26/09/21 - 10:40
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Mondiaux sur route • Etape11
avant-match

Course en ligne - Messieurs

Mondiaux sur route - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 26 septembre 2021 et débute à 10:40. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:28

L'ARRIVEE VICTORIEUSE D'ALAPHILIPPE :

Vidéo - Alaphilippe savoure son deuxième sacre, au pays du vélo : l'arrivée en vidéo

01:16
17:01

Des multiples attaques de Benoit Cosnefroy et Anthony Turgis aux présences dans les tentatives d'Evenepoel de Valentin Madouas ou Arnaud Démare sans oublier le travail de Clément Russo pour protéger Alaphilippe en première partie de course, l'équipe de France aura réussi une masterclass absolu ce dimanche.

16:46

LE TOP 10 DE CES MONDIAUX :

1. Julian Alaphilippe

2. Dylan Van Baarle (Pays-Bas), + 32''

3. Michael Valgren (Danemark), m.t

4. Jasper Stuyven (Belgique), m.t

5. Neilson Powless (USA), m.t

6. Thomas Pidcock (Grande-Bretagne), + 49''

7. Zdenek Stybar (République Tchèque), + 1'06''

8. Mathieu Van der Poel (Pays-Bas), + 1'18''

9. Florian Sénéchal, m.t

10. Sonny Colbrelli (Italie), m.t

Alaphilippe
16:43

Julian Alaphilippe devient le 7e coureur de l'histoire à conserver le titre mondial après Georges Ronsse (1928, 1929), Rik Van Steenbergen (1956, 1957), Rik Van Looy (1960, 1961), Gianni Bugno (1991, 1992), Paolo Bettini (2006, 2007) et Peter Sagan (2015, 2016 et 2017).

16:40

La 5e attaque d'Alaphilippe aura été la bonne et il a fini par réussir à s'isoler à 17km de l'arrivée.

Vidéo - Irrésistible Alaphilippe : Revivez son attaque décisive à 17km de l'arrivée

00:35
16:39

MEDAILLE DE BRONZE POUR MICHAEL VALGREN !! Pas de médaille pour la Belgique avec Jasper Stuyven battu au sprint pour la 2e place....

16:39

VAN BAARLE MEDAILLE D'ARGENT !! Il domine le sprint pour la 2e place...

16:38

JULIAN ALAPHILIPPE CHAMPION DU MONDE !! Juste exceptionnel ! Il a réalisé un numéro absolument invraisemblable, au bout de la 5e attaque.... Il conserve son titre acquis à Imola et c'est assez rare pour être souligné.

Alaphilippe stacca tutti - Mondiali ciclismo 2021 Leuven
500m 

On se regarde derrière... Attention à ne pas se priver d'une médaille à trop se regarder.

800m 

Il va pouvoir en profiter....

1 km

FLAMME ROUGE ! Un an après Imola, Julian Alaphilippe va de nouveau être sacré champion du monde au terme d'un numéro exceptionnel....

1,5 km

35'' d'avance pour Alaphilippe sur le quatuor en contre....

2 km 

Il ne cale absolument pas le Français, il creuse même....

2,5 km 

Mais on connait déjà le champion du monde, il s'appellera Julian Alaphilippe, comme l'an passé.

3 km 

Valgren (Danemark) et Stuyven (Belgique) sont en train de faire coincer Powless (USA) et Van Baarle (Pays-Bas) dans la lutte pour le podium.

3,5 km

29'' d'avance pour le Français alors que Van Baarle tente de sortir en contre mais il est repris. Ils sont quatre pour deux médailles....

4 km

ALAPHILIPPE VA CONSERVER SON TITRE DE CHAMPION DU MONDE ! C'EST ENORME !!

4,5 km 

Valgren est repris... Et on se regarde. Désormais, on va se jouer la médaille.

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

5,4 km 

Valgren (Danemark) s'en va en solitaire désormais.... Pidcock (Grande-Bretagne) est lui sorti tout seul derrière. Mais c'est trop tard.

5,7 km

26'' d'avance pour Alaphilippe ! Il va conserver son titre alors que Valgren part en contre désormais avec Stuyven....

6 km 

C'est parti pour l'ascension du Wijnpers (350m à 8%) et le Français semble très bien... On ne voit pas ce qui pourrait l'en priver désormais.

6,5 km 

On se regarde dans le quatuor de contre... Ils ne rentreront pas.

7 km 

Il faudrait une énorme défaillance désormais pour priver Alaphilippe d'un nouveau titre de champion du monde....

7,3 km

25'' d'avance désormais pour Alaphilippe ! On est en train de s'enterrer derrière.....

7,7 km 

MADOUAS EST SORTI TOUT SEUL DERRIERE !! Il part en contre suivi par Hoelgaard (Norvège)... Bizarre !

8 km 

C'est parti pour le Decouxlaan (600m à 4%) pour Alaphilippe qui est en train de creuser petit à petit....

8,5 km

18'' d'avance désormais pour Alaphilippe ! Il va le faire.... Personne ne semble en mesure de revenir derrière.

9 km

L'occasion de revoir son sacre de l'an passé....

Vidéo - Le jour de gloire : revivez le sacre d’Alaphilippe l’an passé à Imola

02:16
9,2 km

14'' d'avance désormais pour Alaphilippe ! C'est monumental ce qu'il est en train de faire....

9,7 km 

Ça se regarde dans le groupe Colbrelli... On est en train de s'enterrer ! Ça sent très bon...

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

10,2 km

Toujours 11'' d'avance pour Alaphilippe alors que le groupe Colbrelli est à 27''.

10,5 km 

Valgren (Danemark) est celui qui fait le moins d'efforts dans le quatuor. Alors que Colbrelli (Italie) fait l'effort dans l'ascension derrière....

10,7 km 

Alaphilippe est dans le Keizesberg (290m à 6,6%). Il a du mal le Français... Il est en souffrance mais ça tient bon...

11 km 

Ça revient du côté du quatuor en contre....

11,5 km 

Il reste quatre ascensions d'ici l'arrivée mais Alaphilippe est très fort... Va t-il coincer ? C'est toute la question.

12 km

14'' d'avance pour Alaphilippe sur le groupe de contre et 32'' sur le groupe Van Aert !! Ça sent très bon !!!!!

13 km 

On s'entend bien entre Powless (USA), Valgren (Danemark), Stuyven (Belgique) et Van Baarle (Pays-Bas) mais on perd du temps sur le champion du monde en titre....

