Que s'est-il passé au premier tir?

J'ai pu tirer mes deux premières balles et j'ai commis deux fautes. Ensuite, impossible de lâcher la troisième. J'ai essayé une nouvelle fois, mais ça ne marchait toujours pas. Je ne savais plus quoi faire. On a même cru que la carabine était endommagée. Finalement, j'ai mis une autre balle dans le chargeur et ça a marché. Mais dans l'affaire, j'avais perdu et minute. Dès lors, c'était terminé pour moi. Je n'étais plus du tout dans le coup après cet incident. Je suis allé sur le pas de tir juste pour le fun.

TURIN 2006
Presque le grand bleu
28/02/2006 À 10:20

Comment vous sentiez-vous?

Physiquement, j'étais moyen. Ni super ni dépassé. Je ne suis pas sûr que les autres étaient mieux que moi. Mes skis n'étaient pas formidables non plus. De toute façon, peu importe, avec le problème que j'ai eu, je n'avais aucune chance.

Quel bilan tirez-vous de ces Jeux?

J'ai fait de mon mieux, j'ai donné tout ce que j'avais, mais je ne pouvais pas faire mieux. J'ai dû faire avec les moyens du bord. C'est comme ça. Heureusement, nous avons fait un bon relais. Sans ce relais, le bilan serait encore plus difficile pour moi. Je n'ai pas été non plus très verni sur ces Jeux, que ce soit sur le 20km ou aujourd'hui, avec mes problèmes sur le pas de tir. C'est une catastrophe.

Y-a-t-il une chance de vous revoir aux Jeux Olympiques ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je veux et que je vaux mieux que ça. Vancouver, c'est à zéro d'altitude. Ma femme est motivée pour qu'on fasse quelque chose de super, alors si jamais je mets en place un bon système, si je repars de zéro avec elle, c'est possible. On y a un peu pensé avec ma femme et c'est vrai qu'on voit les choses un peu différemment maintenant qu'il y a un mois, quand je voulais vraiment arrêter et faire autre chose.

Comment envisagez-vous ce "nouveau système" ?

Cela va être plus facile si ma femme arrête le ski et qu'elle me suit une fois sur deux avec ma petite fille. Les choses vont être différentes puisque c'est peut-être la dernière course de ma femme ici aux JO. Parce que quand on est deux à faire du ski, à être tout le temps partis et à laisser sa fille, c'est complètement différent que lorsqu'on sait que sa femme est avec sa fille.

Les changements tourneront-ils uniquement autour du noyau familial ?

Non, on peut aussi avoir un objectif qui consisterait en autre chose que de faire sans arrêt toutes les courses de Coupe du monde. Pourquoi ne pas faire les choses à la Björndalen, ne préparer que des grands évènements ? Cela aussi peut faire tenir quatre ans. Changer carrément tout aussi... Je ne sais pas, on peut tout changer autour de soi pour repartir à zéro. Pourquoi pas aussi plus se servir du groupe France pour progresser parce que c'est vrai que jusqu'à maintenant, avec Liv, on était un peu au milieu.

TURIN 2006
En état de Greis
26/02/2006 À 14:30
TURIN 2006
Le coup de Greis
25/02/2006 À 13:15