Silvan Dillier n'avait pas caché sa frustration de ne pas participer au Tour de Suisse en ce mois de juin. Il a trouvé un bon moyen de se consoler en s'imposant dimanche sur la Route du Sud. Arrivé avec le peloton, quelques secondes derrière une échappée de 150 kilomètres réglée au sprint par le Néo-zélandais Tom Scully (Cannondale), le coureur suisse de la BMC a conservé la tête du classement jusqu'au bout. Pour une petite seconde, il s'est adjugé l'épreuve au nez et à la barbe de l'Equatorien Richard Carpaz (Movistar).
Le Suisse, qui a parfaitement géré l'épreuve en se classant notamment deuxième de la première étape et cinquième samedi lors de l'étape reine dans les Pyrénées, remportée par le Français Pierre Rolland, succède au Colombien Nairo Quintana au palmarès de la course. Le Français Kenny Elissonde (Sky) complète le podium final. Silvan Dillier s'est évité toute frayeur grâce à l'échappée de neuf coureurs partie dés le début de l'étape. Ceux-ci se sont partagés les bonifications offertes lors des deux sprints intermédiaires placés sur le parcours, empêchant ainsi Carapaz de refaire son retard.
Route du Sud
Rolland : "La victoire appelle la victoire"
17/06/2017 À 15:26
Malgré tous les efforts du peloton, notamment des équipes de sprinters (Direct Energie et Sky), les neuf coureurs parviendront finalement à résister jusqu'au bout, pour le plus grand bonheur de Scully, plus rapide au sprint. Belle série pour Dillier qui remporte sa première course par étapes, un mois après son succès d'étape lors du Tour d'Italie.
Route du Sud
Parti à 4 km de l'arrivée, Rolland a eu le temps de savourer : sa victoire en vidéo
17/06/2017 À 15:05