AFP

Mondiaux: Jason Lamy-Chappuis remporte l'or dans le sprint par équipes avec Sébastien Lacroix

Une page de légende
Par Eurosport

Le 02/03/2013 à 15:47Mis à jour Le 02/03/2013 à 17:55

Vainqueur du sprint par équipes avec Sébastien Lacroix, Jason Lamy-Chappuis est le premier à décrocher trois titres lors d'une même édition des Mondiaux.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Jason Lamy-Chappuis est boulimique. Accompagné de Sébastien Lacroix, le Français a remporté le titre mondial du sprint par équipes dimanche. Son troisième à Val di Fiemme, un record. Il s'était déjà paré d'or sur le petit tremplin et sur l’épreuve par équipes (petit tremplin), avec un bronze sur le grand tremplin. Quatrièmes avant le fond, les deux Bois-d’Amoniers se sont imposés comme les grands patrons de la course, lâchant un par un tous leurs adversaires.

Dans la matinée, Lamy-Chappuis et Lacroix ont assuré l’essentiel dans l’épreuve de saut sur le grand tremplin. Avec respectivement 120,5 et 118,5m, ils ont totalisé 242,7 points. De quoi avoir 43 secondes de retard sur l’Allemagne avant de chausser les skis pour cinq relais de 1,5km chacun, ainsi que 31 secondes sur le Japon et 18 sur l’Autriche. Rien d’insurmontable.

A un titre de la légende Vik

Les Français l’ont montré dès l’entame de la course, où ils ont repris une dizaine de secondes à chacun de leurs premiers relais. Ils sont revenus sur la tête avant même la mi-parcours, formant un groupe de quatre nations. Un chiffre qui s’est réduit comme peau de chagrin au fil des accélérations de la France. Le Japon a été le premier à ne pas tenir le rythme. Lors du dernier relais de Sébastien Lacroix, la puissance tricolore a fait exploser l’Allemand Tino Edelman, complètement debout dans sa boucle.

Lamy-Chappuis a même pris son dernier relais dans un fauteuil grâce à un écart de 11 secondes creusé par son comparse sur l’Autriche. Le final a été l’occasion pour lui de savourer ce succès et de couper la ligne avec le drapeau français au poing. Il totalise désormais quatre médailles d’or mondiales, à une unité du record de la légende Bjarte Engen Vik.

0
0