13,5 km 

Si personne ne relaie Nizzolo, le groupe des favoris ne reviendra pas....

14 km

12'' d'avance pour Alaphilippe sur le groupe de contre et 25'' sur le groupe Van Aert.

14,5 km

Il est impressionnant Julian Alaphilippe ! Il aura placé cinq attaques et la dernière lui aura permis de s'échapper en solitaire... Est-ce que ça va suffire ? Ce n'est pas gagné, loin de là mais c'est très très fort ce qu'il réalise.

15 km

11'' d'avance pour Alaphilippe sur Powless-Valgren-Stuyven-Van Baarle et 26'' sur le groupe Colbrelli-Van Aert. Il ne reste plus qu'un tour de circuit !!!

15,5 km 

On se regarde beaucoup dans le groupe Colbrelli-Van Aert... Et c'est l'Italien qui fait l'effort désormais.

16 km 

C'est Nizzolo (Italie) désormais qui roule dans le groupe Van Aert-Colbrelli pour tenter de revenir mais ça sera compliqué.

17 km 

Powless (USA), Stuyven (Belgique) et Van Baarle (Pays-Bas) partent en contre et Valgren (Danemark) sent qu'il faut réagir....

17,5 km

ATTAQUE D'ALAPHILIPPE !! Il est intenable le champion du monde en titre.... Powless (USA) sort lui aussi, en contre. Mais il est bien sorti Alaphilippe !

18 km 

Ça se regroupe de nouveau... Van Aert ne semble pas si bien que cela quand même. Mais ça reste le plus rapide du groupe intraséquement.

18,5 km 

Stuyven (Belgique) et Colbrelli (Italie) sont là également....

19 km

NOUVELLE ATTAQUE D'ALAPHILIPPE ! Le Français en remet une couche et il est suivi cette fois par Powless (USA) et Nizzolo (Italie)....

19,5 km 

Van Aert (Belgique) et Van der Poel (Pays-Bas) sont en train de se marquer et ils sont obligés de faire des efforts un peu bêtes...

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

20,3 km 

Stuyven est impressionnant.... Il va revenir facilement sur Alapahilippe, en compagnie de Colbrelli (Italie) et Pidcock (Grande-Bretagne). Ça va se regrouper....

20,5 km 

Alaphilippe n'a qu'une dizaine de mètres d'avance sur un petit groupe emmené par Van Aert, qui coupe son effort. Et c'est Stuyven qui va se sacrifier. En fait, non, il sort en compagnie de Pidcock et Colbrelli ...

21 km

Bagioli (Italie) et Mohoric (Slovénie) ont coincé...

21,5 km

ACCELERATION DE L'EQUIPE DE FRANCE !!! Madouas est en train de tout faire péter et Alaphilippe part désormais tout seul ! C'est Van Aert (Belgique) qui fait l'effort avec un temps de retard....

22 km 

Madouas roule en tête de peloton, avec Sénéchal dans la roue mais Alaphilippe n'est pas loin. Ça sent l'attaque du tenant du titre dans le Wijnpers...

23 km

Au tour de Giacomo Nizzolo (Italie) de rouler en tête de peloton. La Squadra joue clairement la carte Sonny Colbrelli aujourd'hui... S'il y avait un doute, il n'y en a plus.

23,4 km 

On se regarde un peu dans ce groupe... La grande majorité des favoris sont présents mais il ne reste pas beaucoup d'équipiers.

23,8 km

Accélération de Madouas ! Et c'est Bagioli une nouvelle fois qui fait l'effort pour revenir sur le Français....

24 km 

Alaphilippe (France) est en train de se faire oublier en queue de groupe. Pour mieux attaquer au pied du Wijnpers ?

25 km 

Et c'est finalement Mohoric (Slovénie) qui opère la jonction.

25,5 km 

Evidemment, Madouas (France) ne laisse pas fiiler et revient, ramenant la moitié du groupe dans sa roue. Mais pas Alaphilippe qui doit faire l'effort pour revenir.

26 km 

C'est Bagioli (Italie) qui roule désormais en tête de peloton. Mais l'Italien est en train de sortir, en facteur.

26,5 km

C'EST TERMINE POUR EVENEPOEL ! Le Belge s'est écarté après avoir énormément donné... Chapeau ! Il s'est complètement sacrifié pour Van Aert, comme il l'avait annoncé.

27 km

Sénéchal continue de bien suivre les coups mais il se cache depuis le départ. Et si c'était lui la meilleure carte tricolore aujourd'hui ?

Vidéo - Sénéchal : "On a une grosse équipe, je crois qu'on peut garder le maillot arc-en-ciel"

00:37
28 km 

Qui sera le premier coureur à tenter sa chance dans ce groupe ? On va vite manquer d'équipier du côté des favoris....

29 km 

Quel travail d'Evenepoel.... Jusqu'à quand va t-il tenir ?

29,5 km 

Van Aert est en 3e position alors que Jasper Stuyven est un peu plus loin... Et si on jouait la carte Stuyven du côté de la Belgique ?

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

31 km 

Plus que deux tours de circuit !

32 km

INTENABLE, ALAPHILIPPE A TENTE SA CHANCE DE NOUVEAU

Vidéo - Une deuxième lame finalement inutile : Alaphilippe attaque encore

01:01
33 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TETE :

On retrouve en tête de course Alaphilippe, Sénéchal et Madouas (France), Evenepoel, Stuyven et Van Aert (Belgique), Mohoric (Slovénie), Van der Poel et Van Baarle (Pays-Bas), Bagioli, Colbrelli et Nizzolo (Italie), Pidcock (Grande-Bretagne), Valgren (Danemark), Hoelgraad (Norvège), Powless (USA) et Stybar (République Tchèque).

34 km 

Les coureurs rentrent de nouveau dans Louvain et ils vont aborder ce circuit qui sera à effectuer à deux reprises au passage sur la ligne.

35 km 

Pas sûr que Remco Evenepoel puisse continuer son travail bien longtemps... Il a énormément donné et il ne serait pas étonnant qu'il se gare dans la prochaine ascension.

36 km 

Bagioli (Italie) vient donner un coup de main à Evenepoel (Belgique) en tête du groupe des favoris. Les deux formations des grands favoris font le boulot en toute logique.

37 km 

Alaphilippe (France) vient à la voiture parler avec son sélectionneur Thomas Voeckler. On discute stratégie du côté de l'équipe de France...

38 km

1'16'' d'avance pour le groupe de tête sur le groupe Almeida-Sagan. Quelques coureurs sont ressortis en contre mais ils ne reviendront pas.

