Cette fois, c’est la bonne pour l’équipe de France. Excellents au tir (6 pioches, aucun tour de pénalité), Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Fabien Claude et Emilien Jacquelin ont remporté ce vendredi le relais 4x7,5km messieurs d’Oberhof, en Allemagne. Dans le dur depuis le début de la saison dans les épreuves par équipes, Jacquelin a cette fois tenu bon dans le dernier tour pour résister au retour de la Norvège (+ 4’’2). L’Italie complète le podium (+ 1’06’’6) alors que l’Allemagne, longtemps en course pour la gagne, a complètement explosé sur le dernier relais.
Les champions du monde sont de retour ! Pas à son niveau depuis le début de la saison (8e, 6e, 5e), l’équipe de France s’est rassurée au meilleur des moments. Pour le dernier relais avant les Mondiaux de Pokljuka, les Bleus ont réalisé la course parfaite, malgré des conditions pas forcément faciles avec des chutes de neige et un vent qui s’est levé en cours d’épreuve. Portés par un tir efficace (seulement 6 pioches, seules l’Italie et l’Ukraine font mieux), les Tricolores ont longtemps semblé en difficulté sur les skis, à l’image d’un Quentin Fillon Maillet incapable de suivre Benedikt Doll. Mais l’Allemagne avait pris un risque en alignant Philip Horn en dernier relayeur. Un risque qui s’est révélé fatal (3 tours de pénalité au couché).
Oberhof
Simon, l'extraordinaire victoire : défaillances à la chaîne et remontée inattendue
17/01/2021 À 15:09

Une course pleine et un dernier tour plein de suspense : les Bleus ont gagné avec la manière

Johannes Boe a tout tenté

Loin de craquer, contrairement à ce qu’il avait pu faire à l’occasion des trois premiers relais de la saison, Emilien Jacquelin s’est lui régalé en dernier relayeur. Seul au monde après l’explosion de l’Allemagne, le Français a assuré le coup sur le debout (4/5) et semblait alors se diriger vers une victoire sans histoire. Mais la Norvège n’a rien lâché. Complètement distancée (+ 1'13'') à mi-course après le relais de Johannes Dale, elle s’en est remis - comme souvent et encore plus en l’absence de Laegreid - aux frères Boe pour tenter de revenir.
Et après un gros relais de Tarjei, Johannes a signé un festival – et un sans-faute au tir - pour faire passer un frisson dans le dos des Tricolores. En reprenant près de vingt secondes à Jacquelin, le leader de la Coupe du monde a failli réussir un exploit. Mais c’était trop loin, trop tard.

Boe a fait douter les Bleus mais Jacquelin a tenu bon : l'arrivée en vidéo

A l’arrivée, Emilien Jacquelin a pu savourer son deuxième succès à Oberhof après celui acquis il y a cinq jours en relais mixte. Une victoire qui fait du bien aux Tricolores, qui en profitent pour revenir dans la course au classement de la discipline (4e, à 36pts de la Norvège) et repassent surtout en 2e position du classement des Nations. De quoi bénéficier d’un meilleur dossard encore sur le prochain relais. Aux Championnats du monde donc, que l’équipe de France, déjà tenante du titre, abordera comme principale challenger de la Norvège.
Oberhof
Un incroyable finish et Simon s'adjuge la Mass start
17/01/2021 À 14:46
Oberhof
La leçon de Tarjei Boe, la frustration de Jacquelin : revivez la mass start
17/01/2021 À 13:04