Dans cette épreuve, les étapes se suivent et se ressemblent beaucoup: une série d'attaques venant de tous bords sur les premiers kilomètres, suivie d'une échappée de trois à cinq hommes, avant un regroupement dans les derniers kilomètres, prélude à un sprint général.
C'est ainsi que le Belge Jan Kuyckx, au Grau-du-Roi, le Néerlandais Stefan Van Dijk, à Saint-Ambroix, et samedi Furlan se sont imposés. Sur les routes gardoises et ardéchoises empruntées samedi, Hervé Duclos-Lassalle, David Boucher, Cyrille Monnerais, Michael Friedman et Benoît Sinner étaient les animateurs de service.
Etoile de Besseges
Trofimov, la belle affaire
09/02/2008 À 00:22
Ils sont partis au kilomètre 30, ont eu jusqu'à 4'30" d'avance et se sont faits rejoindre à moins de 7 km de l'arrivée. Les sprinteurs ont alors pris le relais, et au terme d'un emballage assez houleux, l'Italien Angelo Furlan, assez remonté du fait de la non-sélection de son équipe pour le prochain Tour d'Italie (10 mai au 1er juin), l'emportait.
Etoile de Besseges
Trofimov dans les étoiles
10/02/2008 À 17:27
Etoile de Besseges
Trofimov décroche l'Etoile
10/02/2008 À 15:21