39 km 

On a longtemps douté de la "loyauté" de Remco Evenepoel. On pensait qu'il allait jouer sa carte malgré ce qu'il allait annoncer mais force est de constater que le jeune prodige planche à 100% pour Van Aert.

40 km 

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

41 km

Pour le moment, l'équipe de France réalise une course quasi parfaite. Il y a Madouas pour donner des bidons et travailler si nécessaire et les deux cartes maitresses annoncés au départ, Julian Alaphilippe et Florian Sénéchal.

42 km

Le premier favori à avoir déclencher les hostilités, c'était Julian Alaphilippe. Et ça a fait mal. Très mal.

Vidéo - Et Alaphilippe est sorti de sa boîte : L'attaque qui a obligé les favoris à se montrer

02:48
44 km 

C'est Remco Evenepoel (Belgique) qui emmène le groupe de tête désormais. Le jeune prodige belge va désormais travailler jusqu'au bout du bout pour tenter d'emmener Van Aert jusqu'au sprint.

44,5 km 

C'est terminé... On se relève dans le groupe Almeida-Sagan. On a compris que l'on ne rentrera pas.

45 km

Le champion du monde sera donc parmi ces coureurs :

Alaphilippe, Sénéchal et Madouas (France), Evenepoel, Stuyven et Van Aert (Belgique), Mohoric (Slovénie), Van der Poel et Van Baarle (Pays-Bas), Bagioli, Colbrelli et Nizzolo (Italie), Pidcock (Grande-Bretagne), Valgren (Danemark), Hoelgraad (Norvège), Powless (USA) et Stybar (République Tchèque).

46 km

44'' d'avance désormais pour le groupe de tête sur le groupe Almeida-Pogacar-Sagan. Ça ne reviendra pas...

47 km

JONCTION ! Alaphilippe (France) et Colbrelli (Italie) sont repris par le groupe des favoris... Grosse frayeur pour les Belges. Van Aert n'a pas suivi l'attaque du Français. Par choix ou par manque de jambes ?

48 km 

Gros effort de Stuyven et Van Aert pour tenter de boucher le trou sur les deux hommes de tête... Ça devrait rentrer.

49 km

ATTAQUE D'ALAPHILIPPE !! Le champion du monde place une monumentale offensive dans le Smeysberg et seul Sonny Colbrelli (Italie) peut prendre la roue du Tricolore.....

49,5 km 

C'est parti pour l'ultime ascension du circuit flandrien, la dernière ascension du Smeysberg (700m à 8,8%).

50 km 

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

51 km

20'' d'avance pour le groupe de tête sur le groupe des battus emmené par Nelson Oliveira (Portugal). Mais ça sent le roussi....

52 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TETE :

On a à l'avant Alaphilippe, Sénéchal et Madouas (France), Evenepoel, Stuyven et Van Aert (Belgique), Mohoric (Slovénie), Van der Poel et Van Baarle (Pays-Bas), Bagioli, Colbrelli et Nizzolo (Italie), Pidcock (Grande-Bretagne), Valgren (Danemark), Hoelgraad (Norvège), Powless (USA) et Stybar (République Tchèque).

52,5 km 

Il reste une cinquantaine de mètres à boucher entre le groupe des favoris et le groupe Almeida-Sagan-Asgreen.

53 km 

Repris, Remco Evenepoel (Belgique) passe immédiatemment en mode équipier et travaille désormais pour Wout Van Aert. Chapeau ! Il l'avait dit, il se sacrifie pour son leader.

54 km 

Peter Sagan (Slovaquie), Kasper Asgreen (Danemark) notamment ont été piégés mais le vainqueur du Tour des Flandres 2021 est en train d'opérer la jonction sur le groupe des favoris.

55 km 

On a 11 coureurs qui vont revenir sur les 5 hommes de tête mais le Danemark fait un gros effort pour tenter d'opérer la jonction en tête d'un gros groupe.

56 km 

Le groupe Evenepoel va être repris.

56,2 km

ATTAQUE D'ALAPHILIPPE ! Le Français en remet une couche... Il en fait beaucoup le champion du monde en titre... Est-ce qu'on ne jouerait pas la carte Sénéchal finalement du côté de l'équipe de France ? A suivre....

Julian Alaphilippe ému après son sacre lors des Mondiaux à Imola
56,5 km

13'' d'avance pour le groupe Evenpoel sur le groupe des favoris résumé à une grosse dizaine de coureurs seulement.

57 km

C'est Julian Alaphilippe (France) qui a fait la sélection, avec Van Aert et Stuyven (Belgiqueà dans la roue, suivis par Stybar (République Tchèque) notamment. Van der Poel est dans un deuxième ramené par Pidcock (Grande-Bretagne).

58 km 

On aborde désormais le Bekestraat et ça bouge dans le peloton ! Une grosse sélection est en train de se créer....

60 km 

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

61 km

VAN AERT : "BEAUCOUP D'EQUIPES VONT ATTENDRE QU'ON FASSE LA COURSE"

Vidéo - Van Aert : "Beaucoup d'équipes vont attendre qu'on fasse la course"

00:42
61,5 km 

La Belgique roule désormais en tête de peloton pour favoriser les desseins de Wout Van Aert. Malgré la présence de Remco Evenepoel en tête de course.

62 km

36'' d'avance pour le groupe de tête.

62,5 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TÊTE :

On retrouve à l'avant Dylan Van Baarle (Pays-Bas), Valentin Madouas (France), Neilson Powless (USA), Remco Evenepoel (Belgique) et Andrea Bagioli (Italie).

63 km

Depuis l'attaque de Cosnefroy à 180km de l'arrivée, ça n'a pas arrêté... Quel championnat du monde !

Vidéo - Un échange avec Alaphilippe et une attaque : Cosnefroy lance (déjà) les hostilités

03:00
64 km

26'' d'avance désormais pour le groupe de tête. Et c'est Roglic qui roule maintenant en tête de peloton.

64,5 km 

On assiste à une course complètement débridée aujourd'hui, à l'opposé de ce que l'on avait eu chez les jeunes ou les féminines.

65 km 

On se regarde un peu dans le groupe des favoris... Personne ne veut faire l'effort.

65,5 km

On éprouve le besoin de souffler en tête de course et c'est Michal Kwiatkowski qui décide de sortir en solitaire ! Il place une attaque franche et va tenter de rentrer sur le groupe de tête.

66 km 

Il n'y a plus que Van Baarle, Evenepoel, Madouas, Bagioli et Powless en tête de course.

