Impériale Marte Olsbu Roeiseland. Deuxième du sprint mercredi, la Norvégienne a survolé la poursuite de Ruhpolding ce dimanche grâce à un 20/20. C’est déjà sa 6e victoire de l’hiver, la 4e rien qu’en poursuite, et la 15e en carrière. Elle s’est imposée devant les sœurs Elvira (2 fautes) et Hanna Oeberg (1), repoussées respectivement à 21” et 32”.
Longtemps en course pour le podium, Anaïs Bescond (1) prend une belle 4e place à 48”. Deux autres Françaises finissent dans le top 10 : Julia Simon (8e, 19/20) et Justine Braisaz-Bouchet (9e, 17/20).
Le film de la poursuite Dames
Ruhpolding
Un quatre à la suite pour Fillon Maillet, toujours infernal en poursuite
16/01/2022 À 14:26
Partie avec 22” de retard sur Elvira Oeberg, Roeiseland est revenue au contact de la Suédoise à l’issue du premier tir, marqué par une première faute de sa rivale. Celle-ci est allée visiter l’anneau de pénalité une seconde fois lors du deuxième tir couché, laissant ainsi s’envoler la Norvégienne. Seule en tête de course, Roeiseland a ensuite parfaitement géré son avance sur la piste et le pas de tir. Avec 34” d’avance à l’entame du dernier tour, elle a pu savourer son succès lors des deux derniers kilomètres.
Il s’agissait de sa dernière course avant Pékin. La double médaillée d’argent de Pyeongchang va désormais filer en stage pour préparer les Jeux Olympiques. Mais son impasse sur l’étape d’Antholz, la semaine prochaine (un 15km individuel et une mass-start), ne devrait pas vraiment la pénaliser au classement général, sachant que seront retirés les deux moins bons résultats à l'issue de la saison. Elle compte 88 points d’avance sur Elvira Oeberg.

Meilleur temps de la poursuite pour Simon

Remontée de la 23e à la 9e place, Julia Simon a réalisé le meilleur temps de cette poursuite, six dixièmes devant Hanna Oeberg. Une belle réaction après son sprint marqué par trois erreurs au tir debout. Comme souvent depuis le début de saison, Justine Braisaz-Bouchet a signé le meilleur temps de ski, 3” devant Linn Persson. Son 17/20 est aussi un motif de satisfaction, dans la lignée de son très bon relais vendredi (1 pioche). C’est son meilleur résultat de l’hiver sur quatre tirs. Elle n’avait jusqu’ici pas fait mieux que 15/20. Course moyenne pour les sœurs Anaïs Chevalier-Bouchet (16e) et Chloé Chevalier (22e), coupables respectivement de 4 et 3 erreurs face aux cibles. Malgré son 19/20, Paula Botet a perdu deux places et s’est classée 46e.
Ruhpolding
Les Bleus passent à côté, un Suédois tire chez les Norvégiens, les Russes l'emportent
15/01/2022 À 14:54
Ruhpolding
"C'est la force de cette équipe, on a cinq filles capables de jouer devant"
14/01/2022 À 17:18