Getty Images

Le numéro de Benoot, Schachmann se fait peur

Le numéro de Benoot, Schachmann se fait peur
Par Eurosport

Le 13/03/2020 à 16:30Mis à jour Le 13/03/2020 à 17:42

PARIS-NICE - Tiesj Benoot tient sa première victoire de la saison, la troisième de sa carrière. Le coureur de la Sunweb s'est imposé à Apt après un superbe numéro dans le final. Le Belge fait du même coup une superbe opération au général avant la dernière étape samedi. Maximilian Schachmann a chuté dans le dernier kilomètre mais conserve son maillot jaune jaune.

La Sunweb avait tout compris. Au terme de la 6e étape de Paris-Nice entre Sorgues et Apt, Tiesj Benoot s'est imposé, vendredi, à Apt grâce à un numéro en solitaire dans les 10 derniers kilomètres. Sa formation s'est même offert un doublé avec la 2e place de Michael Matthews (+22") devant Sergio Higuita (22"). Maximilian Schachmann a conservé son maillot jaune malgré une chute dans le dernier kilomètre.

Le scénario ne pouvait pas être mieux pensé par la Sunweb au matin de cette avant-dernière (voire ultime) étape du Paris - Nice. Sur une étape de 160 km destinée a priori aux puncheurs, le schéma de l'équipe allemande a fonctionné à la perfection. En ne plaçant aucun élément dans la première échappée du jour, la Sunweb a préféré patienter pour lancer ses flèches à l'avant aux alentours de 30 km avant l'arrivée.

Kragh Andersen point d'appui de Benoot

La première mèche a été allumée par Nikias Arndt à 40 km d'Apt, pour recoller sur les sept hommes de tête, partis bien plus tôt à l'assaut des six difficultés du jour. Mais l'Allemand n'allait être qu'un point d'appui pour ses coéquipiers. Car le véritable coup de maître de Sunweb a certainement été l'attaque de Soren Kragh Andersen. Le dauphin de Maximilian Schachmann au classement général s'est extirpé comme une balle du peloton pour rejoindre un duo de tête composé alors de Romain Bardet et Nicolas Edet (qui a récupéré le maillot à pois). Tiesj Benoot a ainsi pu profiter de cette rampe de lancement pour entamer son numéro en solitaire.

Une dernière bosse dans Apt aurait pu le priver de victoire, mais les huit poursuivants, pourtant solides sur le papier (Alaphilippe, Schachmann, Pinot, Quintana, etc.), se sont probablement trop regardés, laissant filer le Belge. Une superbe opération pour lui dans la quête du maillot jaune.

Benoot revient à 36 secondes de Schachmann

La victoire de Tiesj Benoot a en effet une grosse incidence sur le classement général, puisque le Belge s'est offert de précieuses secondes de bonification lors du dernier sprint intermédiaire, à 3 km de l'arrivée et sur la ligne d'arrivée elle-même. Au général, le coureur de la Sunweb ne compte plus que 36 secondes de retard sur Maximilian Schachmann. Une bonne opération également pour son coéquipier Michael Matthews, qui est venu coiffer Sergio Higuita au sprint final. L'Australien se classe désormais 5e à 9 secondes seulement du podium. Malgré une chute dans le dernier kilomètre, Schachmann conserve son maillot jaune. Si l'étape de samedi est bien maintenue comme prévue, ce sera la dernière marche à franchir pour l'Allemand avant l'interruption de la saison de cyclisme.

Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe)

Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe)Getty Images