66,2 km

16'' d'avance seulement pour le groupe de tête, qui a explosé.

66,4 km 

Mais ça n'a pas cassé....

66,5 km

ACCELERATION DE KWIATKOWSKI DANS LE PELOTON !! Van Aert (Belgique) et Alaphilippe (France) sont parfaitement placés....

66,7 km 

C'est Benoot (Belgique) qui emmène ce peloton alors que Bagioli (Italie) accélère en tête de course.

67 km 

C'est parti pour l'ascension du Mokestraat et ses 550m pavés à 8% ! Attention aux attaques....

67,5 km 

Gros tempo de Teuns en tête de peloton. On va placer Van Aert idéalement avant le Mokestraat.

68 km

38'' d'avance pour les hommes de tête alors que l'on se rapproche du Mokestraat.

69 km 

Mais on ne creuse pas du côté du duo... Du coup, on se relève.

69,2 km

Nouvelle attaque de Cosnefroy ! Le Français est intenable et, comme toujours, il y a un Belge qui prend sa roue en la personne de Victor Campenaerts...

69,5 km 

Robert Stannard (Australie) et Ivan Garcia Cortina (Espagne) sont en difficulté, lâchés dans l'ascension par le reste de l'échappée.

70 km 

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

70,2 km

Plus que 29'' d'avance pour les hommes de tête !

70,4 km 

Les coureurs arrivent dans l'ascension du Smeysberg (700m à 8,8%) alors que la Belgique a repris les commandes en tête de peloton.

70,8 km

C'est terminé pour Tim Declercq (Belgique) qui n'en peut plus... Il aura roulé toute la journée. Chapeau Tim !

71 km

On prend un maximum de plaisir du côté des coureurs, même en étant lâchés....

72 km

48'' d'avance pour le groupe de tête ! Evenepoel ne semble plus vouloir rouler.... Visiblement, il a reçu des consignes.

72,5 km 

Personne ne roule véritablement en tête de peloton mais on a accéléré l'allure pour laisser ses leaders placés avant les ascensions du circuit flandrien.

73 km

C'EST TERMINE POUR EWAN !! L'Australien est victime de crampes et il doit laisser filer le peloton... Cette fois, c'est certain, il ne gagnera pas aujourd'hui.

73,5 km

55'' d'avance pour le groupe de tête ! On continue de grignoter, seconde après seconde....

74 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TETE :

On retrouve Remco Evenepoel (Belgique), Valentin Madouas (France), Neilson Powless (USA), Dylan Van Baarle (Pays-Bas), Andrea Bagioli (Italie), Robert Stannard (Australie), Mads Würtz Schmidt (Danemark), Rasmus Tiller (Norvège), Jan Tratnik (Slovénie), Ivan Garcia Cortina (Espagne).

74,5 km

Garcia Cortina (Espagne) ne passe aucun relais dans le groupe de tête. Il se laisse tranquillement emmener pour le moment et laisse faire.

75 km

48'' d'avance pour le groupe Evenepoel sur le peloton. Il y a quand même danger pour le peloton....

76 km 

La France vient se porter dans les premières positions, aux côtés de la Belgique et du Danemark. On veut se placer, au moins.

76,3 km 

On parle beaucoup du côté des coureurs français. On ne serait pas surpris de voir l'équipe de France tenter un coup dans les prochains kilomètres.

76,5 km

La Grande-Bretagne continue de faire l'effort en tête de peloton pour limiter la casse mais on perd du temps. 44'' d'avance pour le groupe de tête !

77 km

SENECHAL : "ON A UNE GROSSE EQUIPE, JE CROIS QUE L'ON PEUT GARDER LE MAILLOT"

Vidéo - Sénéchal : "On a une grosse équipe, je crois qu'on peut garder le maillot arc-en-ciel"

00:37
78 km 

L'entente est un peu meilleur désormais en tête de course. Tout le monde passe même si certains en gardent clairement sous le pied.

79 km

33'' d'avance pour le groupe de tête où l'entente n'est pas parfaite toutefois. Certains ne passent pas, à l'image de Madouas justement.

79,5 km 

Visiblement, on n'a pas vraiment confiance en Valentin Madouas du côté de l'équipe de France.

80 km

LA FRANCE TENTE DE RELANCER !! Benoit Cosnefroy essaie d'attaquer à deux reprisees... Mais la Belgique et l'Italie ne veut pas les laisser faire.

82 km

35'' d'avance pour le groupe de tête ! Le peloton continue de perdre du temps...

83 km 

Après l'Italie, c'est désormais la Grande-Bretagne qui est obligé de rouler, piégée par ce mouvement de course.

84 km

Connor Swift (Grande-Bretagne) est distancé.... Un équipier de moins pour Pidcock.

85,5 km

27'' d'avance désormais pour les hommes de tête qui creusent. Les équipiers de Pidcock n'arrivent pas à revenir...

86 km 

Remco Evenepoel est impressionnant... Le Belge durcit dans l'ascension du Wijnpers et il fait mal à ses compagnons d'échappée.

86 km

Lâché, Nathan Haas s'est fait plaisir en faisant le show à Louvain.

Vidéo - Un "wheeling" pour enflammer la foule : Haas fait le show

00:16
87 km

17'' d'avance pour le groupe de tête sur le peloton emmené par les Britanniques.

88 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TETE :

On retrouve Remco Evenepoel (Belgique), Valentin Madouas (France), Neilson Powless (USA), Dylan Van Baarle (Pays-Bas), Andrea Bagioli (Italie), Robert Stannard (Australie), Mads Würtz Schmidt (Danemark), Rasmus Tiller (Norvège), Jan Tratnik (Slovénie), Ivan Garcia Cortina (Espagne).

Remco Evenepoel (Belgique) en tête de course sur les championnats du monde de Louvain, en 2021
89 km 

Remco Evenepoel (Belgique) est une nouvelle fois en tête de course, avec Valentin Madouas (France). Ils sont 11 dans ce groupe, avec une dizaine de secondes d'avance sur le peloton.

90 km 

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

90,5 km 

Un groupe d'une dizaine de coureurs est en train de sortir du peloton alors que ça se regarde derrière.... Attention...

91 km

Nils Politt (Allemagne) en remet une couche ! Il sort de nouveau tout seul... Il cherche sans doute à anticiper une éventuelle attaque dans les prochaines ascensions.

92 km 

On a un petit groupe de huit coureurs qui est sorti avec Madouas (France) bien présent mais on ne s'entend pas vraiment. Du coup, ça va recoller.

