Eurosport

Kentucky Derby : Justify, le nouveau joyau de Bob Baffert

Kentucky Derby : Justify, le nouveau joyau de Bob Baffert

Le 07/05/2018 à 00:08

Disputé dans des conditions dantesques, la nuit dernière aux États-Unis, le cent quarante-quatrième Kentucky Derby est revenu à Justify, qui reste invaincu en quatre sorties. Son entraîneur, Bob Baffert, a remporté ce Groupe 1 mythique pour la cinquième fois de sa carrière.

Pluies diluviennes, sable détrempé et grand spectacle étaient au programme, ce samedi, sur le célèbre hippodrome de Churchill Downs, à Louisville. Cette journée du Kentucky Derby n’a pas d’équivalent outre-Atlantique. Pour preuve, la grande chaîne nationale NBC a retransmis en direct toute la grande réunion. Malgré une météo plus que maussade, 157 813 personnes ont assisté au succès de Justify dans l’une des courses les plus prisées de l’année aux États-Unis.

Invaincu et impressionnant

Logiquement désigné favori après ses trois premières sorties victorieuses, Justify ne s’est pas manqué. Parmi les plus vites en jambes, il a longtemps voyagé devant en deuxième épaisseur avant de prendre les devants dans le dernier tournant et de s’envoler dans la dernière ligne droite. À l’arrivée, deux longueurs séparent le poulain de Bob Baffert du deuxième, Good Magic, entraîné par Chad Brown. Justify a permis à Mike Smith, son jockey, d’inscrire son nom au palmarès pour la deuxième fois de sa carrière, treize ans après Giacomo.

Bob Baffert ne tarit pas d’éloges

Lauréat pour la cinquième fois de ce Kentucky Derby, Bob Baffert était aux anges et ne l’a pas caché au micro de NBC : «J’étais très nerveux avant la course. Il fait partie des meilleurs chevaux que j’aie eus dans mon écurie. Il a réalisé une grande performance. Je suis fier du travail d’équipe.»

Mendelsshon hors du coup

Aidan O’Brien ne rentrera pas (encore) dans l’histoire des courses américaines en devenant le premier européen à gagner cette course mythique. Mendelsshon, impressionnant fin mars à Meydan, aux Émirats arabes unis, placé en troisième position par les bookmakers, il a été bousculé dès la sortie des stalles et gêné par le terrain. Il n’a même joué aucun rôle dans cette course, terminant dernier dans le lointain.

0
0