudre de Justine Braisaz, meilleur temps de ski de l'individuel vendredi. La Française n'a fait qu'une bouchée de la Scandinave sur la piste avant de délivrer le dernier témoin à Julia Simon avec une avance poussée à 40 secondes. L'actuelle 5e du classement général n'avait plus qu'a terminer le travail.

Grâce à un tir solide et seulement deux petites pioches, Julia Simon s'est offert une fin de course tranquille pour savourer un nouveau succès tricolore après le relais masculin de Ruhpolding la semaine dernière. La France avance désormais sereine vers les championnats du monde d'Antholz qui auront lieu du 2 au 23 février prochains, après deux semaines de repos. Mais avant cela, les meilleur(e)s biathlètes ont une dernière fois rendez-vous dimanche pour les mass starts.