On ne verra pas Dylan Groenewegen sur les arrivées massives avant quelque temps. Coupable d'avoir dévié de sa ligne lors du sprint final de la 1re étape du Tour de Pologne le 5 août dernier, provoquant la grave chute de Fabio Jakobsen (Deceunick–Quick-Step), le Néerlandais a été suspendu neuf mois par l'UCI ce mercredi.

Le finisseur de la Jumbo-Visma ne pourra pas courir avant le 7 mai 2021, sa punition prenant effet au lendemain de cet incident qui a fait craindre le pire pour Jakobsen, gravement blessé à la tête. Cette décision, attendue depuis plusieurs semaines, a été prise en accord avec le coureur, lui aussi choqué depuis la chute.

Cyclisme
Une "Alaphilippe" qui dérape : Muñoz lève les bras… et chute tout seul
IL Y A 8 HEURES

Démare : "Il y a des sprinteurs dangereux, Groenewegen en fait partie"

Groenewegen avait d'ores et déjà été suspendu par sa formation et avait rapidement annoncé son intention de s'éloigner quelque temps des pelotons. "La chute de la première étape du Tour de Pologne restera pour toujours une page noire de ma carrière, a-t-il réagi sur le site de sa formation. Durant le sprint, j'ai dévié de ma ligne. Je suis désolé, car je veux être un sprinteur réglo. Les conséquences ont été très malheureuses et sérieuses. J'en suis pleinement conscient et j'espère que cela a été une bonne leçon pour n'importe quel sprinteur."

Groenewegen a collaboré et accepte la sanction

Lancé à 80 km/h dans les rues de Katowice, le coureur de 27 ans avait tassé son compatriote Jakobsen contre les barrières sur la droite de la route, provoquant sa chute qui l'avait contraint à être placé dans un coma artificiel. Le coureur de la Deceuninck avait subi plusieurs traumatismes à la tête, une reconstruction de la mâchoire et avait dû se voir poser pas moins de 130 points de suture.

Avec cette sanction aussi unique que l'accident n'avait été spectaculaire, l'UCI adresse là la plus lourde punition de son histoire à un coureur, hors cas de dopage. "Le coureur a collaboré à l’instruction, précise l'UCI. Il a également accepté de participer à plusieurs événements au bénéfice de la communauté cycliste."

"Maintenant que le dossier disciplinaire a été conclu, nous pouvons à nouveau aller de l'avant, a réagi Richard Plugge, directeur sportif de la formation néerlandaise. Nous allons le faire ensemble avec Dylan. Nous sommes soulagés que nous ayons désormais de la vision et de la clarté. Nous souhaitons qu'il en aille de même pour Fabio Jakobsen."

Cyclisme
Cordon-Ragot : "Quelle est l'excuse des sponsors de ne pas venir aider le cyclisme féminin ?"
IL Y A UN JOUR
Cyclisme
Cordon-Ragot : "Si je deviens maman, ma carrière est terminée"
HIER À 17:46