avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Cullera - El Puig
Tour d'Espagne - 27 août 2019

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 27 août 2019 et débute à 13:19. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
18:05 

Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette quatrième étape de la Vuelta en notre compagnie. Bonne fin de journée sur Eurosport.fr et à bientôt.

17:45

Au classement général, aucun changement. Nicolas Roche (Sunweb) reste maillot rouge devant Nairo Quintana (Movistar) et Rigoberto Uran (Education First).

17:44

Derrière Jakobsen et Bennett, le Français Marc Sarreau (Groupama-FDJ) prend la sixième place du sprint.

0km

Quel sprint serré ! Victoire de Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) à la photo-finish devant Sam Bennett (Bora-Hansgrohe).

1km

Rémi Cavagna est repris quasiment sous la flamme rouge. Cette étape va se jouer au sprint.

2km 

Les Deceuninck-Quick Step se mêlent à la tête de peloton pour gêner la poursuite derrière Rémi Cavagna. Mais le Français a perdu du terrain et n'a que quelques secondes d'avance.

3km 

Le peloton tente de s'organiser mais Rémi Cavagna, spécialiste du contre-la-montre, n'a plus que 3 kilomètres à parcourir.

5km

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) a fait un bel écart. Il lui reste seulement 5 kilomètres avant la ligne d'arrivée.

6km

Attaque de Rémi Cavagna ! Le Français de l'équipe Deceuninck-Quick Step prend quelques longueurs d'avance et va obliger les autres équipes de sprinteurs à rouler pour le reprendre.

7km 

Jumbo-Visma mène le peloton pour placer son leader Primoz Roglic. L'équipe Bora-Hansgrohe du favori Sam Bennett reste pour l'instant en retrait.

10km

A 10 kilomètres de l'arrivée, le peloton est beaucoup plus réduit qu'il y a quelques kilomètres. Le rythme est intense et plusieurs coureurs sont pris dans des cassures. Wout Poels (Ineos) et Jesus Herrada (Cofidis) font partie des coureurs piégés, mais on ne retrouve aucun leader dans les groupes décrochés.

13km 

Education First tente de créer une cassure. Les coéquipiers de Rigoberto Uran roulent à bloc et ont étiré tout le peloton. Certains coureurs ont abdiqué en queue de groupe et sont maintenant décrochés.

15km 

Le peloton a repris Jelle Wallays, qui aura passé 157 kilomètres à l'avant. Les équipes de sprinteurs préparent désormais l'emballage final.

17km

A revoir, l'un des faits marquants de cette étape, la chute de Rigoberto Uran à 57 kilomètres de l'arrivée. Le Colombien est rapidement revenu dans le peloton et a fait un passage par la voiture médicale.

Vidéo - Uran s'est fait une belle frayeur en chutant à 57 kilomètres de l'arrivée

01:02
19km 

Jelle Wallays (Lotto-Soudal) se relève. Le Belge a compris que ses chances d'aller au bout étaient nulles. Il aura passé un peu plus de 12 kilomètres à se battre seul en tête de course, depuis que Jorge Cubero (Burgos-BH), victime d'un problème mécanique, avait dû le laisser filer.

20km

Plus que 20 kilomètres avant l'arrivée et un sprint qui paraît inéluctable, malgré l'abnégation de Jelle Wallays, toujours en tête avec 23 secondes d'avance.

22km 

Jelle Wallays résiste bien mais n'a quasiment aucune chance face aux équipes de sprinteurs qui s'organisent. L'écart est désormais de 32 secondes avec le peloton.

26km 

Désormais seul à l'avant, Jelle Wallays perd du temps. Il ne compte plus que 47 secondes d'avance, alors que Bora-Hansgrohe mène le peloton.

30km

Il reste 30 kilomètres avant l'arrivée à El Puig. Le peloton s'est regroupé et John Degenkolb (Trek-Segafredo) est rentré. A l'avant, Jelle Wallays est désormais seul et Jorge Cubero, son ancien compagnon d'échappée, est intercalé.

32km 

Problème mécanique pour Jorge Cubero à l'avant. L'Espagnol semble avoir un souci au niveau de son dérailleur et doit changer de vélo, mais la voiture de son équipe n'est pas là. Jelle Wallays (Lotto-Soudal) poursuit donc l'échappée en solitaire. Il a désormais une minute d'avance.

36km 

Cassures au sein du peloton ! Deceuninck-Quick Step et Movistar roulent à un rythme effréné et morcèlent le peloton. Les groupes ne sont pas encore très distincts mais des petites cassures se forment.

40km 

L'équipe Movistar mène le peloton dans la descente. Les échappés sont pointés à 1'50, alors qu'il reste 40 kilomètres avant la ligne d'arrivée.

43km

Lâché, John Degenkolb (Trek-Segafredo) est accompagné d'un coéquipier et tente de revenir. Il devrait pouvoir recoller dans la descente.

