Rolland frappe fort

Rolland frappe fort
Par Eurosport

Le 03/02/2012 à 17:13Mis à jour Le 03/02/2012 à 19:27

Pierre Rolland (Team Europcar) a remporté la 3ème étape de l'Etoile de Bessèges, vendredi, et a pris la tête du général. Echappé, le Français a réglé Franck Vermeulen (Veranda Rideau-Super U) au sprint. Le peloton est arrivé sur les talons du duo et a été réglé par Nacer Bouhanni (FDJ-Bigmat).

En 2012, Pierre Rolland n'aura pas eu besoin de beaucoup de temps pour débloquer son compteur personnel. Vainqueur de la troisième étape de l'Etoile de Bessèges, le Français du Team Europcar a obtenu son premier succès de la saison et en a profité pour se hisser en tête du classement général. Au terme des 152 kilomètres de course, Rolland a résisté au retour du peloton et a devancé au sprint son compatriote et dernier compagnon d'échappée, le néo-professionnel de 35 ans (!) Franck Vermeulen. Nacer Bouhanni a réglé celui du paquet.

Après deux étapes de plaine, l'Etoile de Bessèges prenait un peu de hauteur ce vendredi, avec notamment l'ascension du col de Trelys, à grimper à trois reprises. Après un début de course plutôt calme, c'est au 20e km qu'une première échappée voyait le jour. Dans celle-ci, les Français étaient en majorité avec notamment Benoît Vaugrenard (FDJ-BigMat), Jonathan Hivert, Anthony Delaplace (Saur-Sojasun), Julien El Farès, Julien Antomarchi (Team Type 1-Sanofi) ou encore Hubert Dupont (AG2R-La Mondiale). Le groupe prenait rapidement une minute d'avance. Le peloton tardait à réagir. Un trio composé de Pierrick Fédrigo (FDJ-Big Mat), Jérôme Coppel (Saur-Sojasun) et Rein Taaramae (Cofidisà faisait ensuite la jonction. Incapable de créer un véritable écart avec le peloton, ce groupe d'une quinzaine d'éléments était finalement repris à 85 kilomètres de l'arrivée.

C'est à ce moment-là que cinq hommes tentaient de nouveau leur chance : Pierre Rolland (Europcar), Guillaume Bonnafond (AG2R-La Mondiale), Franck Vermeulen (Véranda Rideau-Super U), Rémi Cusin (Team Type 1-Sanofi) et David Le Lay (Saur-Sojasun). Ce groupe passait ensuite à huit membres, avec le retour de Dimitri Champion (Bretagne-Schuller), Yohan Cauquil (La Pomme Marseille) et Jonathan Thiré (Auber 93). Une course poursuite s'annonçait alors entre l'échappée et le peloton, débarrassé de l'Allemand Marcel Kittel depuis le début de l'étape. A 40 kilomètres de Bessèges, le paquet accusait toujours un retard de deux minutes. A 15 kilomètres, 45 secondes séparaient les deux groupes. Au moment d'aborder le dernier tour de circuit, ils n'étaient plus que trois devant puis deux : Pierre Rolland et Franck Vermeulen. Sous la flamme rouge, le duo de tête possédait encore 15 secondes d'avance. Le dernier maillot blanc du Tour de France réglait le sprint final. Dépossédé de sa tunique de leader la veille, Nacer Bouhanni se chargeait de celui du peloton.

0
0