Et en plus, il sait ménager le suspense. Parfait lors de sa victoire au sprint ce samedi, Martin Fourcade s'est fait peur lors de la poursuite de Ruhpolding ce dimanche. Mais malgré trois fautes au tir, le Français a fini par remporter la 59e victoire de sa carrière en s'imposant devant Emil Svendsen (+18'') et le surprenant Tchèque Michal Krcmar (+19''), auteur d'une superbe remontée avec son dossard 29. Avec dix succès en treize courses individuelles cette saison, le Français égale dès la mi-janvier son record établi l'an passé et en 2013. Il ne pointe plus qu'à deux unités de la référence absolue établie par Ole Einar-Bjoerndalen. Monstrueux.
Un as du scénario. Parti avec 18'' d'avance sur Julian Eberhard et 40'' sur Svendsen, tout allait à merveille pour le Catalan à l'issue du premier tir, réalisé sans faute. L'Autrichien était déjà out (3 fautes) et le retard du Norvégien s'élevait alors à 47''. Mais la machine s'enraya soudainement pour le double champion olympique de Sotchi. Deux fautes au deuxième couché. Puis une autre au premier debout. Svendsen, auteur au final d'un 20/20, revint ainsi dans ses skis. Tout comme Anton Shipulin, Simon Schempp, Arnd Peiffer, Dominik Landertinger et Evgeniy Garanichev. Tout était à refaire.
Ruhpolding
Fourcade, un hiver en passe de devenir légendaire
15/01/2017 À 14:43

Martin Fourcade sur la poursuite à Ruhpolding

Crédit: AFP

Mais le Catalan n'est pas fait du même bois que les autres. Alors que le doute aurait pu s'installer, Fourcade prit le taureau par les cornes en plaçant une attaque juste avant le dernier tir debout. Arrivé sur le pas de tir avec cinq secondes d'avance, il sortit le tir parfait, se reprenant sur la dernière balle pour assurer le coup. À l'entame du dernier tour, son avance était de 14'' de Svendsen. L'affaire était pliée. Magnifiquement.
Ce nouveau chef-d'œuvre permet à Martin Fourcade, lancé vers un sixième gros globe consécutif, d'accroitre un peu plus son avance colossal au classement général. Le voilà avec 284 points d'avance sur Simon Schempp. Un gouffre alors que la première moitié de la saison vient à peine de se conclure (13 courses sur 26).

La belle remontée de Simon Fourcade

Loin derrière, Simon Fourcade s'est rassuré après son relais catastrophique de vendredi en remontant de la 46e à la 16e place grâce à un 19/20. Malgré deux erreurs au tir, Jean-Guillaume Béatrix a également fait un joli bond (17e après être parti 33e). Course à oublier pour Quentin Fillon-Maillet, coupable de six fautes et finalement 32e, juste devant Fabien Claude (33e, quatre fautes).
Ruhpolding
Mäkäräinen a survolé la poursuite de bout en bout : les temps forts de la course
15/01/2017 À 14:37
Ruhpolding
Dorin-Habert termine son week-end sur un podium
15/01/2017 À 14:35