Au bout du suspense. En bon spécialiste des classiques, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) avait coché cette 5e étape aux allures d’Ardennaise. Le Néerlandais s’est isolé à 51 kilomètres de l’arrivée, décidé à assommer la concurrence. Toutefois, malgré un écart gonflé au fil des difficultés franchies sur le groupe maillot bleu, il s’en est fallu de peu pour que le dernier vainqueur des Strade Bianche ne voit surgir Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Le Slovène, 2e à seulement 10 secondes, est le grand gagnant du jour en vue du classement général. 3e à 48 secondes , Wout Van Aert (Jumbo-Visma) voit s’envoler ses dernières ambitions de victoire finale.

Il a eu très chaud : Comment van der Poel a résisté à Pogacar dans le final

Tirreno - Adriatico
Bardet, Alaphilippe, Pinot : Trois courses différentes mais le même constat encourageant
17/03/2021 À 10:45
Mathieu van der Poel a décidément l’âme d’un artiste. Un vecteur d’émotion à lui tout seul. Les adversaires étaient prévenus. Au menu du jour, un circuit vallonné ciselé à merveille pour les qualités du Néerlandais. Le décor planté, ne manquait plus que la mise en route du phénomène. Après un premier avertissement sans frais à 66 kilomètres de l’arrivée, le champion des Pays-Bas a faussé compagnie au peloton de tête à un peu plus de 50 kilomètres du but.
Jusqu'au 21 mars, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de cyclisme en LIVE et sans PUB

Van der Poel et le syndrome des Mondiaux 2019

Si le parcours exigeant ne suffisait pas, les conditions météorologiques ont cru bon de s’inviter sur la scène. Le vent, le froid, la pluie… Tant d’éléments qui n’ont pas suffi à éteindre la flamme de l’homme de tête. Exit les manches longues, Mathieu van der Poel semblait filer paisiblement vers un second succès sur cette Course des deux mers, cuvée 2021. Pourtant, à l’arrière, la lutte pour le classement général a animé le dernier tour. Lancé à vive allure dans sa quête de gain de temps, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a fondu, survolté, sur l’homme de tête. Vidé de ses forces, le Néerlandais a bien cru revivre le cauchemar des Mondiaux 2019 au Yorkshire, lorsqu’une fringale lui a fait perdre le titre mondial sur route.
Au classement général, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) est une nouvelle fois le grand vainqueur du jour. 2e à 1'15'', Wout Van Aert (Jumbo-Visma) dit sans doute adieu à ses derniers espoirs de victoire finale. Auteur d’une belle étape, Romain Bardet (Team DSM) intègre quant à lui le Top 10 (8e). Demain, à l’occasion de la 6e étape, les coureurs auront l’occasion de récupérer quelque peu d’une journée dantesque courue sous de rudes auspices.

Du petit frère de Mbappé à Van der Poel : histoire d’une célébration

Tirreno - Adriatico
Pogacar, toujours plus complet, toujours plus dominant
16/03/2021 À 17:36
Tirreno - Adriatico
Un temps canon, une première place assurée avec brio : l'arrivée de Pogacar en vidéo
16/03/2021 À 16:00