Un joli doublé pour la Jumbo-Visma. Quelques minutes après la victoire de Primoz Roglic sur la 4e étape de Paris-Nice, Wout van Aert a remporté en costaud le sprint de la première étape de Tirreno-Adriatico, mercredi à Lido di Camaiore sur la côte Tyrrhénienne. Le Belge, qui a lancé son effort assez loin de la ligne d'arrivée, a résisté aux retours de l'Australien Caleb Ewan (Lotto), deuxième, et du Colombien Fernando Gaviria (UAE) au terme des 156 km de cette étape initiale promise aux sprinteurs.
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de cyclisme en LIVE et sans PUB.
Van Aert prend le premier maillot de leader de cette course de sept étapes, préparatoire au Tour d'Italie et aux classiques du printemps, qui proposera dès jeudi ses premières difficultés. "La dernière ligne droite était vraiment longue, il fallait trouver le bon moment. Vers les 200 mètres ou même plus tôt, j'ai lancé le sprint et j'ai été assez fort pour résister, je ne m'attendais pas à gagner aujourd'hui dans un sprint aussi rapide", a commenté le Belge de 26 ans.
Tirreno - Adriatico
Bardet, Alaphilippe, Pinot : Trois courses différentes mais le même constat encourageant
17/03/2021 À 10:45

Placement remarquable, accélération irrésistible : le modèle de sprint de van Aert

Une désillusion effacée

Avec cette victoire, Van Aert chasse d'entrée la désillusion du week-end dernier sur les Strade bianche où le vainqueur 2020 a dû se contenter de la quatrième place, pour la première fois hors du podium en quatre participations. Cette première étape au profil totalement plat n'a laissé que peu d'espoirs aux échappés du jour, les deux derniers - Mattia Bais (Androni) et Samuele Rivi (Eolo-Kometa) - devant rendre les armes à une dizaine de kilomètres de l'arrivée.
Les premières difficultés arrivent dès jeudi entre Camaiore et Chiusdino, avec 202 km au programme et déjà quelques bosses dans la seconde moitié de l'étape. L'occasion de commencer à se tester chez les favoris, dans une course au plateau particulièrement relevé avec les trois derniers vainqueurs du Tour de France (G. Thomas, Bernal, Pogacar) et les hommes en forme du début de saison, dont le vainqueur des Strade bianche Mathieu Van der Poel et le champion du monde Julian Alaphilippe.
Tirreno - Adriatico
Pogacar, toujours plus complet, toujours plus dominant
16/03/2021 À 17:36
Tirreno - Adriatico
Un temps canon, une première place assurée avec brio : l'arrivée de Pogacar en vidéo
16/03/2021 À 16:00