Ineos, une dream team déjà trop complète ?

Pourquoi c'est possible ?
Parce que la formation de Dave Brailsford a les finances parmi les plus sereines du peloton. L'argument principal en faveur d'une arrivée du Suisse chez les Britanniques, c'est qu'il remplit une case (les classiques ardennaises) plutôt vide jusqu'ici. Michal Kwiatkowski peut y briller mais il est accaparé par son rôle d'équipier pour ses leaders de grands tours. Daniel Martinez, recrue de cette saison, aussi mais il n'a pas gagné la Flèche Wallonne contrairement à Hirschi. AS avance d'ailleurs que les Grenadiers sont déjà sur le dossier.
Cyclisme
Surprise : Hirschi quitte Team DSM et se retrouve sur le marché
05/01/2021 À 16:20
Pourquoi ça peut coincer ?
On l'a dit les finances d'Ineos sont rarement un problème. Le départ de Chris Froome a libéré de la masse salariale. Le tout est de savoir à quel point celle-ci a été grevée par les arrivées de plusieurs talents qui ont dû coûter un peu d'argent : Porte (3e du Tour 2020), A. Yates, De Plus (équipier précieux chez le rival Jumbo), Martinez (vainqueur du Dauphiné) et Pidcock. Embaucher Hirschi serait un bon coup pour Ineos mais ceci ajouterait un talent dans une formation déjà blindée. Le risque serait de trop les additionner et donc de les gâcher.

AG2R, le dernier coup pour se réinventer ?

Pourquoi c'est possible ?
Il y a quelques semaines, Vincent Lavenu assurait suivre le dossier Julian Alaphilippe pour 2022. Preuve peut-être qu'il reste un peu de place dans un budget revu à la hausse avec l'arrivée d'un co sponsor puissant (Citroën). L'équipe savoyarde a tourné la page Bardet-grands tours et veut dorénavant gagner beaucoup plus. C'est pourquoi Bob Jungels, Greg Van Avermaet et Marc Sarreau, entre autres, sont arrivés. Qui de mieux que Hirschi, capable de gagner sur beaucoup de terrains, pour compléter cet effectif ?

Hirschi avait de la marge : sa victoire en vidéo

Pourquoi ça peut coincer ?
Sur la dernière Flèche Wallonne, Marc Hirschi l'a emporté devant Benoît Cosnefroy. Le talent français a beaucoup été mis en avant par sa formation depuis l'annonce du départ de Bardet. Lui mettre Hirschi dans les pattes, ce serait, peut-être, le réduire à un rôle de second couteau. Recruter Hirschi ne serait évidemment pas une mauvaise idée mais Cosnefroy, coureur du cru, peut être un bien meilleur rapport qualité/prix. Et un atout communication non négligeable pour une équipe qui a toujours mis en avant sa formation.

Deceuninck-Quick Step, un duo de rêve avec Alaphilippe ?

Pourquoi c'est possible ?
Patrick Lefévère, grand manitou de la formation belge, a toujours eu le nez creux sur le marché des transferts. Ce fut le cas fin 2015 quand Marcel Kittel a quitté Giant (l'ancêtre de Sunweb puis DSM). S'il a entendu des bruits sur un possible départ d'Hirschi, Lefévère a peut-être déjà activé ses réseaux. S'il n'est pas sûr de pouvoir conserver Alaphilippe, en fin de contrat en décembre, il peut d'ores et déjà préparer l'avenir. Prendre l'adversaire numéro un alors que le boss s'en va peut ressembler à un coup de génie.

Julian Alaphilppe et Marc Hirschi sur la 2e étape du Tour de France 2020

Crédit: Getty Images

Pourquoi ça peut coincer ?
Deceuninck-Quick Step n'est pas l'équipe la plus pauvre du peloton mais elle n'est pas non plus la plus riche. Embaucher Hirschi aura un énorme coup et l'attirer avec déjà quelques cadors (Alaphilippe, Evenepoel, Bennett…) dans l'équipe peut sembler illusoire. De plus, le Suisse a-t-il envie d'être l'équipier d'Alaphilippe ? Même dans le cas où le Français quittait l'équipe dans un an, ce serait une saison de perdue pour Hirschi. D'un point de vue personnel, c'est un choix risqué.

Trek-Segafredo, un rôle de leader incontesté ?

Pourquoi c'est possible ?
C'est l'autre équipe en avance sur le dossier selon le quotidien espagnol, AS. Trek-Segafredo est une équipe entre deux eaux. Ses leaders (Nibali, Mollema) ont franchi ou approchent des 35 ans et les jeunes tardent à confirmer qu'ils sont au très haut niveau. Accueillir Hirschi ferait immédiatement passer Trek-Segafredo dans une autre dimension. Et sur le Tour de France, le Suisse pourrait encore être un baroudeur de luxe puisque personne n'est capable de jouer les toutes premières positions du général.
Pourquoi ça peut coincer ?
Ce qui fait la force de Trek-Segafredo dans le dossier Hirschi peut aussi faire sa faiblesse. L'équipe manque de densité et c'est un élément qui peut effrayer le Suisse de 22 ans. Il a prouvé qu'il était capable de briller seul mais Sunweb n'a pas été étrangère à son succès sur la 12e étape du Tour de France. Sur les classiques, disposer d'une formation solide n'est pas un luxe. Si le médaillé de bronze des derniers Mondiaux veut lutter avec Alaphilippe, autant ne pas partir avec un trop gros désavantage.

Lotto-Soudal et l'héritage de Gilbert

Pourquoi c'est possible ?
Quoi de mieux pour Hirschi que d'apprendre auprès de l'un des meilleurs coureurs de classique de sa génération ? A 38 ans, Philippe Gilbert n'est pas encore à la retraite mais il n'a plus le punch de ses meilleures années. Lotto-Soudal pourrait être tentée d'offrir une, deux ou trois saisons selon jusqu'où ira Gilbert, à Hirschi pour apprendre auprès de lui. En somme, préparer l'avenir tout en s'assurant une équipe redoutable dès maintenant.

Poulidor honoré, Hirschi déchaîné : Le résumé de la 12e étape

Pourquoi ça peut coincer ?
Comment Philippe Gilbert accueillerait l'arrivée d'un coureur qui lui ressemble dans l'équipe ? A 38 ans, il est une légende et son objectif est clair : remporter Milan-Sanremo pour compléter sa collection de Monuments. Marc Hirschi aussi peut briller sur la Primavera. Comme il peut le faire dans les Flandres (où il n'est encore pas allé), dans les Ardennes et sur les étapes difficiles de grands tours. Partout où Gilbert a ses habitudes. Recruter Hirschi serait peut-être une manière trop inélégante de pousser Gilbert dehors pour Lotto-Soudal.
Cyclisme
Froome et Bardet avec un nouveau maillot, la dream team Ineos : la saison est lancée
05/01/2021 À 11:53
Mondiaux sur route
Van der Poel, forme moyenne mais opportunité immense
IL Y A 6 HEURES