La pandémie n'influe en rien sur les ambitions de la FFC. "Nous irons à Tokyo avec une ambition intacte : on avait annoncé un objectif de six médailles, il est entièrement maintenu même si le Covid a compliqué la préparation", a affirmé son président, Michel Callot, lors d'une conférence de presse organisée en marge des championnats de France à Epinal (Vosges).
Défini très en amont des Jeux, l'objectif pourra être atteint par le biais de cinq disciplines : le cyclisme sur route, la piste, le VTT, le BMX racing et le BMX freestyle park, qui fait son apparition au programme olympique. Vingt-huit sportifs doivent représenter la France dans les cinq sports, et quatorze d'entre eux sont déjà certains de leur sélection. Au sein de la FFC, les espoirs de médailles sont notamment fondés sur les vététistes féminines et le BMX.
Tokyo 2020
Durand : "Les pistards peuvent sauver le bilan du cyclisme français aux JO"
IL Y A 6 HEURES

Un nombre de licenciés stable

Lors de la conférence de presse, M. Callot s'est par ailleurs félicité d'une stabilisation du nombre de licenciés, après une chute brutale. "L'année 2020 a été très difficile, on est passé de 112.000 à 104.000 licenciés. Cette année, au coeur du printemps tout était à l'arrêt, ça nous inquiétait beaucoup. Aujourd'hui, la reprise des activités fait qu'on redistribue à nouveau davantage de licences. A 500 licences en plus ou en moins, on va retrouver le seuil de 104.000", a anticipé le président de la FFC.
M. Callot a par ailleurs souligné "une certaine effervescence et un certain regain d'intérêt des collectivités territoriales pour les championnats de France". La ville hôte des épreuves en 2023 pourrait ainsi être officialisée dès octobre 2021 tandis que l'édition 2022 a été attribuée jeudi à Cholet (Maine-et-Loire).
Tokyo 2020
Epinglé pour propos racistes, le directeur sportif de l'équipe allemande viré
29/07/2021 À 08:18
Tokyo 2020
"Ils n’arriveront pas à limiter le droit des femmes" : le message fort de Masomah Ali Zada, réfugiée
29/07/2021 À 07:15