93 km

Et ça attaque de nouveau ! C'est Ivan Garcia Cortina (Espagne) qui tente sa chance et c'est Evenepoel (Belgique) qui le prend de suite en chasse....

94 km 

Le peloton a cassé de nouveau mais le Danemark opère la jonction.

94,5 km

ATTAQUE DE POLITT !! L'Allemand, rouleur très puissant, tente de sortir au ravitaillement mais personne ne prend sa roue. Tout seul, ça risque d'être très compliqué....

95 km

Caleb Ewan s'est accroché ! L'Australien est parvenu à recoller au groupe principal et il peut toujours espérer une médaille mondiale... Mais ça semble compliqué.

96 km 

On laisse faire les Belges pour le moment. Les principaux favoris se font tranquillement oublier.

98 km

"TOUT PEUT SE PASSER A N'IMPORTE QUEL MOMENT"

Vidéo - Un parcours sans juge de paix… et tant mieux : "Tout peut se passer à n’importe quel moment"

02:26
99 km 

Pendant ce temps-là, loin de la tête de course, Nathan Haas (Australie) se fait un petit bonheur personnel avec un Wheeling qui fait se soulever le public belge... C'est aussi ça les Mondiaux.

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

100,5 km 

Remco Evenepoel (Belgique) est bien là. On se demandait un peu où il était passé mais il devait se cacher en queue de groupe.

101 km 

Campenaerts et Lampaert font le boulot désormais en tête de peloton. Et on garde du monde en réserve autour de Van Aert.

101,5 km 

Nouvelle ascension du Wijnpers (360m à 8%) et Arnaud Démare est impressionnant... Il suit facilement le tempo très élevé imposé par les Belges.

103 km

CALEB EWAN DISTANCE !! Les sprinteurs sont en train de coincer les uns après les autres... C'est normal vu le forcing effectué par les Belges depuis deux tours de circuit.

104 km

Depuis son titre l'an passé, Julian Alaphilippe a vécu pas mal de grandes émotions avec le maillot de champion du monde.

Vidéo - Alaphilippe : chute, victoires, duels... dix grands moments avec le maillot arc-en-ciel

04:37
105 km 

On ne voit plus Evenepoel dans le groupe principal. Est-il encore là pour aider Van Aert ?

105,5 km

Declercq (Belgique) s'est écarté et ce sont désormais Benoot et Lampaert qui vont rouler. Beaucoup de coureurs ont lâchés prise en queue de peloton avec notamment Ackermann (Allemagne) qui ne peut pas suivre...

106 km

Mark Cavendish (Grande-Bretagne) a abandonné à son tour. On s'y attendait sur le profil de ces Mondiaux.

107 km 

La Belgique est en train de contrôler le tempo en roulant mais on n'hésite pas à virer fort pour étirer le peloton.

108 km 

Quel travail de Tim Declercq, qui roule depuis le départ, que ce soit en tête de peloton ou dans un groupe d'intercalé dans lequel il s'est un temps glissé en compagnie d'Evenepoel.

109 km

Grande-Bretagne : Pidcock, comme chez lui

Vainqueur sur ces mêmes routes au printemps de la Flèche Brabançonne, Thomas Pidcock s’avance l’un des grands outsiders de ces Mondiaux. Si la longue distance pourrait jouer en sa défaveur, il pourra aussi compter sur une belle formation britannique avec notamment Ethan Hayter, qui devrait faire office de deuxième carte. A noter la présence de Mark Cavendish, champion du monde 2011 mais qui ne devrait pas lutter pour le titre.

Composition : Thomas PIDCOCK, Mark CAVENDISH, Luke ROWE, Ethan HAYTER, Jake STEWART, Ben SWIFT, Connor SWIFT et Fred WRIGHT.

110 km

VAN DER POEL A T-IL ETE PIEGE OU DISTANCE ?

Un temps distancé, Mathieu Van der Poel a été obligé de faire un gros effort pour recoller au bon groupe et peut dire merci à Bauke Mollema.

Vidéo - Lâché ou piégé ? Van der Poel doit faire l'effort pour revenir dans le peloton

02:15
111 km 

Ils ne sont que 75 dans le groupe principal au moment d'un nouveau passage sur la ligne.

112 km

Matteo Trentin (Italie) a abandonné... Il ne reste plus beaucoup de monde aux côtés de Colbrelli.

113 km 

Tim Declercq (Belgique) prend les commandes du peloton. On va commencer à prendre la course en main du côté des équipiers de Van Aert. On veut jouer un sprint pour les Belges.

Tim Declercq (Belgique) en tête de peloton lors des Mondiaux 2021
114 km

NOUVELLE CHUTE !!! John Degenkolb (Allemagne) et Mikkel Frolich Honoré (Danemark) partent au sol dans une descente et ils restent à terre... Les deux hommes sont un peu KO et peinent à se relever. Pas sûr qu'ils repartent. Gros coup dur pour l'Allemagne et le Danemark...

115 km 

Ils ne sont qu'une trentaine dans le premier groupe pour le moment mais le reste du peloton va opérer la jonction....

116 km 

Le peloton a cassé dans tous les sens dans le Wijnpers mais ça va se regrouper. Pas d'inquiétude pour les leaders.

116,5 km 

Julian Alaphilippe (France) aussi est très très mal placé....

117 km 

Le peloton est en train de s'étirer énormément et l'Italie est en grosse difficulté, très mal placé....

118 km

ÇA BOUGE ENCORE ! L'équipe de France continue son entreprise avec une attaque de Valentin Madouas et Benoit Cosnefroy qui partent avec une dizaine de coureurs mais le peloton recolle au pied du Wijnpers (360m à 8%).

118,5 km

De nouveaux abandons puisque Maximilan Schachmann (Allemagne), qui est tombé tout à l'heure, vient de mettre la flèche, tout comme Danny Van Poppel (Pays-Bas).

119 km 

Gros forcing des Néerlandais désormais ! On veut durcir l'ascension du Decouxlaan mais on coupe son effort.

120 km 

PLUS QUE 120 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

121 km

Clément Russo (France) s'est écarté... Un équipier de moins autour de Julian Alaphilippe mais il reste sept coureurs autour du champion du monde en titre.

121,3 km 

A chaque attaque, le peloton explose mais ça recolle à chaque fois pour le moment.

121,8 km

ATTAQUE DE ZIMMERMAN !! L'Allemand place une grosse accélération dans le Keizersberg, suivi par Honoré (Danemark) et Démare (France) notamment. Mais ça ne sort pas...

