Terminer Paris-Roubaix est une performance en soi. Surtout dans les conditions, dantesques, de cette 118e édition. 95 des 175 coureurs au départ ont rejoint l’arrivée… dans les délais. Tom Paquot, lui, a atteint le vélodrome roubaisien après cette limite de temps ce dimanche. Mais le coureur de la Bingoal y tenait : "J’ai cru arrêter trente fois, mais ma tête ne voulait pas", a-t-il expliqué, dans des propos rapportés par Gaétan Scherrer, journaliste de L’Equipe.

Pour Jacky Durand : "Qu’on aime ou pas Moscon, c’est le vainqueur moral"

"J’ai tout vécu aujourd’hui"

Paris - Roubaix
Colbrelli : "Je ne pensais même pas arriver au vélodrome"
03/10/2021 À 18:41
"J’ai fait 150 km tout seul dont 50 sans ravito. Dans les cinq derniers kilomètres, j'ai plus pleuré que pendant les deux dernières années de ma vie", ajoute le jeune Belge (22 ans), arrivé 40'17" après le lauréat de l'épreuve, Sonny Colbrelli, alors que la barrière des délais était établie à 28'57", selon ProCyclingStats. Niki Terpstra (TotalEnergies), vainqueur en 2014, a, à titre d'exemple, lui aussi manqué le coche mais terminé le parcours de 257,7 bornes (+29'44").
Paquot a coupé la ligne deux minutes après son coéquipier Tom Wirtgen (25 ans). 3e du Tour du Doubs début septembre, il n'a pas terminé le Tour des Flandres, plus tôt dans la saison. Boucler un Monument dans les délais est un objectif qu'il n'a pas encore accompli. Mais il se jouait plus que ça, ce dimanche. "Parfois les émotions prennent le dessus sans que vous ne puissiez rien y faire, a-t-il déclaré sur Twitter dans la soirée. J’ai tout vécu aujourd’hui, mais je tenais à rejoindre le vélodrome. Merci à tous pour vos encouragements au bord de la route."

C'était pire que l'Enfer et c'était grand : le résumé d'un Paris-Roubaix épique

Paris - Roubaix
Brunel rêve de "gagner Roubaix" : "Cette course peut tant te donner… et tant te reprendre"
11/10/2021 À 16:48
Paris - Roubaix
Des pavés, de la boue et beaucoup de chutes : Revivez l'Enfer du Nord en caméra embarquée
04/10/2021 À 16:18