Quentin Fillon Maillet est plus que jamais le patron. Trois jours après son sprint victorieux, le leader de la coupe du monde a doublé la mise sur la poursuite de Ruhpolding. Grâce à un 18/20 au tir, le Français s’impose avec 9" d’avance sur Alexander Loginov (19/20) et 13" sur le Biélorusse Anton Smolski, déjà troisième du sprint.
Belle quatrième place de Simon Desthieux (18/20), qui échoue à seulement neuf secondes du podium. Parti en 53e position, Emilien Jacquelin (18/20) est remonté au 20e rang. Il perd néanmoins sa place de deuxième au général au profit de Sebastian Samuelsson (7e ce dimanche), relégué désormais à 97 points de l’intouchable Fillon Maillet.
Le film de la poursuite Messieurs
Ruhpolding
Roeiseland intouchable en poursuite, Bescond au pied du podium
16/01/2022 À 12:27
Parti avec 7” d’avance sur Benedikt Doll et 32” sur Smolski, le Français a grillé son joker d’entrée. Sa faute dès le premier tir a propulsé Doll en 1re position. Mais plus rapide que l’Allemand sur la piste, Fillon Maillet a fait la jonction à la fin du 3e tour. Il a alors mis la pression en lâchant ses balles plus rapidement que son rival au premier tir debout. Stratégie payante. Doll s’est retrouvé éjecté de la course à la gagne en commettant deux fautes tandis que Fillon Maillet a fait le plein. Le Jurassien a abordé le dernier tir avec 37” d’avance sur son premier poursuivant. Il pouvait donc se permettre une dernière faute. Pas deux.

Quatrième victoire d'affilée en poursuite

Sa première balle, hors cible, a laissé craindre le pire. Mais le dossard rouge et jaune s’est rattrapé sur les quatre suivantes, toutes dans le noir, pour aborder le dernier tour avec une marge très confortable (30”) puisque ses premiers poursuivants ont tous fauté sur le dernier tir, eux aussi. Il a donc pu savourer son succès dans les derniers hectomètres. C’est déjà son 5e de l’hiver, le 4e d'affilée en poursuite (!), et sa 11e en carrière. Ce n’est que la 2e fois qu’il réalise un doublé sprint-poursuite, dix mois après Nove Mesto.
Remis d’aplomb par son relais sans pioche de la veille, Jacquelin a bondi de la 53e à 20e place. La remontada avait pourtant mal démarré. Mais suite à ses deux fautes sur le premier tir, il n’a plus visité l’anneau de pénalité. Joli rapproché également pour Fabien Claude (37e à 12e, 17/20). Trois jours après sa superbe 8e place en sprint et au lendemain de son premier relais en coupe du monde, Eric Perrot (16/20) est lui tombé au 37e rang, juste derrière Antonin Guigonnat (36e, 16/20). Les Bleus auront une dernière étape à disputer avant les JO de Pékin. Ce sera la semaine prochaine à Antholz-Anterselva, un site qui réussit habituellement bien à Fillon Maillet.
Ruhpolding
Les Bleus passent à côté, un Suédois tire chez les Norvégiens, les Russes l'emportent
15/01/2022 À 14:54
Ruhpolding
"C'est la force de cette équipe, on a cinq filles capables de jouer devant"
14/01/2022 À 17:18