122 km

Anthony Turgis (France) continue de rouler fort en tête du peloton. On veut durcir la course au maximum du côté de l'équipe de France.

123 km

VAN AERT : "BEAUCOUP D'EQUIPES VONT ATTENDRE QU'ON FASSE LA COURSE"

Vidéo - Van Aert : "Beaucoup d'équipes vont attendre qu'on fasse la course"

00:42
124 km

ABANDON DE HIRSCHI !! Le Suisse, 3e des Mondiaux 2020 et sérieux outsider pour le maillot arc-en-ciel, vient de quitter la course... Est-il tombé ? C'est bien probable... C'est le premier gros nom à abandonner.

125 km 

Selon notre consultant Jacky Durand, ils sont environ une centaine dans le groupe principal. C'est peu alors que nous sommes encore à près de 130 kilomètres de l'arrivée...

126 km

Nouvelle attaque d'un Français, cette fois de Valentin Madouas ! Il est immédiatement pris en chasse par Yves Lampaert (Belgique). On ne veut pas laisser sortir les Français ....

126,5 km 

Nouveau passage sur la ligne et donc nouveau passage au ravitaillement juste derrière. Il y a eu de nombreuses chutes à cet endroit depuis le départ... Méfiance.

127 km 

Les Français continuent de faire un gros pressing en tête de course avec Laporte (France) qui bouge en tête de peloton. Mais ça se regroupe.

128 km

Ce sont les Pays-Bas qui roulent en tête du deuxième groupe ! Mathieu Van der Poel s'est visiblement fait piéger ! Et c'est son équipier Eeckhoorn qui attaque devant... C'est Mollema qui se sacrifie derrière pour ramener Van der Poel dans le bon groupe.

129 km

Pays-Bas : Van der Poel carte majeure d’un sérieux collectif

Comme souvent, les Pays-Bas se présenteront au départ des championnats du monde avec un collectif de très haut niveau et plusieurs cartes à jouer comme Bauke Mollema, Mike Teunissen ou Dylan Van Baarle, excellent flandrien. Mais, si le physique est au rendez-vous, le leader sera bien évidemment Mathieu Van der Poel. Avec un circuit final technique, des pavés en milieu d’épreuve des montées punchy et un final possible au sprint, ces Mondiaux correspondent à toutes les qualités du vainqueur du Ronde 2020.

Composition : Mathieu VAN DER POEL, Pascal EENCKHOORN, Bauke MOLLEMA, Sebastian LANGEVELD, Mike TEUNISSEN, Dylan VAN BAARLE, Oscar RIESBEEK et Danny VAN POPPEL.

Mathieu van der Poel - Wout van Aert / Bistrot Vélo
130 km 

Le peloton recolle sous l'impulsion de la Belgique. Mais le peloton est très loin d'être complet.... Ça a cassé ! Ils ne sont qu'une grosse soixantaine dans le premier groupe.

131 km 

On a un groupe d'une dizaine de coureurs qui s'est détaché sur le sommet du Wijnpers et Julian Alaphilippe (France) est dans le coup en compagnie de Turgis et Laporte, alors que Evenepoel et Campenaerts (Belgique) sont là aussi.

132 km

ATTAQUE DE TURGIS !! Il tente sa chance mais c'est suivi par le reste du peloton, qui recolle à l'échappée matinale. Peloton groupé désormais....

132,2 km

Matteo Trentin (Italie) s'écarte lui aussi... L'Italie a opéré la jonction mais elle a perdu beaucoup de forces vives dans cette affaire.

132,5 km 

On arrive au pied du Wijnpers (360ùm à 8%) ! Et Evenepoel (Belgique) a très envie d'attaquer....

133 km

Plus que 16'' d'avance pour l'échappée matinale, qui vit ses derniers moments en tête de la course.

134 km

Ça bouge en tête de peloton ! Les Italiens font l'effort pour recoller et le peloton va de nouveau se regrouper. PELOTON GROUPE !!

135 km 

On continue de rouler dans le groupe de contre mais on n'y croit plus vraiment. Le peloton n'est pas loin.

136 km

Davide Ballerini (Italie) coince de nouveau et c'est Matteo Trentin qui va devoir faire l'effort pour opérer la jonction. On ne serait pas surpris de voir Ballerini abandonner dans les prochaines minutes....

137 km 

Gros effort des Italiens qui semblent décider de faire la jonction cette fois-ci, alors que l'on arrive dans le Keizersberg (500m à 5,6%).

137,6 km

SENECHAL : "ON A UNE GROSSE EQUIPE, ON PEUT GARDER LE MAILLOT"

Vidéo - Sénéchal : "On a une grosse équipe, je crois qu'on peut garder le maillot arc-en-ciel"

00:37
138 km

LE POINT SUR LA COURSE :

José Tito Hernandez (Colombie), Pavel Kochetkov (Russie), Patrick Gamper (Autriche), Rory Towsend (Irlande), Oskar Nisu (Estonie), Kim Magnusson (Suède) et Jambaljamts Sainbayar (Mongolie)

+ 38'' : Benoit Cosnefroy et Arnaud Démare (France), Primoz Roglic et Jan Tratnik (Slovénie), Tim Declercq et Remco Evenepoel (Belgique), Kasper Asgreen et Magnus Cort Nielsen (Danemark), Ben Swift (Grande-Bretagne), Paascal Eenckhoorn (Pays-Bas), Imanol Erviti (Espagne), Nathan Haas (Australie), Stefan Bissegger (Suisse), Markus Hoolegaard (Norvège) et Brandon McNulty (Etats-Unis)

+ 54'' : le peloton

140 km 

Ça frotte énormément... Ce circuit de Louvain est très technique, avec 30 virages par tour de 15km. C'est juste fou et ça cause des chutes.

141 km

Nouvelle chute ! Gibbons (Afrique du Sud) est tombé, tout comme Garcia Cortina (Espagne) et Perry (Canada)....

142 km 

Nouveau passage sur la ligne d'arrivée pour l'échappée. Malheureusement pour eux, il reste encore 140 kilomètres et ils ont moins d'une minute trente d'avance sur le peloton.

143 km

1' d'avance pour l'échappée sur le groupe de contre et 1'22'' sur le peloton emmené toujours par l'Italie.

144 km 

Les hommes de tête abordent pour la deuxième fois la côte de Saint-Antoine (245m à 5,8%) avant un beau faux-plat dans la ferveur extraordinaire de Louvain.

