Panoramic

Ruta del Sol : Alejandro Valverde s’offre la passe de trois

Valverde s’offre la passe de trois

Le 23/02/2014 à 19:56Mis à jour Le 23/02/2014 à 20:00

Victorieux pour la troisième fois consécutive de la Ruta del Sol, Alejandro Valverde (Movistar) s’affiche un peu plus comme un candidat au podium du Tour de France. L'Espagnol a notamment devancé de sérieux concurrents comme Richie Porte (Sky) et Bauke Mollema (Belkin).

On finira par la renommer "Ruta del Valverde ". Pour la troisième année consécutive, Alejandro Valverde a remporté la Ruta del Sol, également appelée Tour d’Andalousie. Le leader de la Movistar devance au classement final plusieurs cadors des courses par étapes à l’image de Richie Porte (Sky) ou du Bauke Mollema (Belkin). L’Australien termine 2e, à 31 secondes de l’Espagnol , le Néerlandais est lui 6e, à 55 secondes. On notera également les belles performances du Belge Thomas Degand (Wanty-Groupe Gobert, 7e à 1’02’’) et de Julien Simon (Cofidis, 19e à 2’28’’).

Déjà en forme lors du Tour de DubaÏ où il avait notamment attaqué lors de la seule étape vallonnée, Alejandro Valverde a rappelé – si besoin en était encore – qu’il serait l’un des candidats à un podium en juillet. Préféré à Nairo Quintana sur les routes du Tour de France (le Colombien ira lui sur le Giro), l’Espagnol de 33 ans a démontré au cours de ses cinq jours sa grande polyvalence. Vainqueur du prologue, de la première étape qui arrivait sur le mur de Jãen et de la grande étape de montagne (la troisième), le Murcian a d’ores et déjà remporté autant de victoires que lors de la saison passée.

Valverde a assumé son statut de favori

"Ce qui est important, c’est la confiance, déclare Alejandro Valverde. Il y avait de bonnes formations ici mais nous aussi, on avait vraiment une très, très bonne équipe. Aujourd’hui tout s’est bien passé un peu comme on l’espérait. C’est vrai que c’était un petit peu escarpé, mais l’équipe a vraiment bien bossé pour que cette échappée ne puisse jamais partir", se félicite le leader de la Movistar. Nul doute que sa performance en Andalousie est de bon augure même s’il n’avait ensuite pu faire que des places sur ses différentes courses.

Alejandro Valverde Ruta del Sol

Alejandro Valverde Ruta del SolPanoramic

Après sa prise de pouvoir à l’issue du prologue (où il a quand même relégué de bons rouleurs comme Porte et Wiggins à quinze et quatorze secondes), Alejandro Valverde a assumé son statut de favori de cette Ruta del Sol en dominant la première étape, réservée aux puncheurs. Emmené idéalement par son nouvel équipier Ion Izagirre, le leader historique (depuis 2005) de la Movistar a impressionné à Jãen, créant lors des 200 derniers mètres un écart de quatre secondes avec des coureurs comme Mollema, Porte ou encore Luis Léon Sanchez, tous dans son sillage au moment de son attaque.

Maillot rouge de leader sur les épaules, l’Espagnol s’est ensuite offert, au sprint, une troisième victoire consécutive au sommet du Sierra de Cabra (14km avec des passages à plus de 12%), profitant du train régulier des Sky, incapables de le lâcher au cours de l’ascension. Plus plates, les deux dernières étapes (remportées par Ciolek et Hofland) n’ont servi qu’à valider le succès final d’Alejandro Valverde qui a déjà montré son état de forme. De quoi certainement en faire un des favoris de Milan-San Remo dans un mois.

0
0