44km

Attaque d'Angel Madrazo (Burgos-BH) ! Le porteur du maillot blanc à pois bleus sort du peloton pour aller chercher des points au sommet de l'ascension. En passant troisième, derrière Wallays et Cubero, il prend un point supplémentaire et conforte son maillot.

45km

Jelle Wallays, le plus fort des deux coureurs de tête, passe en tête au sommet du Puerto del Oronet. Jorge Cubero s'est battu pour garder sa roue. Les deux hommes comptent 1'50 d'avance au moment de basculer.

48km 

Les coureurs grimpent la seule ascension du jour sous la pluie. Wallays et Cubero accélèrent et l'écart entre l'échappée et le peloton repart à la hausse.

50km 

Jelle Wallays et Jorge Cubero, les deux coureurs échappés, sont dans l'unique ascension du jour, le Puerto del Oronet (3e catégorie, 5,8 km à 4,5%). Ils comptent encore 1'20 d'avance sur le peloton, qui a légèrement ralenti depuis quelques kilomètres pour ne pas revenir trop vite.

52km 

Après son retour au sein du peloton, Rigoberto Uran (Education First) fait un passage par la voiture du médecin de la course.

53km

Pierre Latour (AG2R La Mondiale) attaque pour faire le sprint intermédiaire de Naquera. Il passe ainsi en troisième position, derrière les deux échappées, et prend une seconde de bonification. Le Français était ce matin 16e du général, à 1'10 du maillot rouge.

54km 

Rigoberto Uran réintègre le peloton, quelques minutes seulement après sa chute. Plus de peur que de mal pour le Colombien.

57km

Chute de Rigoberto Uran ! Plusieurs coureurs de l'équipe Education First se retrouvent à terre, dont le leader Rigoberto Uran, actuellement troisième du classement général. Mais le Colombien ne semble pas touché. Il se relève immédiatement et est attendu par plusieurs coéquipiers.

60km 

L'écart entre le peloton et les deux hommes de tête fond inexorablement. Wallays et Cubero n'ont plus que 1'35 d'avance. A ce rythme-là, on devrait assister à un regroupement général assez loin de l'arrivée.

65km

Avec Jorge Cubero à l'avant, l'équipe Burgos-BH a donc pris l'échappée tous les jours depuis le départ de la Vuelta. Dimanche et lundi, c'était Angel Madrazo qui était en tête de course. Il a été récompensé avec le maillot du classement de la montagne, qu'il porte depuis deux jours, et le prix de la combativité après l'étape d'Alicante.

70km 

Jelle Wallays et Jorge Cubero continuent de perdre du temps, alors que Deceuninck-Quick Step, Bora-Hansgrohe et Sunweb font le boulot en tête de peloton. L'écart est désormais de 2'15.

77km 

Crevaison de Wout Poels. Le coureur d'Ineos est rapidement dépanné et rentrera sans problème sur le peloton. Mais c'est un symbole de son début de Tour d'Espagne raté. Le Néerlandais est à plus de dix minutes au classement général.

78km 

Le peloton a augmenté l'allure. L'avance des deux fuyards n'est plus que de 3'15. Ils ont perdu une minute en moins de quinze kilomètres.

81km

Jelle Wallays (Lotto-Soudal) a déjà gagné sur la Vuelta. C'était l'année dernière à Lleida. Présent dans l'échappée, il avait résisté au retour des sprinteurs, dont Peter Sagan et Elia Viviani, dans les derniers kilomètres.

Jelle Wallays (Lotto Soudal), vainqueur de la 18e étape de la Vuelta devant Sagan et Viviani, trop courts
87km

Le doublé pour Sam Bennett ? Après sa victoire hier à Alicante, le sprinteur irlandais de Bora-Hansgrohe est le favori du jour. Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) et Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) seront ses deux principaux adversaires. Le Français Marc Sarreau (Groupama-FDJ), frustré hier d'avoir déraillé dans le final, jouera aussi sa carte.

Vidéo - Une journée tranquille et un Sam Bennett intouchable : le résumé de la 3e étape

06:08
91km 

Le point sur la course. A un peu plus de 90 kilomètres de l'arrivée, on retrouve deux hommes en tête : Jelle Wallays (Lotto-Soudal) et Jorge Cubero (Burgos-BH). Ils sont partis dès le départ de l'étape et comptent désormais 4'15 d'avance.

100km

Abandon de Steven Kruijswijk. C'est l'information du début d'étape. Après quelques dizaines de kilomètres, le coureur néerlandais, troisième du dernier Tour de France, a abandonné. Il souffrait du genou depuis la chute collective des Jumbo-Visma lors du contre-la-montre par équipes du premier jour.

15:15 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la quatrième étape du Tour d'Espagne, entre Cullera et El Puig (175,5 kilomètres).

0 commentaire