145 km

"TOUT PEUT SE PASSER A N'IMPORTE QUEL MOMENT"

Vidéo - Un parcours sans juge de paix… et tant mieux : "Tout peut se passer à n’importe quel moment"

02:26
146 km

Du coup, le groupe Roglic-Evenepoel reprend quelques secondes de marge... 27'' désormais d'avance pour le contre sur le peloton.

147 km

Mais on ne fait pas le dernier effort du côté des Italiens... On aurait presque l'impression que l'Italie veut laisser mourir ce groupe à une dizaine de secondes. Drôle de tactique de la Squadra.

148 km 

Le peloton est en train de rentrer ! Le travail des Italiens, et notamment un énorme Alessandro De Marchi, est en train de payer et on va réussir à opérer la jonction avec le groupe d'intercalé...

149 km

Quatre coureurs viennent de quitter la course : Wilson Haro (Equateur), Eduard-Michel Grosu (Roumanie), Mykhaylo Kononenko (Ukraine) et Sarawut Sirironnachai (Thailande).

150 km

Nouvelle chute dans le peloton ! C'est Roger Adria (Espagne) qui est tombé...

151 km

Slovénie : Mohoric carte maitresse ?

Le terrain de ces Mondiaux ne favorisent pas véritablement les deux monstres slovènes que sont Tadej Pogacar et Primoz Roglic mais les deux hommes seront bien sûr là. Mais la carte maitresse de la Slovénie pourrait bien se nommer Matej Mohoric, habitué à briller en championnat (champion du monde junior et espoir) et sans doute le meilleur flandrien de cette sélection.

Composition : Luka MEZGEC, Matej MOHORIC, Tadej POGACAR, Primoz ROGLIC, Jan TRATNIK, Jan POLANC, Domen NOVAK et David PER.

Tadej Pogacar fährt für Slowenien bei der Straßen-EM in Trento
152 km

1'30'' d'avance pour les hommes de tête sur le groupe Evenepoel-Roglic et 2'09'' sur le peloton qui ne parvient pas à faire la jonction.

152,5 km

Michael Valgren (Danemark) est dans un groupe d'attardé ! Très étonnant... S'est-il arrêté pour un besoin naturel ? Il serait improbable qu'il se soit fait distancer.

153 km 

Les Allemands viennent donner un coup de main aux Italiens ! Il faut dire que l'on s'est fait piéger aussi du côté des équipiers de Schachmann.

154 km

La poisse continue pour l'Italie, avec une crevaison pour Gianni Moscon ! Décidément, ce début de course est cauchemardesque pour la Squadra.

155 km

Belgique : L’épouvantail Van Aert et 6 chances de titre

C’est annoncé depuis longtemps, Wout Van Aert sera le leader unique de cette formation belge et l’immense favori de ces Mondiaux. Le vainqueur de Milan-SanRemo 2020 pourra notamment compter sur le soutien d’une énorme équipe à ses côtés avec pas moins de 6 coureurs capable de s’imposer sur le papier. Mais tous devraient rouler pour Van Aeett, y compris Evenepoel.

Composition : Yves LAMPAERT, Wout VAN AERT, Remco EVENEPOEL, Tiesj BENOOT, Victor CAMPENAERTS, Jasper STUYVEN, Tim DECLERCQ et Dylan TEUNS.

Belgian Wout van Aert pictured in action during the elite men road race of the UCI World Championships Road Cycling Flanders 2021, 268,3km from Antwerp to Leuven on Sunday 26 September 2021. The Worlds take place from 19 to 26 September 2021, in several c
158 km

44'' d'écart entre le groupe Evenepoel et le peloton. Ça se stabilise.

158,5 km

Davide Ballerini se gare déjà ! Il n'en peut plus.... Ça devient dur pour l'Italie, qui fait l'effort pour recoller mais on souffre.

159 km

L'INSTANT OU LA COURSE S'EST ENFLAMME

Une discussion avec Alaphilippe et Benoit Cosnefroy a enflammé la course avec une grosse attaque, suivie par Evenepoel et Cort Nielsen.

Vidéo - Un échange avec Alaphilippe et une attaque : Cosnefroy lance (déjà) les hostilités

03:00
160 km 

PLUS QUE 160 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

161 km

Gros effort des Italiens qui sont en train de réduire l'écart avec le groupe de contre. Plus que 50'' entre les deux groupes.

161,5 km 

L'entente est plus que moyenne dans le groupe de contre. La France par exemple ne roule plus désormais, depuis que l'on est rentré sur le trio.

162,5 km

C'est l'Italie dans sa quasi intégralité qui roule désormais en tête de peloton. On s'est complètement fait piéger du côté de la Squadra.

163 km

2'16'' d'avance pour l'échappée sur le groupe Evenepoel-Roglic-Asgreen et 3'14'' sur le peloton.

164 km

NOUVELLE CHUTE ! C'est tombé dans la peloton avec Schachmann (Allemagne) qui a été retardé alors que Pedersen et Kron (Danemark) sont allés au sol. Mais rien de grave à priori....

165 km

SENECHAL : "ON A UNE GROSSE EQUIPE, ON PEUT CONSERVER LE MAILLOT"

Vidéo - Sénéchal : "On a une grosse équipe, je crois qu'on peut garder le maillot arc-en-ciel"

00:37
166 km

LA COMPOSITION DU GROUPE DE CONTRE :

On retrouve au deuxième échelon Benoit Cosnefroy et Arnaud Démare (France), Primoz Roglic et Jan Tratnik (Slovénie), Tim Declercq et Remco Evenepoel (Belgique), Kasper Asgreen et Magnus Cort Nielsen (Danemark), Ben Swift (Grande-Bretagne), Paascal Eenckhoorn (Pays-Bas), Imanol Erviti (Espagne), Nathan Haas (Australie), Stefan Bissegger (Suisse), Markus Hoolegaard (Norvège) et Brandon McNulty (Etats-Unis).

167 km 

Ça se regarde un peu dans le groupe Evenepoel-Roglic-Asgreen. Trop de monde ne veulent pas rouler...

167,5 km

GROSSE ACCELERATION D'ASGREEN !!!! Le Danois est en train de faire tout exploser dans l'ascension pavée du Bekestraat ! Alors que la Belgique fait le blocus en tête de peloton avec quatre coureurs qui font barrage....

168 km 

C'est Tim Declercq qui roule désormais en tête de peloton pour Remco Evenepoel ! C'est complètement dingue ce que nous propose les coureurs depuis plusieurs kilomètres....

