Le Requin de Messine a attaqué sur les pentes de l'Etna : à quelques dizaines de kilomètres de sa ville natale, Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) s'est imposé en solitaire vendredi dans la 4e et dernière étape du Tour de Sicile, remportant du même coup l'épreuve.
C'est sur les pentes de l'Etna, dans l'ascension du Sciara di Scorciavacca, la deuxième ascension classée hors catégorie de l'étape, que tout s'est joué : au pied du col, les principaux rivaux pour la victoire finale étaient ensemble, après avoir repris les échappés du km 64 - dont le quadruple vainqueur du Tour de France Chris Froome (Israël-Start up nation).
Tour de Lombardie
Part de bluff et nostalgie, qu’attendre de Nibali ?
08/10/2021 À 16:23
Le leader Alejandro Valverde (Movistar), son poursuivant immédiat Alessandro Covi (UAE, à 7 sec), le Français Romain Bardet (DSM, 5e à 11 sec)... et le Sicilien Vincenzo Nibali (10e à 13 sec) ont attaqué ensemble la dernière ascension, dont le sommet était situé à 17 km de l'arrivée. Mais d'une attaque tranchante à 22 km du terme, le Requin de Messine a distancé ses adversaires dans la montée, avant de filer vers la victoire d'étape et la victoire finale de l'épreuve à Mascali.
Je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens maintenant
Avec une quarantaine de secondes d'avance sur ses poursuivants au sommet du Sciara di Scorciavacca, Nibali a même accru l'écart dans la dernière portion vers Mascali, s'imposant finalement de 49 secondes devant un groupe comprenant notamment les attaquants Valverde, Covi et Bardet.
Vainqueur de la 3e étape, qui lui avait permis d'endosser le maillot jaune et rouge de leader, Valverde, dont l'équipe a longtemps roulé pour reprendre les premiers échappés de la journée, n'a jamais été en mesure de revenir sur Nibali, tout comme Romain Bardet, qui a brièvement semblé pouvoir rentrer dans la roue du Sicilien, avant de lâcher prise. Nibali, qui l'a emporté à une soixantaine de kilomètres à peine de sa ville natale, succède au palmarès de la course à l'Américain Brandon McNulty, vainqueur de la dernière édition disputée, en 2019. L'édition 2020 avait été annulée en raison de la crise sanitaire.
Le Sicilien, qui fait partie des sept coureurs à avoir remporté les trois grands Tours, a évoqué après l'arrivée l'"émotion incroyable" de l'emporter "sur les routes où (il a) pédalé petit". "C'est un sentiment indescriptible. (...) Voir des amis et des fans, c'était super, je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens maintenant", a témoigné le natif de Messine. "Cela faisait longtemps que je n'avais pas gagné (depuis sa victoire d'étape dans le Tour de France 2019, NDLR). (...) Cela me donne un vrai boost au moral et un regain de confiance pour le Tour de Lombardie la semaine prochaine", a-t-il expliqué.

Nibali : "Je suis ravi de laisser une trace"

Vainqueur "sur les routes où il a pédalé petit"

Avec une quarantaine de secondes d'avance sur ses poursuivants au sommet du Sciara di Scorciavacca, Nibali a même accru l'écart dans la dernière portion vers Mascali, s'imposant finalement de 49" devant un groupe comprenant notamment les attaquants Valverde, Covi et Bardet. Vainqueur de la 3e étape, qui lui avait permis d'endosser le maillot jaune et rouge de leader, Valverde, dont l'équipe a longtemps roulé pour reprendre les premiers échappés de la journée, n'a jamais été en mesure de revenir sur Nibali, tout comme Romain Bardet, qui a brièvement semblé pouvoir rentrer dans la roue du Sicilien, avant de lâcher prise.
Nibali, qui l'a emporté à une soixantaine de kilomètres à peine de sa ville natale, succède au palmarès de la course à l'Américain Brandon McNulty, vainqueur de la dernière édition disputée, en 2019. L'édition 2020 avait été annulée en raison de la crise sanitaire. Le Sicilien, qui fait partie des sept coureurs à avoir remporté les trois grands Tours mais qui n'avait remporté aucun succès depuis 2019, a évoqué après l'arrivée l'"émotion incroyable" de l'emporter "sur les routes où (il a) pédalé petit".
Tour d’Italie
Vlasov en pole, Bardet dans le coup, Landa hors course : où en sont les favoris avant la montagne
12/05/2021 À 17:53
Tour d’Italie
Almeida et Vlasov déjà là, Bernal moyen, Bardet déjà loin : le point sur les favoris
08/05/2021 À 16:15