Il y a quelques jours, alors que la "fusion" (même si, techniquement, ce n'en est pas une puisque la structure Leopard continue d'exister) entre les équipes Leopard Trek et RadioShack ne relevait encore que de la rumeur, Alberto Contador n'avait pas caché son inquiétude devant un tel projet. "Ce ne serait vraiment pas bon pour moi, avouait l'Espagnol. Pour les grands tours, cela créerait un incroyable groupe". Et le triple maillot jaune de se demander à haute voix si, confronté à un tel effectif, il aurait encore la moindre chance de remporter le Tour de France. Il est vrai que, sur le papier au moins, cette nouvelle structure a de quoi faire peur à la concurrence.
Prendre le meilleur de Leopard Trek et de RadioShack, ce n'est effectivement pas rien. Il faut se souvenir qu'en début de saison, certains avaient parlé de Dream Team à propos de Leopard. Exagéré? Oui, sans doute, notamment au vu des résultats obtenus. Mais RadioShack était aussi considérée comme une des formations les plus denses pour les courses par étapes, même s'il lui manquait un véritable leader au-dessus du lot. Réunir les vedettes de ces deux effectifs là, au moins en théorie, permet de donner vie à une structure quantitativement rarement vue.

Leopard Trek

Crédit: AFP

Pro Tour
RadioShack rejoint Leopard Trek
05/09/2011 À 19:07
Manque de complémentarité des effectifs?
Johan Bruyneel, actuel manager de RadioShack, qui sera amené à jouer un rôle clé dans cette nouvelle équipe, n'a d'ailleurs pas masqué le fond du projet: "Je suis confiant dans le fait que cette structure puisse dominer le cyclisme dans les annéesà venir", assène le Belge, sûr de lui et se voyant déjà triompher sur tous les terrains. "Avec RadioShack, nous avons déjà gagné 30 coursescette année, rappelle-t-il. Maintenant, grâce à la présence en plus de Fabian Cancellara et des frères Schleck, nous avons le potentiel pour gagner des classiques aussi bien que les grands tours." On mettra un bémol à cette folle ambition. Certes, il y a Cancellara. Mais globalement, RadioShack et Leopard-Trek étaient toutes deux, avant tout, des équipes taillées pour les courses par étapes. A ce titre, ce ne sont pas les effectifs les plus complémentaires de la planète cyclisme.
En revanche, pour les grands tours, c'est une armada potentiellement invincible qui va prendre corps. Projetez-vous une seconde au départ du Tour 2012. Les frères Schleck en leaders. Pour les épauler, Bruyneel aura le choix. L'embarras, aussi. Fabian Cancellara? Incontournable. Ajoutez Jakob Fuglsang et Maxime Monfort, actuellement en course pour un podium sur la Vuelta. A ce quintet issu de Leopard Trek, il faudrait ajouter les RadioShack boys, probablement Janez Brajkovic, Haimar Zubledia ou Chris Horner, lequel a annoncé qu'il ne prendrait pas sa retraite. Beaucoup de leaders potentiels. Cela laissera peu de place à des équipiers, précieux voire indispensables. Des Paulinho, des Popovych, des Posthuma par exemple. Mais si la gestion des ego est bonne, ça peut faire mal et il y a de quoi jouer un rôle majeur sur le Tour, mais aussi le Giro et la Vuelta, avec une bonne répartition des responsabilités.
Reste que, pour l'instant, tout cela relève du cyclisme-fiction. D'ici la fin de l'année, Bruyneel et Cie vont devoir conserver 30 coureurs, afin de se mettre en conformité avec les règlements de l'UCI. Tout sauf simple. "Tous les contrats des coureurs et des staffs seront respectés", assure le manager belge. Un vrai casse-tête en perspective. Si l'on prend en compte les coureurs des deux équipes sous contrat pour 2012 et ceux qui se sont engagés avec l'une ou l'autre des deux formations, à l'image de Tony Gallopin (Cofidis), qui a signé chez RadioShack, on arrive à une bonne quarantaine de noms. Bref, il n'y aura pas de place pour tout le monde. "L'effectif complet sera communiqué en temps et en heure", lance Bruyneel comme pour couper court au débat. Mais quoi qu'il arrive, cette équipe aura sans doute les moyens de sa folle ambition en 2012.
RADIOSHACK-NISSAN-TREK: DEJA 14 COUREURS CONFIRMES
Issus de Leopard-Trek: Andy Schleck (Lux), Frank Schleck (Lux), Fabian Cancellara (Sui), Jakob Fuglsang (Dan), Daniele Bennati (Ita), Robert Wagner (All)
Issus de RadioShack: Janez Brajkovic (Slv), Haimar Zubeldia (Esp), Andreas Kloden (All), Chris Horner (EU), Jesse Sergent (NZ), Matthew Busche (EU), Ben King (EU), Nelson Oliveira (Por)
Cyclisme
Vers la fin de Leopard ?
05/09/2011 À 08:52
Flèche Wallonne
Alaphilippe : "Honnêtement, elle fait vraiment du bien”
IL Y A 9 HEURES