168,5 km 

Au tour de McNulty (Etats-Unis) et d'Eeckhoorn (Pays-Bas) de faire l'effort pour rentrer sur le groupe de tête ! Le peloton est un peu plus loin....

169 km

Un petit groupe avec Arnaud Démare (France), mais aussi Primoz Roglic (Slovénie), Kasper Asgreen (Danemark) vient de revenir sur le trio de tête. L'Italie est encore piégée... Quel groupe !

170 km

Plus que 2'47'' d'avance pour les hommes de tête !

171 km

Accélération d'un Suisse en tête de peloton ! Stefan Bissegger tente d'opérer tout seul la jonction... C'est complètement fou ce qu'il se passe... Et il recolle en compagnie de Tratnik (Slovénie).

172 km 

C'est beaucoup plus nerveux désormais en tête de peloton alors que ça s'est regroupé derrière le trio Evenepoel-Cosnefroy-Cort Nielsen. Et on s'organise pour revenir sur les troisn hommes.

173 km 

Küng (Suisse) était dans le deuxième groupe, en compagnie de Clément Russo (France) notamment...

174 km 

Un nouveau groupe sort du peloton, avec une dizaine de coureurs qui prend quelques mètres sur le peloton et c'est encore l'Italie qui fait l'effort pour tenter de boucher le trou.

175 km

France : Alaphilippe pour défendre son titre

Champion du monde à Imola l’an dernier, Julian Alaphilippe fait une nouvelle fois partie des immenses favoris à Louvain et il pourra compter sur une très forte équipe de France, en supériorité numérique en plus, due au sacre d’Imola. Pourtant autant, il ne sera pas la seule grosse carte jouable pour les Bleus puisque Florian Sénéchal semble également en grande forme tandis que Benoit Cosnefroy avait pris la 3e place de la Flèche Brabançonne, qui emprunte ces routes, en 2020. Sans oublier Anthony Turgis, 4e du Tour des Flandres l’an passé.

Composition : Julian ALAPHILIPPE, Florian SENECHAL, Benoit COSNEFROY, Clément RUSSO, Valentin MADOUAS, Arnaud DEMARE, Anthony TURGIS, Christophe LAPORTE et Rémi CAVAGNA.

Vidéo - Alaphilippe : chute, victoires, duels... dix grands moments avec le maillot arc-en-ciel

04:37
175,5 km 

On aborde désormais le Mokestraat, une ascension pavée de 550m à 8,5%.

176 km

3'35'' d'avance pour l'échapépe sur le trio de contre et 4' sur le peloton. Et les Slovènes viennent porter main forte.

177 km

Piégés, les Italiens sont obligés de rouler désormais en tête de peloton. C'est bien joué de la part de la France, de la Belgique et du Danemark. On fait l'effort pour reprendre le trio de suite.

178 km

4'20'' d'avance pour les hommes de tête dont Burbano (Equateur) ne fait plus partie.

178,5 km

Nouvelle attaque de Benoit Cosnefroy ! Le Français attaque dans le Smeysberg (700m à 8,8%) et il est immédiatemment pris en chasse par Remco Evenepoel (Belgique) et ... Magnus Cort Nielsen (Danemark) ! Mais c'est complètement fou... Nous sommes à plus de 175km de l'arrivée !!

179 km

Crevaison roue arrière pour Christophe Laporte ! Il est rapidement dépanné par Thomas Voeckler en personne. Visiblement, le routier-sprinteur est une carte de revanche pour l'équipe de France.

180 km

Si l'équipe de France décide de faire tout exploser loin de l'arrivée, on risque d'avoir une course assez folle. Au tour de Rémi Cavagna (France) de tenter sa chance mais ça ne part pas.

182 km 

Les hommes de tête entament l'ascension du Smeysberg (700m à 8,8%) pour la première fois de la journée. C'est une côté asphaltée.

182,5 km

ATTAQUE DE TURGIS ! Après une première tentative tout à l'heure de Benoit Cosnefroy, l'équipe de France tente une nouvelle fois de secouer le peloton mais on veille au grao, du côté des formations des favoris.

183 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant José Tito Hernandez (Colombie), Joel Levi Burbano (Equateur), Pavel Kochetkov (Russie), Patrick Gamper (Autriche), Rory Towsend (Irlande), Oskar Nisu (Estonie), Kim Magnusson (Suède) et Jambaljamts Sainbayar (Mongolie).

184 km

4'48'' d'avance pour les hommes de tête.

186 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON ! Mads Pedersen (Danemark) ainsi que Matteo Trentin et Davide Ballerini (Italie) sont allés au sol et l'Italien de la Deceuninck-Quick Step semble le plus touché.... Il ne se relève toujours pas, touché au dos visiblement.

187 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Huit coureurs se sont échappés dès les premiers kilomètres et comptent désormais plus de 4 minutes d'avance sur un peloton emmené par la Belgique principalement. Mais aucune nation majeure n'est représentée à l'avant.

 

Quel cycliste n’a pas rêvé de devenir champion du monde ? De parader avec une tunique unique : le maillot arc-en-ciel ? Derrière cet immense bonheur se cache pourtant, tapi dans l’ombre, le malheur. Parce que beaucoup de champions du monde sont vite retombés sur terre après avoir tutoyé les étoiles. Voici notre Grand Récit signé Maxime Dupuis vous raconte le malheur qui entoure la tunique de champion du monde.

 

Un non-partant ce matin puisque l'Equatorien Alexis Benjamin Quintero qui n'a pas pris le départ.

 

Pendant son année arc-en-ciel, Julian Alaphilippe est apparu moins souverain, mais le Français a voulu se mettre à la hauteur de son statut en redoublant de panache. Ses succès se font plus rares face aux nouveaux ogres du peloton, mais il occupe toujours une place à part. Ce dimanche, il tentera de conserver sa tunique irisée, sans être l'immense favori.

 

PALMARES DES MONDIAUX :

2020 : Julian Alaphilippe

2019 : Mads Pedersen (Danemark)

2018 : Alejandro Valverde (Espagne)

2017 : Peter Sagan (Slovaquie)

2016 : Peter Sagan (Slovaquie)

2015 : Peter Sagan (Slovaquie)

2014 : Michal Kwiatkowski (Pologne)

2013 : Rui Costa (Portugal)

2012 : Philippe Gilbert (Belgique)

2011 : Mark Cavendish (Grande-Bretagne)

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la course en ligne Elites messieurs des championnats du monde de Louvain 2021.