Le patron est tombé et les outsiders ont fait une véritable razzia. Sur le contre-la-montre des championnats de France, on attendait Rémi Cavagna, l’un des plus grands spécialistes actuels de l’effort solitaire, mais le coureur de Deceuninck-Quick Step n’a pas pu défendre son titre jusqu’au bout. Gêné par des problèmes mécaniques, il a été contraint de changer de vélo, laissant filer la victoire. Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) en a profité pour retrouver un titre qu’il avait déjà conquis en 2019, devant ses coéquipiers Bruno Armirail et Alexys Brunel.
Mais Benjamin Thomas n’a pas volé son succès. Au premier intermédiaire, avant les déboires de Rémi Cavagna, il était déjà en tête avec trois petites secondes d’avance sur son rival de Deceuninck-Quick Step. Il a confirmé ensuite, se basant sur les temps de ses propres coéquipiers. Pour la première fois dans son histoire, la Groupama-FDJ réalise donc un triplé dans l’épreuve chronométrée du championnat de France. Le jeune Clément Davy a même terminé 6e, complétant le tableau parfait.
Championnats de France
Alaphilippe, Gaudu, Barguil... Piégés ou effacés, les grands favoris sont passés à côté
20/06/2021 À 18:59

Nouvelle déception pour Cavagna

Une belle revanche pour l’équipe de Marc Madiot, qui n’avait récolté que les places d’honneur derrière Rémi Cavagna l’an dernier dans l’épreuve chronométrée. Pour Benjamin Thomas aussi, qui était passé tout proche d’une première victoire en World Tour il y a moins de dix jours, au Tour de Suisse. Echappé une grande partie de la journée sous la pluie, il avait été battu au sprint par Stefan Bissegger. Cette fois, sous la chaleur des Vosges, il a survolé la concurrence, terminant avec trente secondes d’avance sur son dauphin.
Rémi Cavagna, lui, connaît une nouvelle déception. Présenté comme le meilleur rouleur tricolore depuis plusieurs années, il ne compte toutefois qu’un seul titre de champion de France. S’il a connu son premier succès lors d’un chrono World Tour au Tour de Romandie, cette année, il enchaîne aussi les désillusions. Sur le Tour d’Italie, alors que la victoire semblait possible le dernier jour, il a raté son dernier virage et cédé le meilleur temps à Filippo Ganna. Quelques semaines plus tôt, sur Paris-Nice, il avait terminé deuxième dans la même seconde que le vainqueur.

Thomas : "Une satisfaction immense"

Championnats de France
Cavagna, une belle revanche et le digne successeur de Chavanel
20/06/2021 À 18:36
Championnats de France
La déception du chrono a été vite digérée : Cavagna champion de France en ligne !
20/06/2021 À 14:42